Numérisation Tour HBM 300

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Numérisation Tour HBM 300

Message  Invité le Sam 09 Mar 2013, 16:16

Bonjour à tous,

Après avoir validé quasiment toutes mes configurations logicielles avec CNC-TEST dans le but de numériser un vrai tour qui va faire de vrais copeaux de métal, il me restait à régler le problème du pilotage de la broche de mon tour chinois HBM.
En effet, avec CNC-TEST, le moteur de broche est un moteur pas à pas et avec le tour HBM, c'est un moteur à courant continu 110V qui nécessite un autre type de configuration.
La vitesse variable de la broche du tour HBM se fait en configuration d'origine avec un potentiomètre manuel, mon but étant de piloter le moteur directement avec la CN, voilà chose faite.

Une petite vidéo pour vous montrer un extrait du résultat dans un premier temps.


Tour-HBM-Video1 par dm_50361f6eb244d

Quelques photos détaillant le câblage :

Câblage des cartes de commande :
Ici, pour faire les essais, seul le codeur et la commande 0-10V du moteur broche sont câblés.
La sortie relais de commande d'inversion de marche de la broche n'est pas encore câblée.


Bornier de la carte de commande du tour :


Modification du câblage :


Réglage sortie 0-10V :


A suivre pour les autres détails des configurations matérielles et logicielles.


a+
j-e


Dernière édition par jean-emile le Dim 10 Mar 2013, 10:15, édité 1 fois (Raison : Ajout d'images)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  charly 57 le Dim 10 Mar 2013, 12:13

Bonjour

Toujours à la recherche de la perfection.
Je vais suivre tes avancées.

Bon dimanche
avatar
charly 57
Chevronné
Chevronné

Messages : 441
Date d'inscription : 30/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle de la broche du Tour

Message  Invité le Lun 11 Mar 2013, 21:43

Bonjour à tous,

Cette fois un peu de mécanique pour changer : contrôle de la broche du tour.
J'ai l'habitude d'utiliser des machines qui tournent rond aussi je suis curieux de vérifier les concentricités de ce tour chinois.

En conclusion, bonne surprise car la broche et le mandrin tournent dans le centième. Je n'ai rencontré qu'un problème sur un mors avec un défaut de 0,1 que j'ai supprimé par une petite opération de rectification.

Une petite vidéo pour résumer tout ça :



Tour-HBM-Video2 par dm_50361f6eb244d

a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notice français du tour HBM 300

Message  Invité le Mar 12 Mar 2013, 21:23

Bonjour à tous,

Voici le lien de la notice français en pdf du tour Rotwerk EDM 300 , c'est la même que pour le tour HBM 300 et le Sieg C2 et sans doute beaucoup d'autres...

Notice HBM300 - SiegC2 - Rotwerk EDM300

a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

G96

Message  Invité le Mer 13 Mar 2013, 21:41

Bonjour à tous,

Je viens de tester la fonction G96 qui permet d'avoir une vitesse de coupe constante, c'est à dire que la vitesse de rotation de la pièce va augmenter au fur et à mesure que son diamètre diminue.

Je viens donc partager une petite vidéo éclair ainsi que les quelques lignes de G-code qui m'ont permis de réaliser l'essai.
Vivement que le montage des moteurs pas à pas soit fini pour enfin couper du copeau numérique :)


Tour-HBM-Video3 par dm_50361f6eb244d

Le G-code :
(tournage avec LinuxCNC)
(usinage d'une face diamètre 60 à diamètre 20 pour essai de G96)
%
G21 (unités en mm)
G7 (mode diamétre par exemple si X5 programmé on obtient un diamètre 10)
G94 (Unités par avance minute)
G90 (coordonnées en mode absolu)
G0 X30 Z10 (aller en vitesse rapide à X30 ou diametre 60 et Z10)
G0 T1M6 (appel de l'outil N°1)
G18 (plan de travail ZX)
G97 (mode Tr/mn)
G96 M3 D1100 S40 (M3=départ broche D=Vitesse broche maxi en tr/mn S=Vitesse coupe constante en m/mn car G21 est actif)
G0 Z3 (G0 : aller en vitesse rapide à Z3)
G1 F20 Z2 (G1 : aller en vitesse avance F en mm/mn à Z2)
X10 F50 (usiner la face jusqu'à X10 soit diamètre 20)
Z3 (dégager la face de 1mm)
M5 (arrêt moteur broche)
G0 Z6 (aller en vitesse rapide à Z6)
G0 X30 Z10 (aller en vitesse rapide à X30 et Z10)
M30 (fin du programme)
%

a+
j-e


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  charly 57 le Ven 15 Mar 2013, 21:13

Bonsoir

C'est chouette, je comprends le G code !!!!!

Merci pour ton partage
avatar
charly 57
Chevronné
Chevronné

Messages : 441
Date d'inscription : 30/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Tour HBM 300 : Fonctionnement manuel ou CN

Message  Invité le Dim 17 Mar 2013, 12:05

Bonjour à tous,

Suite de la numérisation du tour avec le montage d'un sélecteur manuel pour pouvoir choisir le mode de fonctionnement, en manuel ou avec LinuxCNC.

Le sélecteur avec son étiquette usinée avec CNC-TEST :


Le schéma de câblage :


La vidéo :

Tour-HBM-Video4 par dm_50361f6eb244d

a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Inversion du sens de marche en mode CN

Message  Invité le Dim 07 Avr 2013, 11:11

Bonjour à tous,

L'inversion du sens de marche d'un moteur à courant continu n'est pas compliqué : il suffit d'inverser la polarité aux bornes du moteur mais pour le tour HBM ce ne sera pas aussi simple...

Dans un premier temps, comme la carte C6 que j'utilise pour la variation de vitesse comporte 2 relais avec des contacts inverseurs dont les capacités électromagnétiques sont suffisantes pour le tour HBM, je décide d'effectuer un premier câblage pour vérifier le fonctionnement de l'inversion du sens du moteur.

Voici le câblage utilisé :


Les résultats des essais sont mitigés :

L'inversion de marche est possible avec :
-les boutons manuel de Linux CNC marche avant, marche arrière et arrêt (sous réserve de ne pas tourner trop vite en marche arrière)
-les commandes M3 Sn (marche avant à n tr/mn), M5 dans un programme g-code du style :
......
M3 S1000
......
M5
......

Par contre, en mode manuel de LinuxCNC (avec les boutons dans Axis), il n'est pas possible d'utiliser le bouton arrêt quand on tourne en marche arrière à grande vitesse
idem si en mode programme on demande un M5 (arrêt) si on est en M4 S1000, cela a pour conséquence de mettre la carte d'origine du Tour en défaut, ce qui est particulièrement désagréable et de plus déconseillé pour la survie du fusible et même de la carte de commande d'origine du tour.


La solution en mode MDI et en mode programme :
programmer M4 S1 puis éventuellement une petite tempo qui permet d'être sûr que la broche est bien ralentie avant de programmer M5 :
M4 S1000
....
M4 S1
....
G4 P0.5 (tempo de 0.5s)
....
M5
....

Nota : pas de solution en mode manuel sauf en cas de vitesse maxi non atteinte, il reste la possibilité d'une décélération progressive par l'action répétitive sur le bouton - de l'interface ou avec la touche F11 du clavier

Le cycle de taraudage n'est pas possible (ou seulement à très basse vitesse, 150tr/mn maxi) car au changement brutal de sens de la broche l'intensité augmente et la carte du tour se met en défaut. Ceci ne me convient pas car je veux pouvoir aussi tarauder avec une fraiseuse qui est équipée de la même motorisation.

En conclusion :
Avec ce câblage, l'inversion de marche est loin d'être au point mais cela démontre que le Tour est parfaitement en sécurité.
Il est d'ailleurs déconseillé dans sa notice d'origine de le démarrer dans un sens ou dans l'autre sans avoir le potentiomètre à zéro et de ne pas inverser son sens de marche brutalement.

A+ pour un autre câblage qui permettra de résoudre les inconvénients énumérés aujourd'hui.
j-e



Dernière édition par jean-emile le Dim 14 Avr 2013, 09:02, édité 3 fois (Raison : Modif texte)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  charly 57 le Dim 07 Avr 2013, 18:01

Bonjour

Mécaniquement, peux tu mettre un frein sur l'arbre moteur et le commander électriquement à partir d'un relais de sortie d'une carte ? Cela raccourcirait le temps de décélération et avec un détecteur (informatique) de vitesse basse ou nulle qui attaque une entrée qui autoriserai le sens inverse du moteur. Comme d'habitude c'est une idée grandement mécanique et presque pas informatique !!!

A+
avatar
charly 57
Chevronné
Chevronné

Messages : 441
Date d'inscription : 30/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  Invité le Dim 07 Avr 2013, 19:29

charly 57 a écrit:
Mécaniquement, peux tu mettre un frein sur l'arbre moteur et le commander électriquement à partir d'un relais de sortie d'une carte ? Cela raccourcirait le temps de décélération et avec un détecteur (informatique) de vitesse basse ou nulle qui attaque une entrée qui autoriserai le sens inverse du moteur. Comme d'habitude c'est une idée grandement mécanique et presque pas informatique !!!
A+

Bonjour Charly,

Merci pour tes idées constructives, effectivement il est possible de commander un frein avec une sortie relais, elles sont conçues pour cela.
Malheureusement ce procédé ne supprime pas la surintensité qui met le tour en défaut. J'ai d'ailleurs essayé une solution qui utilise la sortie relais N°2 de la carte C6 pour couper le 0-10V ce qui supprime partiellement le problème (plus de mise en défaut du tour à la commande de M5 quand on est en M4)

Je suis néanmoins allé plus loin car je voulais une solution complète, c'est à dire qui permet d’écrire des lignes de g-code sans mettre des tempo et surtout pouvoir tarauder.

La solution que j'ai retenue est une inversion de sens de marche grâce à un câblage avec deux relais temporisés, un pour passer de la marche avant à la marche arrière et un inversement.
Cette solution fonctionne parfaitement, de plus elle permet de s'affranchir de l'obligation d'attente que le moteur soit bien arrêté avant de le lancer dans l'autre sens, ceci en manuel, MDI ou en mode programme.
Il est même possible de se tromper et d'écrire le programme :
....
M3 S1000 (lancer la broche à 1000tr/mn en marche avant)
....
M4 (lancer la broche à 1000tr/mn en marche arrière)
....
Quand le programme va trouver M4, tout se fait automatiquement, l'arrêt temporisé puis le redémarrage dans l'autre sens.
De plus, le cycle de taraudage est maintenant possible à grande vitesse.

Le schéma de câblage de cette solution + des vidéos dans un prochain message.

j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Inversion du sens de marche en mode CN : solution finale

Message  Invité le Dim 14 Avr 2013, 10:53

Bonjour à tous,

Avant la solution finale en fin de message, voici une autre possibilité de câblage pour inverser le sens de marche du moteur de la broche.

C'est une solution qui n'utilise qu'une sortie relais de la carte C6 car c'est un autre relais qui se charge de l'inversion de la polarité. Elle peut être intéressante si on veut utiliser la 2ème sortie relais pour piloter autre chose.
J'en ai d'ailleurs profité pour faire des essais de coupure du 0-10V avec le relais inutilisé. Cela m'a conduit à la création d'un bouton qui active la sortie du pin04 (P4 sur le schéma) et ainsi pouvoir couper en mode manuel le moteur en pleine marche arrière en un seul clic sans passer par la phase fastidieuse, clic,clic, clic...sur le bouton - ou avec la touche F11 de l'interface.
Nota : Je ne développerai pas aujourd'hui la création d'un bouton sous LinuxCNC car ce n'est plus le sujet de la numérisation du tour.

Ce n'est donc encore pas la solution au top.
C'est néanmoins une solution qui comme la précédente conviendra à celui qui utilise la marche arrière en connaissance de cause et qui taraude à vitesse réduite.


Le schéma :




Une vue d'ensemble du câblage provisoire :




Gros plan sur le relais câblé :





####################
La solution finale :
####################

Le schéma :




Quelques commentaires sur le fonctionnement :

1) Technologie :
Particularité d’un relais avec des contacts à fermeture et à ouverture :
-Le contact à ouverture (21/22 par ex) s’ouvrira toujours plus tôt (avant) que le contact à fermeture (13/14 par ex)
Temporisation travail : démarre quand le solénoïde du relais est mis sous tension
Temporisation repos : démarre quand le solénoïde du relais n’est plus sous tension (à sa coupure)

2) Alimentation du moteur :
En marche AVANT, le moteur est alimenté par KA1 : 21/22 KA1 : 65/66 KA2 : 21/22 et par KA1 : 31/32
En marche ARRIERE, le moteur est alimenté par KA1 : 13/14 KA1 : 65/66 KA2 : 21/22 et par KA1 : 43/44

3) Fonctionnement :
-> M4 dans le G-code ou en mode MDI ou action sur le bouton manuel marche arrière
-> Fermeture du contact NO du relais de la carte C6
-> Solénoïde relais KA2 alimenté
-> Contact travail 67/68 du relais temporisé KA2 est commandé (tempo réglée de l’ordre de la seconde : le contact sera donc établi dans 1s)
-> Au même moment : Contact 21/22 du relais KA2 s’ouvre instantanément et coupe le courant qui alimente le moteur
-> Un micro instant plus tard, le contact à fermeture 13/14 du relais KA2 va permettre l’alimentation du solénoïde du relais KA1 (21/22 et 31/32 s’ouvrent et 13/14 et 43/44 se ferment ainsi que 65/66 s’ouvre instantanément)
-> Ce qui inverse la polarité aux fils du moteur mais ne cause pas d’incident car 21/22 de KA2 s’est ouvert avant (et pour l'instant la tempo de 1 s n'est pas terminée)
-> Le moteur est donc en train de s’arrêter sous l’effet de la coupure de 21/22 de KA2 et il va pouvoir démarrer dans le sens inverse dès que le contact travail 67/68 du relais temporisé KA2 se fermera à la fin de la temporisation (qui doit être réglée sur la valeur adéquate, c’est-à-dire pas trop longue afin que la valeur du 0-10V ne soit pas trop montée : 1 seconde convient bien)
-> 67/68 de KA2 se ferme et le moteur peut repartir en marche arrière
(Noter que le contact 21/22 de KA2 est toujours ouvert et que le courant passe par le contact 67/68 du relais temporisé de KA2)

Maintenant la manœuvre inverse :
-> M3 dans le G-code ou en mode MDI ou action sur le bouton manuel marche avant
-> Le contact de la sortie relais de la carte C6 s’ouvre et les solénoïdes des relais KA1 et KA2 ne sont plus alimentés.
-> Le contact 67/68 du relais KA2 s’ouvre instantanément et coupe le courant qui alimente le moteur en marche arrière en même temps que l’inversion se produit aux contacts 21/22 31/32 13/14 43/44 de KA1. Dans le même temps le contact 65/66 qui est ouvert ne se referme qu’avec un temps de retard à la valeur de la temporisation KA1 ce qui permet au moteur de s’arrêter sans risque de surintensité avec l’inversion des contacts 21/22 31/32 13/14 43/44 de KA1
-> La temporisation repos arrive à sa fin et le contact 65/66 de KA1 se ferme ce qui permet de nouveau l’alimentation du moteur en marche avant.

Vue d'ensemble de câblage provisoire avec les 2 relais à contacts temporisés :




Modification du branchement des fils du moteur :




Détail du câblage de la sortie relais de la carte C6 :




Vidéo de fonctionnement : je commande M4 S1100 directement après M3 S1100 et inversement.


Tour-HBM-Video5 par dm_50361f6eb244d

Conclusion :
Cette solution fonctionne parfaitement, elle permet d'éviter d'attendre que le moteur soit bien arrêté pour le lancer dans l'autre sens quelle que soit sa vitesse, ceci en manuel, MDI ou en mode programme, l'arrêt se fera automatiquement pendant l'inversion de sens.
La machine est en sécurité et de plus, le cycle de taraudage est maintenant possible à grande vitesse.

a+
j-e






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  brise-copeaux le Dim 14 Avr 2013, 18:58

Salut,

Je ne veux pas joué le rabat joie ...mais fait attention a ne pas faire tourner ton mandrin à vide c'est à dire sans mords serrer soit sur eux même soit sur une pièce quelconque.
Car par les forces centrifuges les mords risques de se barrer...j'ai déjà vu..ça peut faire mal 306909

@ +

_________________
Chez vous, vous avez l'heure chez nous ont à le temps-------proverbe africain----
avatar
brise-copeaux
Chevronné
Chevronné

Messages : 889
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  Invité le Dim 14 Avr 2013, 20:52

brise-copeaux a écrit: fait attention a ne pas faire tourner ton mandrin à vide c'est à dire sans mords serrer soit sur eux même soit sur une pièce quelconque

Salut brise-copeaux,

Merci pour ton message et tes précieux conseils, mais il faut que tu regardes mieux la vidéo, tu n'as pas l'impression que les mors sont serrés sur quelque chose, ce ne serait pas l'axe du codeur Question


Dernière édition par jean-emile le Lun 15 Avr 2013, 16:09, édité 1 fois (Raison : smiley)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  brise-copeaux le Lun 15 Avr 2013, 17:59

jean-emile a écrit:
, mais il faut que tu regardes mieux la vidéo, tu n'as pas l'impression que les mors sont serrés sur quelque chose, ce ne serait pas l'axe du codeur Question

Salut,

Oui mais c'est bien sûr Embarassed Cool j’étais bloquer sur les mords, en faite comme je ne voyait rien tourner j'ai cru que les mords étaient dans le vide...bon il va falloir que je les change mes lunettes Very Happy

@ +

_________________
Chez vous, vous avez l'heure chez nous ont à le temps-------proverbe africain----
avatar
brise-copeaux
Chevronné
Chevronné

Messages : 889
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  Invité le Lun 15 Avr 2013, 23:06

brise-copeaux a écrit :
bon il va falloir que je les change mes lunettes

Salut brise-copeaux,
Merci pour ton message, il est vrai qu'on ne voit pas toujours bien les vidéos sur nos ordinateurs.
La suite de la numérisation arrive tout doucement, je pense que je vais m'attaquer à la mécanique maintenant.
a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

1ers essais des moteurs d'axes

Message  Invité le Lun 06 Mai 2013, 22:42

Bonjour à tous,

Je viens de faire les premiers essais de la motorisation des axes X et Z.
Une petite vidéo des premiers mouvements, les copeaux c'est pour bientôt ?


Tour-HBM-Video6 par dm_50361f6eb244d

a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vissage avant taraudage

Message  Invité le Ven 17 Mai 2013, 22:09

Bonjour à tous,

Les copeaux ce ne sera encore pas pour aujourd'hui :-(

En attendant, voici les résultats en images de mes derniers essais : vérification que l'asservissement de la broche est correct.

Donc une première vidéo qui montre que le tour retombe bien dans le pas quelle que soit la vitesse, ici un M10 de 100 à 600Tr/m.
Voir description technique dans "Plus d'infos sur cette vidéo"


Tour-HBM-Video7 par dm_50361f6eb244d

Et une autre à 600 Tr/mn avec une vue d'ensemble et un zoom dynamique qui permet de voir que le chantier de numérisation continue d'avancer.


Tour-HBM-Video8 par dm_50361f6eb244d

La suite prochainement avec le détail de l'intégration du codeur.

a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  charly 57 le Sam 18 Mai 2013, 10:00

jean-emile a écrit:Bonjour à tous,

Les copeaux ce ne sera encore pas pour aujourd'hui :-(

En attendant, voici les résultats en images de mes derniers essais : vérification que l'asservissement de la broche est correct.

Donc une première vidéo qui montre que le tour retombe bien dans le pas quelle que soit la vitesse, ici un M10 de 100 à 600Tr/m.
Voir description technique dans
.....
La suite prochainement avec le détail de l'intégration du codeur.

a+
j-e

Bonjour Jean Emile

Je colle ici le "Plus d'infos sur cette vidéo" car cela n'apparait pas directement.

"Essai de vissage/dévissage avec la broche synchronisée avec l'axe Z pour vérifier que le tour "reste bien dans le pas" avant de faire le premier vrai taraudage avec des vrais copeaux.
Essais réalisés de 100 Tr/mn à 600 Tr/mn en utilisant LinuxCNC et les phases A et B d'un codeur 360 points/tour ce qui fait une résolution de 360x4=1440 points/tour
Le programme est une simulation de taraudage avec un cycle de débourrage (exagéré ici)
En observant attentivement les vidéos, on peut voir que plus la vitesse augmente, plus l'inertie de la broche est élevée (temps d'arrêt avant de repartir en sens inverse plus long) mais l'asservissement permet de rester dans le pas. Ce phénomène est particulièrement visible à 600 Tr/mn après le retour de la vis : l'axe Z se repositionne en rapide avant de repartir pour un nouveau cycle de vissage."


Bravo pour cette description
avatar
charly 57
Chevronné
Chevronné

Messages : 441
Date d'inscription : 30/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  brise-copeaux le Sam 18 Mai 2013, 21:08

Salut,

Pas mal ça à l'air de bien fonctionner....mais tu me fais peur avec ton serre joint...attention aux dégâts.

@ +

_________________
Chez vous, vous avez l'heure chez nous ont à le temps-------proverbe africain----
avatar
brise-copeaux
Chevronné
Chevronné

Messages : 889
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  Invité le Lun 20 Mai 2013, 09:10

Bonjour à tous,

Le montage mécanique du codeur est terminé. J'ai tourné pas mal de temps autour d'une solution avec poulies et courroie crantée comme je l'avais fait avec CNC-TEST mais finalement je me suis arrêté sur une autre solution plus simple.
Cette solution me laisse le passage dans la broche libre, ce qui est bien pratique pour installer une butée de broche réglable pour faire de la série, pour passer la barre à usiner, pour installer un mandrin à pinces et pour extraire éventuellement le CM3 du cône de la broche.

Le tour est livré d'origine avec un inverseur mécanique et comme je ne l'utilise plus avec la numérisation, je me suis aperçu que je pouvais récupérer le pignon de 45 dents de cet inverseur (sans lui faire aucune modification), le monter sur un codeur et l’entraîner directement avec le pignon existant de la broche. Ce pignon est en plastique POM qui offre l'avantage du silence d'engrènement.

De plus, grâce à de simples lumières permettant de régler l'entre-axe des engrenages, je peux régler le jeu à la denture au strict minimum et avoir ainsi une précision d'asservissement optimale.

Caractéristiques du codeur :
Diamètre extérieur 58
360 points par tour
Alimentation 5V - Signaux 5V RS422 A B Z /A /B /Z
Arbre traversant diamètre 10
Vitesse max 12000 Tr/mn

NOTA : Avec un codeur ayant un nombre de points par tour inférieur, 100 points par exemple, l'asservissement sera tout à fait correct, cette valeur de 100 points est d'ailleurs la valeur choisie pour l'exemple dans le manuel de LinuxCNC.
Un nombre de points supérieur, 1000 points par tour fonctionne également mais à mon avis, l’extrême précision obtenue n'est pas justifiée pour cette application.
Pour info, j'ai essayé avec un codeur qui avait une résolution nettement supérieure de 3600 points par tour et LinuxCNC arrivait à gérer tous les signaux même en quadrature.

Le détail en images :

Le codeur et son connecteur :


Branchement des pins du codeur :


Le pignon 45 dents récupéré de l'inverseur :


Vue en coupe (codeur et broche pas dessinés) :


Le plan de la plaque support codeur :


La modification du carter tour avec le perçage de 3 trous taraudés M4 :


L'ensemble des pièces avant montage :


Montage du codeur :


Le codeur monté :


Encodage :

Tour-HBM-Video9 par dm_50361f6eb244d

a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  charly 57 le Lun 20 Mai 2013, 09:52

Bonjour

Génial ton montage, et en plus, ton codeur ne va pas se sauver .....
Si j'ai bien suivi, pour la liaison informatique, tu as raccordé directement les sorties A, B et Z sur des entrées d'une carte port // et LINUX CNC les exploite selon les paramètres que tu as fixé. Me trompe - je ?

Bonne journée
avatar
charly 57
Chevronné
Chevronné

Messages : 441
Date d'inscription : 30/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers copeaux

Message  Invité le Lun 20 Mai 2013, 10:23

Bonjour à tous,

Enfin les premiers copeaux ! Encore du taraudage, mais c'est une obsession ?

J'ai tellement fait de trous taraudés avec un tourne à gauche ou en poussant et tirant la contre pointe du tour que je vais pouvoir apprécier maintenant cette opération automatisée surtout pour les séries de pièces.
A la suite du tour, je compte d'ailleurs numériser une petite fraiseuse sur laquelle le taraudage sera possible grâce à l'expérience acquise avec cette numérisation.

Un 1er taraudage M4x0.7 à 500 Tr/mn dans de l'alu.

Tour-HBM-Video10 par dm_50361f6eb244d

Le programme de la vidéo précédente :
(cycle de taraudage M4x0.7 profondeur 10)
G17 (plan de travail ZX)
G7 (mode diamètre pour un tour : X60 correspond à diamètre pièce 60)
G21 (unités machine = mm)
G40 (annulation compensation rayon d'outil)
G49 (annulation compensation longueur d'outil)
G54 (système coordonnées N°1)
G80 (Révocation des codes modaux)
G90 (mode distance absolue)
G94 (vitesse en mode unités par minute)
T3M6 (appel outil N°3)
G0 X0 Z5 (mouvement rapide au point de départ taraudage rigide)
M3 S500 (marche avant à 500 tr/mn)
G33.1 Z-10 K0.7 (cycle de taraudage rigide prof 10 pas 0.7)
G0 Z5 (déplacement en rapide à Z5)
X60 (déplacement en rapide à X60)
M2 (fin de programme)

La pièce coupée qui permet de vérifier qu'il n'y a pas eu de chevauchement des filets :


Un autre M4x0.7, cette fois une profondeur de 18 mm dans du laiton avec un cycle de débourrage en 3 passes.

Tour-HBM-Video11 par dm_50361f6eb244d

Le programme de la vidéo précédente :
(cycle de taraudage M4x0.7 profondeur 18 avec débourrage)
G17 (plan de travail ZX)
G7 (mode diamètre pour un tour : X60 correspond à diamètre pièce 60)
G21 (unités machine = mm)
G40 (annulation compensation rayon d'outil)
G49 (annulation compensation longueur d'outil)
G54 (système coordonnées N°1)
G80 (Révocation des codes modaux)
G90 (mode distance absolue)
G94 (vitesse en mode unités par minute)
T3M6 (appel outil N°3)
G0 X0 Z5 (mouvement rapide au point de départ taraudage rigide)
M3 S500 (marche avant à 500 tr/mn)
G33.1 Z-6 K0.7 (cycle de taraudage rigide prof 6 pas 0.7)
G33.1 Z-12 K0.7 (cycle de taraudage rigide prof 12 pas 0.7)
G33.1 Z-18 K0.7 (cycle de taraudage rigide prof 18 pas 0.7)
G0 Z5 (déplacement en rapide à Z5)
X60 (déplacement en rapide à X60)
M2 (fin de programme)

La pièce coupée qui permet de vérifier qu'il n'y a pas eu de chevauchement des filets malgré les 3 passes :


a+
j-e


Dernière édition par jean-emile le Lun 20 Mai 2013, 11:26, édité 1 fois (Raison : Ajout d'images)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  BEROLA le Lun 20 Mai 2013, 10:47

Bonjour

belle réalisation !
sera elle rentabilisée par d'importante séries de pièces ?
@+ jc

_________________
Je ne me lasse pas d'être utile , la nature m'a fait ainsi.
(Léonardo Da Vinci )
CAV 430
avatar
BEROLA
Modérateur
Modérateur

Messages : 1103
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  Invité le Lun 20 Mai 2013, 11:52

charly 57 a écrit:Bonjour

Génial ton montage, et en plus, ton codeur ne va pas se sauver .....
Si j'ai bien suivi, pour la liaison informatique, tu as raccordé directement les sorties A, B et Z sur des entrées d'une carte port // et LINUX CNC les exploite selon les paramètres que tu as fixé. Me trompe - je ?

Bonne journée

Bonjour Charly,

Oui c'est comme sur CNC-TEST, je remets la photo du branchement utilisé. Les 5 gros traits noirs à droite sont les connexions du codeur. On peut remarquer que l'alimentation du codeur est reprise sur celle de la carte (5V)

Pour ce qui est de LinuxCNC, je mettrai toute la configuration informatique du tour quand j'aurais terminé la description de la mécanique : il reste les axes X et Z et je compte faire des portes outils pour supprimer le petit chariot inclinable qui n'est plus justifié avec la numérisation.



a+
j-e


Dernière édition par jean-emile le Lun 20 Mai 2013, 14:22, édité 1 fois (Raison : Ajout de texte)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  Invité le Lun 20 Mai 2013, 12:06

BEROLA a écrit:Bonjour

belle réalisation !
sera elle rentabilisée par d'importante séries de pièces ?
@+ jc

Bonjour BEROLA,

Merci pour votre message mais je ne suis qu'un amateur et je laisse les importantes séries de pièces aux entreprises qui ont le matériel adapté.

Mes séries de pièces sont relativement modestes, il peut y avoir facilement plus de cent trous taraudés pour une dizaine de pièces usinées.
Il m'est aussi arrivé de fabriquer une série de 10 moteurs à vapeur et de faire tous les taraudages M2 à la main et la c'est une galère que je ne renouvellerai pas.

Quand à la rentabilité, c'est un mot que je n'utilise plus depuis longtemps avec mes passions coûteuses :-)

a+
j-e

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Numérisation Tour HBM 300

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum