Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Ven 08 Nov 2013, 19:25

(Ph 43) Puis viens le filletage bâtard de 22.2mm x 80
(Ph 44, 45) D'abord repérer le jeu du petit charriot transversal augmenté du dixième du pas, ceci pour tailler alternativement les deux flancs du filet. Puis placer le comparateur en face du grand charriot pour régler plus précisément la pénétration dans la matière.
(Ph 46) L'arbre d'hélice est presque terminé.
(Ph 47) Étape suivante de l'arbre d'hélice, est le travail de percement pour alléger.
Dans l'acier dur, même à seulement 200trm, j'ai des grippages de mêches incessant. Même en travaillant "par étages successifs"
(Ph 48) Enfin, le résultat est là. Puis petit montage à blank. total 15hrs pour cet arbre
LeZap






_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Mer 13 Nov 2013, 22:22

(Ph 50) Ordre de grandeur, diamètre intérieur 19mm, extérieur (devant le filet) 21mm et les petits trous font 1.6mm
(Ph 52) Le genre de travaux que l'on remet toujours pour le lendemain. Au moment de l'usinage se demander si....c'est la bonne cote, l'équerrage correct, entr'axe des cylindres bons. En résumé: perclus de doutes
Les MàZ et le clamage m'ont pris environ 4Hrs de réglages et environ 2Hrs d'usinage
Et j'ai encore de la chance d'avoir une Table Sinus et une DRO !!
Réglage à 30°, heureusement que c'est un "V" à 60° car la table permet +-31° maximum
J'y ai pensé. Comme j'explique, a chaque usinage complexe et délicat, je me fais le film de l'usinage des dizaine de fois dans l'esprit. En pesant le pour et le contre.
(Ph 53) Dans ce cas ci, les six cylindres en monobloc doivent rentrer dans les six fûts de cylindres sans aucunes tensions latérales.
(Ph 54) Les fûts ont 0.1mm de tolérance par rapport aux cylindres. En soit c'est du gâteau, mais de là à aligner parfaitement le bloc cylindre cela va être complexe.
C'est pour cette raison que les goujons seront contre-percés à la colonne sensitive et après coup
LeZap





_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  Bilbil le Mer 13 Nov 2013, 22:31

bonsoir le Zap,

c'est super  

comment trouve tu le temps pour tes réalisations. Question 

bonne soirée.rabbit

Sleep Sleep
avatar
Bilbil
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  Lil le Jeu 14 Nov 2013, 06:18

Bon Matin LeZap  

Ma-gni-fi-que rabbit 

Mais comment diable peux-tu te caler sur une fonderie aussi complexe, trouver des références, etc ...

Amitiés

_________________
Je préfère être détestée pour ce que je suis, qu'aimée pour ce que je ne suis pas.
avatar
Lil
Administratrice
Administratrice

Messages : 3059
Date d'inscription : 12/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  Admin le Jeu 14 Nov 2013, 09:00

Bonjour
Oui super travail comme d'habitude, il m'épatera toujours avec ses réalisations je pense qu'il doit usiner en premier le plan de joint du carter d'huile en s'en servir comme référence pour la suite des opérations.

_________________
Charte du forum
avatar
Admin
Administrateur
Administrateur

Messages : 1794
Date d'inscription : 03/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Jeu 14 Nov 2013, 09:27

Lil a écrit:Mais comment diable peux-tu te caler sur une fonderie aussi complexe, trouver des références, etc ...
C'est toujours le même problème: trouver une génératrice au moins. Comme dis Papynano, j'ai commencé par le plan de joint.
Ensuite, après avoir retourner le carter tel que sur la vue, effectuer la MàZ des X & Y et mettre le carter bien en parallèle à X.
Puis, pivoter la table de 30°. Le premier zéro (X) est l'axe central entre les deux cylindre du milieu et le second zéro (Y) est la moyenne des 14 plots de goujons. Ensuite travailler, bien logiquement, en mesure absolue. Les profondeurs d'usinages ont été réglé sur un axe représentant un vilebrequin fictif.
L'autre côté à été un peu plus simple car je n'ai dû "que" basculer la table de 60°
LeZap

_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Sam 16 Nov 2013, 11:47

(Ph 56) Voici le début d'usinage des sept paliers de vilebrequin.
A la base du Bronze Gbr12CuSn12 de 13.2x32mm
Découpe grossière et souder ensemble à l'étain. ATTENTION, avant que la soudure ne prenne, bien écraser les deux parties dans l'étau et laisser refroidir tel quel, ceci afin d'éviter une surépaisseur de soudure. Réduction des faces à 26x26
L'épaisseur du bronze brut est constante, je me suis donc contenté de passer un coup de papier emeris sur un marbre.
J'ai bien enlevé une épaisseur identique par faces opposées.
L'épaisseur de l'étain est négligeable, c'est la raison pour laquelle les plaques ont été écrasée dans l'étau
Je dois faire très attention car il y a des différences non négligeable entre les différents paliers du vilebrequin (varia de +/- 0.2mm)
Maintenant, si le plan de joint des coquilles est 0.3mm plus haut ou plus bas, cela n'a aucune importance.
Mais elles doivent être appariées (évident) et attribué à un seul et unique palier.
Faudras juste pas laisser tomber la boite avec les 14 1/2 coquilles
(Ph 57) D'abord, une photo des gabarits, faux-centre, clames, calibres, pinces, tampons, modèles, e.a. Ceci pour illustrer le fait qu'il n'y a pas que des belles pièces usinées mais que souvent il faut usiner ce genre de pièces "sans valeurs"
(Ph 58) La méthode utilisée pour les paliers est bonnes mais doit être adaptée. En effet, j'ai raté une pièce sur les trois réalisées
Je doit en effet construire une pince "sur mesure" pour les usinages interne.
(Ph 59) Ce Bronze est compliqué à usiner car l'outil enlève à chaque passes (int&ext) à l'aller et au retour !!! les cotes sont donc “prévisionnelles“ En d'autre terme, pour arriver à la bonne cote finie, il faut anticiper deux ou trois passes avant la fin !!!
(Ph 60) Etant donné que la mesure interne est aléatoire dû aux erreurs de lecture au PàC, j'ai usiné un tampon cônique au lieu du classique tampon "passe-passe-pas"
(Ph 61) Vous pouvez observer la rainure de passage d'huile et la finesse du palier (diam 21.2 /24mm x 10.7mm)
La grosse bague en acier sert de "pince" elle est calibrée au diamètre extérieur des paliers. Cela ne se vois pas mais il est fendu.
Les 4 douilles sont extérieurement finie, en fait ce sont deux-demi coques soudées à l'étain. Même en main, il faut y regarder à deux fois pour distinguer la faille. A ce stade il ne reste qu’a aléser "a la chaine"
LeZap










_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Mer 20 Nov 2013, 16:40

(Ph 62) Voici à présent le réducteur primaire. En définitive j'ai acheté une paire d'engrenages pré-usinés.
D'abord pour une raison économique: les fraises modules "ad'hoc" en version "pitch" coûtent 230USD le set + fdp et taxes d'importation puis j'ai trouvé les engrenages sur "Amazone" à 70USD + fdp.
Ensuite, au niveau idéologique, je préfère rester en matériel SI (fraise module) et éviter de me disperser en valeurs “pitch“.
(Ph 63, 64) Les travaux d'alègements. 880gr à l'origine réduit à 400gr
Suite du réducteur.
(Ph 65) C'est la rectifieuse d'alésage "maison" et résultat est parfait
Partant de 880gr, l'engrenage fini ne pèse plus que 150gr !!!!
(Ph 67, 68) Pour le reste, c'est de l'usinage classique sans problèmes particulier. J’ai toutefois choisis de placer 9 vis M3 au lieu de 6 vis de 4.2mm, mais cela ne change pas grand-chose






_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Dim 24 Nov 2013, 12:14

(Ph 70, 71) La dernière touche de finition. 9 vis M3 a tête bombée-allen
(Ph 72, 73) Cette petite pièce, anodine en apparence fut en réalité complexe
et très délicate à usiner.
(Ph 74) Les problèmes se situaient principalement au niveau du centrage de l'épaulement non visible, de la concentricité avec l'axe du vilebrequin, du centrage des neufs trous de fixation.
Ce n'est pas spectaculaire mais c'est précis !!
Bonne nouvelle!! Cela fait bientôt un an que je travaille sur le projet et c'est la première fois que je monte le vilebrequin dans le bloc moteur avec les deux engrenages du réducteur primaire.
Les entr'axes des cylindres sont impeccables, l'alignement du vilebrequin, idem. Les entr'axes des deux engrenages sont parfaitement ajustés, juste ce qu'il faut de jeu. Et l'ensemble tourne "serrant" mais sans aucun points durs.
A ce stade certains défauts sont corrigeable mais d'autre aurraient réduit le projet à l'état de presse-papier.
Ceci est donc une première étape cruciale passée avec succès
LeZap










_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  BEROLA le Dim 24 Nov 2013, 13:03

Bonjour Zap

On ne peux que rester dubitatif , admiratif ! ............. et se joindre aux précédentes éloges !

@+ jc

_________________
Je ne me lasse pas d'être utile , la nature m'a fait ainsi.
(Léonardo Da Vinci )
CAV 430
avatar
BEROLA
Modérateur
Modérateur

Messages : 1141
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  maximus 94 le Dim 24 Nov 2013, 19:04

Bonsoir,

Bravo pour cette réussite, il fallait le faire et c'est très bien fait.  

_________________
Le jeu et la graisse sont l'âme de la mécanique
avatar
maximus 94
Chevronné
Chevronné

Messages : 377
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Ven 29 Nov 2013, 15:15

(Ph 77) le palier du RLM de l'engrenage. La visserie est du M2 et M1.6 au milieu
Remarquez le mini fraisage pour faire passer la tête de la vis M2
La pièce doit encore être sablée pour lui donner un aspect satiné.

(Ph 78) Usinage des cylindres
Voici la méthodologie que je souhaite adopter pour ce travail en série
Un des problèmes majeurs est l’extrême finesse des parois (0.64mm)
Cette finesse interdit tout serrage dans un mandrin conventionnel
L’acier choisit est du 42CrM6S4V en 40mm de diamètre sur 80 de long
1) alésage à 35mm
2) cylindrage à 39mm
3) mise à longueur définitive à 61mm
4) fabrication d’un gabarit fixant le cylindre en étaux sur le chariot du tour
5) fabrication d’une barre à aléser travaillant entre-pointe avec outil carbure
6) alésage en une passe de 35 à 34.30+
7) modification d’un alésoir réglable par rectification des portées à 34.30mm
Cet alésoir devient donc une sorte de mandrin interne à huit mors
Cool fixation du cylindre sur l’alésoir-mandrin
9) usinage externe du cylindre jusqu'à cote finale
10) honage des cylindres
Long travail que celui d'aléser les cylindres!!!!
Le problème est que les parois sont ultra-fine, ce qui m'oblige d'utiliser de l'acier fortement allié.
Cela n'existe qu'en barre pleine, donc gros travail de dégrossissage
J'ai longtemps hésité sur la séquence d'usinage, voici le résultat de mes réflexions.
Extérieur: de 40 à 37mm sur 70 de long
Intérieur de 0 à 33.7mm avec d'abord mèches de 4, 6.5, 8, 10, 11, 12, 14 et 17mm
(Ph 81, 82) Puis outil à aléser par passes successives de 1.0mm.
LeZap




_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Sam 07 Déc 2013, 19:59

(Ph 80) 750trm et avance de 0.3mm/tr (le maximum) çà fume bleu au point ou l'atelier est plongé dans le smog en peu de temps
les deux dernières passes à 375trm et 0.04mm d'avance.
Le résultat est Oké. Comptez 2 heures par cylindre.
A ce stade, les cylindres sont simplement ébauchés!!
Alors le simple dégrossissage des 12 cylindres est ENFIN fini
Travail extrêmement pénible et........lent, bruyant, puant,.....
Les alésages sont finis avant honage. Les diamètres vont de 34.28 à 34.33 en sachant que 34.30 c'est bon
Phil2 a modifié un alésoir réglable en mandrin expansible. Merci à lui
Il à rectifié et rendu cylindrique cet outil en diamètre nominal de 34.30
A présent, je peux effectuer les finitions extérieures en travaillant tout simplement "entre-pointes"
Pour donner un ordre de grandeur: 20 heures de travail. poids initial de 800Gr et actuellement il reste 58Gr !!!!
(Ph 84, 85) Eh bien, avec ce système d'alésoir reconditionné, l'usinage externe devient facile !
En 20', finition et mise à la cote à deux centième près. Terminé le cylindre pèse 40 grammes
(Ph 86, 87) Le travail "entre-pointes" permet de retourner, démonter, remonter permuter 18 fois et çà ne bouge pas d'un cheveu !!
LeZap








_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Sam 21 Déc 2013, 20:17

(Ph 88, 89) Voici l'armée des douze cylindres. Encore à rectifier puis honer
(Ph 90) Séquence d'usinage des blocs-cylindres.
Il y a un épaulement dans la partie supérieure.
Les cotes d'alésages DOIVENT être usinées au 1/100e. Les entr'axes également
La longue opération habituelle avant travaux ce sont les MàZ
Les 3 axes de la table + l'axe vertical de la broche. C'est long, fastidieux et redondant
Le surfaçage ne pose pas trop de problème.
(Ph 92) Le dégrossissage des alésages peuvent commencer. Vous remarquerez au passage que les quatre clames sont serrées tout tout doucement, car les portées sont minimales.
C'est pour cette raison que deux vis de forces et mobiles sont ajoutées. De la sorte, plus de risques
Les deux premières chambres à eau sont alésées. Dans le fond, vous apercevez les sorties d'eau.
(Ph 93) L'espace entre deux cylindres correspond au diamètre de la mine, soit 0.7mm !!!
L'usinage est très lent, vu que je passe mon temps à mesurer, re-mesurer et re-re-mesurer, etc....Mais bon, le résultat est là.
LeZap









_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  Lil le Dim 22 Déc 2013, 07:06

Hello Le Zap   

Je n'y connaît rien en modélisme, mais je pense que tu atteints les sommets dans ce domaine.
J'imagine le Bonheur lorsque cette superbe Machine va émettre ses premiers sons ...

ZAPJACK a écrit:

Une petite question :
comment va se faire l'étanchéité avec le joint plan à cet endroit ?

Amitiés

_________________
Je préfère être détestée pour ce que je suis, qu'aimée pour ce que je ne suis pas.
avatar
Lil
Administratrice
Administratrice

Messages : 3059
Date d'inscription : 12/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Dim 22 Déc 2013, 09:01

Lil a écrit:Je n'y connaît rien en modélisme....
comment va se faire l'étanchéité avec le joint plan à cet endroit ?
Pas besoin de s'y connaître, ce n'est somme toute que de l'usinage traditionnel de précision
L'étanchéité seras assurée par deux "O" ring et des entretoises de compression dans la partie inférieure des cylindres
La partie supérieure est ajustée "serrant" donc avec une gougoutte de Loctite, l'étanchéité devrait être parfaite
Bien à toi
LeZap

_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  Admin le Dim 22 Déc 2013, 10:38

Bonjour
La partie que tu nous montre sur les dernières photos c'est le groupe les chemises ne sont pas encore en place? c'est bien ça?

_________________
Charte du forum
avatar
Admin
Administrateur
Administrateur

Messages : 1794
Date d'inscription : 03/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Dim 22 Déc 2013, 12:36

Papynano a écrit:Bonjour
La partie que tu nous montre sur les dernières photos c'est le groupe les chemises ne sont pas encore en place? c'est bien ça?
C'est correct, toutefois, notez que les chemises humides sont de plus monté flottant (sans jeux de mots)
LeZap

_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Ven 27 Déc 2013, 21:14

(Ph 94, 95) La seconde image, ce sont les fûts de cylindre monté. Pour rappel, ce sont des chemises humides (poids oblige)
Dans les passages d'eau, il faut encore placer: une rondelle (encore à usiner) + deux O-ring + un intercalaire (encore à usiner)
Alésage du bloc-cylindres.
(Ph 96) Après l’alésage des 6 cylindres, j’ai contrôlé les différences d’épaisseurs de la paroi entre les cylindres. Le verdict est 0.03mm d’écart maximum. Si en soit cette mesure ne veux rien dire, elle montre bien que les 6 alésages sont bons, d’équerre et que les entr’axes ont été scrupuleusement respectés. Ma méthode peut être validée.
J’ai effectués des tests préliminaires en changeant d’outil pour l’usinage de la collerette supérieure mais les résultats étaient incertains. Je me suis donc rabattu sur le “plan B“ dont je vous décrit le cheminement.
1) nous partons d’un bloc de fonderie avec des cotes incertaines et irrégulières.
2) Pour l’usinage de la collerette supérieure, chercher au niveau de l’embase deux parties éloignées entre elles avec des cotes forts proches. En l’occurrence les cyl 2 & 6.
3) Clamer le bloc sur le banc avec la cote des cyl 2 & 6 bien parallèles à l’axe des X
4) Choisir comme référence un des deux cylindres centraux puis procéder aux MàZ sur ces références.
5) Aléser les collerettes à la cote finale (36.20mm) en respectant scrupuleusement les entr’axes (38.86mm)
6) Démonter le tout puis fixer une rondelle de 36.20mm préalablement calibrée sur le banc. Procéder à la MàZ absolue de cette rondelle.
7) Bloquer énergiquement X & Y puis recontrôler la MàZ (Photo 97)
Cool Retourner le bloc cylindre et poser sur la rondelle, fixer le tout
9) Aléser en prenant soin de serrer les lardons de la tête à aléser à chaque passes en respectant l’ordre de serrage et desserrage à chaque changement de dimensions
10) L’alésage terminé, démonter, nettoyer table et pièce avant de procéder de la même manière pour les autres cylindres

(Ph 98, 99) A présent ce sont le placement des canalisations d'eau. Le problème est la très petite taille des renvois mais qui nécessite toutefois de gros fraisages, 6mm en l'occurrence.
LeZap


















_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  ZAPJACK le Mer 29 Jan 2014, 19:06

(Ph 100, 101) Mais pas de fixations possible ou stable et fiable. Ensuite beaucoup de travail avec des lunettes grossissantes qui à la longue fatigue les yeux et l'esprit.
(Ph 102) Beaucoup de travail à la Dremel, brûlures aux doigts, fréquents changement
de grains, etc..
une autre difficulté est la nécessité de percer sur une grande profondeur 12mm en 1.6mm de diamètre et 18mm en 2.0mm
Tout les 5mm, sortir la mêche, nettoyer, injecter avec une seringue un mélange d'eau et d'huile soluble à 5% puis recommencer. Dernières difficultés avec des taraudages en M1.6 et M2.0 dont certain à main levée. Pour informations, je n'ai utilisé que le taraud N°2 pour que la fixation soit serrante et sans jeux.
LeZap




_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  Enfield le Sam 28 Nov 2015, 21:19

la même fabrication ... mais a l'échelle 1/1  Very Happy




_________________
@+ Enfield
avatar
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 2787
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin à l'échelle 1/4

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum