Passion-Usinages
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

3 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  Enfield Dim 29 Aoû 2021, 11:15

mettez les sous-titres














Dernière édition par Enfield le Dim 24 Sep 2023, 14:07, édité 3 fois

_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 7114
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  TRD Jeu 08 Sep 2022, 19:07

Bonjour

En ce qui concerne le rapport penetration / largeur de cordon ou penetration/ZAT, les procédés courants se classent dans l'ordre suivant :


1) Faisceau d'electrons
2) L.A.S.E.R.
3) MIG
4) TIG

Les deux premiers sont frequemment appelés "Procédés à haute densité d'énergie "


Le soudage par bombardement électronique pénêtre plus que le L. A. S. E. R. parce que le transfert d'énergie se fait par perte d'energie cinétique des électrons. Les électrons pénètrent la matiere, comme le feraient des balles de fusil. La pénétration se produit de maniere rectiligne de la surface vers la profondeur


Dans le cas du L. A. S. E. R., l'énergie est apportée sous forme lumineuse et  comme les metaux ne sont pas transparents le transfert se fait uniquement en surface. La temperature de subsurface ne s'élève que de manière indirecte par conduction. La conduction se produit selon une propagation hémisphérique. 

L'arc transfère l'énergie par convection et plus faiblement par énergie cinétique des électrons. Mais leur vitesse étant bien plus faible que dans un canon à électrons, l'énergie transmise l'est également. Du fait de l'avance bien plus réduite en MIG et encore plus en TIG, la conduction thermique agrandit fortement la zone chauffée. Avec les procédés à haute densité d'énergie, la chaleur n'a pas le temps de se propager beaucoup. 

De surcroît, l'absence de focalisation des arcs électriques, donne une tâche chaude bien plus large que celle des procédés à haute densité d'énergie qui utilisent des faisceaux focalisés.

Le soudage L. A. S. E. R. est realisé sous gaz protecteur. Le soudage FE est réalisé sous vide d'air.

_________________
La théorie c'est quand on sait presque tout et que rien ne fonctionne.
La pratique c'est quand tout marche à merveille et que personne ne sait pourquoi.

Albert EINSTEIN

TRD
Modérateur
Modérateur

Messages : 7895
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  TRD Jeu 08 Sep 2022, 21:14

Je viens de regarder toutes les vidéos et je suis étonné des résultats. La technologie a fait d'immenses progrès. 


Hagogibi, n'est pas un soudeur tombé du ciel. Ce type est un as du soudage TIG. Il est donc crédible. 

Quant à Cheval, je leur avais acheté un L. A. S. E. R.  de gravage vers 1990. Ce ne sont pas des debutants non plus.

_________________
La théorie c'est quand on sait presque tout et que rien ne fonctionne.
La pratique c'est quand tout marche à merveille et que personne ne sait pourquoi.

Albert EINSTEIN

TRD
Modérateur
Modérateur

Messages : 7895
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  Enfield Ven 11 Nov 2022, 10:56


edit partie 2/2 (+ decapage/derouillage)




https://www.lasermach.eu/
La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Laser_10












Dernière édition par Enfield le Dim 24 Sep 2023, 14:09, édité 3 fois

_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 7114
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  Enfield Sam 22 Avr 2023, 11:05

SOUDAGE LASER POUR LA REPARATION DES MOULES (de presse a injecter)




EDIT

_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 7114
Date d'inscription : 02/11/2010

cancer49 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  Enfield Dim 24 Sep 2023, 13:49

Enfield a écrit:
cette video et le volet "2/2" sur "La Ligue Des Soudeurs" (ex soudeurs 2.0)



00:01 Introduction
00:48 Soudure laser INOX 2mm
01:59 Test de résistance : Collage ou soudure
02:32 Soudure laser Titane T40 1mm
03:28 Soudure laser sous l’eau
04:17 Présentation et avantages poste à souder Photonweld
10:05 Les règles sécurités pour le laser
11:10 Décapage laser !
15:40 Conclusion sur le soudage laser







_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 7114
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  Enfield Mer 04 Oct 2023, 23:29


_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 7114
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  TRD Jeu 05 Oct 2023, 05:25

Ce procédé parait formidable. Mais je suis tres inquiet quant à la sécurité. Si l'inox fond, ça veut dire que les temperatures au point focal sont superieures à 1400 °C. Au regard de la vitesse d'avance, on imagine la puissance dissipée.

A l'epoque où j'ai travaillé pour le CNRS, au pole productique à Saint-Etienne, on m'avait bien mis en garde contre les dangers relatifs aux essais d'utilisation de L. A. S. E. R. pour les recherches sur la fabrication additive balbutiante à ce moment-là. Au pôle optique et Vision de l'Université Jean Monnet, on ne pouvait même pas se deplacer d'un couloir à l'autre sans badge, ni penetrer dans les salles d'experimentation lors des tirs L. A. S. E. R.

Et du jour au lendemain les L. A. S. E. R. seraient devenus inoffensifs ?

Moi, ce truc me fait peur. Ça fond les métaux, bord..!

Je parle uniquement du soudage manuel, évidemment.

Le soudage L. A. S. E. R. automatisé (souvent robotisé, mais pas toujours) est déjà dans l'industrie depuis longtemps. J'avais fait des essais en 1995 (moyennement concluants) sur un assemblage hétérogène AS9U3 - AG3.

Maintenant, sur le plan techniqie, il y a un truc dont on ne parle pas. La puissance du procédé est due au fait que le faisceau de photons est focalisé. Comme le L.A. S. E. R. fonctionne dans une bande spectrale infra-rouge, on ne le voit pas (par définition de l'infrarouge : frequence en-dessous de celle des frequences visibles.)

Le point rouge (visible) qui permet de localiser le point focal provient d'une autre source. Il faut evidemment que les deux points focaux soient au même endroit de l'espace. Sinon, c'est comme tirer au fusil avec une lunette déréglée. Mais là, on est en trois dimensions !

Puisque le L. A. S. E. R. de soudage est invisible, on ne peut pas faire ce reglage soi-même.

On a donc affaire à un procédé super sensible à un réglage qui ne peut être fait qu'en "usine". Je préfère dans ce cas, dire en laboratoire.

Ça risque d'être une sacrée galère...

Donc, oui, cette technologie me fait rêver, mais ce n'est pas à la portée de n'importe qui, pour faire n'importe quoi, ni n'importe comment.

Ce n'est pas pour demain chez Lidl fabriqué par Parkside.
Et encore moins dans les paquets de Bonux...


Dernière édition par TRD le Jeu 05 Oct 2023, 11:24, édité 1 fois

_________________
La théorie c'est quand on sait presque tout et que rien ne fonctionne.
La pratique c'est quand tout marche à merveille et que personne ne sait pourquoi.

Albert EINSTEIN

TRD
Modérateur
Modérateur

Messages : 7895
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty La soudure au laser (L.A.S.E.R.) + décapage/dérouillage

Message  cancer49 Jeu 05 Oct 2023, 11:18

- Bonjour
- Moi aussi le critère sécurité m'a interpellé ! voir même inquiété !
- Par contre c'est certainement une technique d'avenir ;quand je vois les carrossiers travailler j'imagine le temps gagné pour le décapage le débosselage ( il faudrait recréer les outillages adéquates à l'instar de ce qui se fait actuellement pour le soudage des anneaux des clous et des spirales avec le marteau à inertie adapté )
- Effectivement il ne vaut mieux pas que l'on retrouve ça en GSB en l'état actuel des choses !!
- Je ne donne pas 20 ans pour que cette technique se démocratise et s'adapte à différents métiers . évidement il faudra que la législation du travail définisse des dispositifs , règles et méthodes de travail pour assurer autant que faire se peut la sécurité des usagers
- Un fusil est dangereux , un chalumeaux est dangereux (si,si mon beau.f. prof dans un lycée techn. à fini par botter le C.. d'une "racaille" qui voulait s'amuser à cramer les cheveux d'un de ces camarades !!! , sur un chantier
j'ai faillit me "castagnier "avec un "guignol" qui essayait d'arroser ses collègues avec la lance de sablage "KARCHER" (180 Bars !) etc , on a tous des exemples de la bêtise incommensurables de certains individus !)

cancer49
Passionné
Passionné

Messages : 183
Date d'inscription : 17/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  TRD Jeu 05 Oct 2023, 11:40

En complément, je crois me souvenir qu'on m'avait expliqué que le faisceau était volontairement défocalisé lors de son trajet pour éviter de détruire l'appareil. On s'arrange pour que la concentration de lumière se produise sur un point précis en -dehors de l'outillage. Evidemment, ça améliore un peu la sécurité. Mais ça rend le procédé particulièrement sensible à la distance focale. Avec un robot ou un dispositif mécanique, une fois que le bon réglage a été trouvé, pas de souci. Mais avec une torche manuelle, on est obligé de choisir un dispositif qui donne une grande profondeur de champ. Et par conséquent, il faut faire un compromis entre efficacité et sécurité.

N'importe quel photographe comprendra ce que je veux expliquer avec des mots le plus simples possibles : quand on veut une image nette, il faut que l'objet qu'on photographie soit à la bonne distance. Et plus on grossit l'image avec un dispositif optique, plus la tolérance sur la distance s'amenuise.

Le L. A. S. E. R. c'est de la lumière et rien d'autre...

Les problèmes sont identiques (même plus complexes) avec le soudage par faisceau d'électrons. Mais ça ne se fera jamais en manuel parce que ça ne fonctionne que sous vide.

_________________
La théorie c'est quand on sait presque tout et que rien ne fonctionne.
La pratique c'est quand tout marche à merveille et que personne ne sait pourquoi.

Albert EINSTEIN

TRD
Modérateur
Modérateur

Messages : 7895
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage Empty Re: La soudure au laser (L.A.S.E.R) + decapage/derouillage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum