Passion-Usinages
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

Pacific 231K82 & 140C38 du "conservatoire ferroviaire de Limoges" (CFTLP)

Aller en bas

Pacific 231K82 & 140C38 du "conservatoire ferroviaire de Limoges" (CFTLP) Empty Pacific 231K82 & 140C38 du "conservatoire ferroviaire de Limoges" (CFTLP)

Message  Enfield Ven 05 Juil 2024, 23:12

https://www.trainvapeur.com/

https://fr.wikipedia.org/wiki/231_PLM_2_%C3%A0_86
https://fr.wikipedia.org/wiki/231_Pacific_PLM



"La locomotive à vapeur Pacific 231K82 transportait les voyageurs entre Paris et Calais Maritime jusqu’en 1969. De là, les passagers embarquaient pour Londres, une sorte d’Eurostar avant l’heure. Aujourd’hui, elle est à quai à Limoges pour se refaire en beauté avec les bénévoles de l’association CFTLP.
La première partie des travaux concerne la restauration du train de roulement sera suivie par la révision de la chaudière, du mécanisme moteur et des différents équipements.
Issue d’une série de 79 unités commandées par la compagnie des chemins de fer du Paris-Lyon-Méditerranée, la présente locomotive a été construite par la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques de Belfort en 1920. Taillée pour la vitesse et la traction des trains de voyageurs, elle a d’abord été en service sur les lignes desservant le Sud-Est de la France. Au début des années 50 avec l’électrification progressive de la ligne et l’arrivée de nouvelles machines plus puissantes, les locomotives de ce type vont progressivement être mutées vers le réseau Nord. Elles vont alors continuer de servir à la traction de trains de voyageurs, dont la Flèche d’Or, un train de luxe reliant Paris à Londres en combinaison avec un paquebot entre Calais et Douvres.
Le 11 janvier 1969, la locomotive 231 K 82 assure son dernier voyage. Après avoir passé près de quarante ans à l’arrêt à Saint-Étienne, la locomotive est acheminée jusqu’à l’atelier du Conservatoire Ferroviaire basé à Limoges en 2010.
Financer ce projet de restauration, c’est aussi soutenir l’ancienne région Limousin. En effet, une fois restaurée, cette locomotive constituera une attraction touristique de grande ampleur pour nos départements et pourra servir par ailleurs de décor de cinéma, assurant ainsi un nouveau rayonnement économique pour notre territoire."











00:00 Introduction
00:58 Baptême CC6567 à Brest
02:12 gare de Brest
03:54 231 K 82 à Saint-Etienne
05:45 Dépot de Chambéry
09:29 141 TC à Carhaix
11:15 Réseau Breton - Port de Carhaix
13:29 Dépot d'Avignon
16:22 Chamonix
17:51 Suisse/Autriche

_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 7099
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pacific 231K82 & 140C38 du "conservatoire ferroviaire de Limoges" (CFTLP) Empty Re: Pacific 231K82 & 140C38 du "conservatoire ferroviaire de Limoges" (CFTLP)

Message  Enfield Sam 06 Juil 2024, 21:20

140C38 ... la locomotive du film de la 7eme compagnie  Smile
https://www.trainvapeur.com/les-locomotives/locomotive-a-vapeur-140-c-38-details/
https://fr.wikipedia.org/wiki/140-101_%C3%A0_370_%C3%89tat_ou_140_C_SNCF


2013



"Le 25 juillet dernier, après 38 ans d'inactivité, la 140 C 38 (Vulcan Foundry de 1919) était rallumé et effectuait ses premiers tours de roues sur les voies de l'atelier de Limoges Puy-Imbert où se trouve basée la machine du CFTLP (Chemin de Fer Touristique Limousin-Périgord).
Cette machine, la dernière en service commercial de la SNCF a tracté son ultime train le 20 novembre 1975 entre Gray et Chalindrey. Pour la petite histoire rappelons qu'elle a participé au tournage de la comédie « On a retrouvé la 7ème Compagnie » sur la ligne Gray-Châtillon.
Les 1ers trains d'essais ont lieu le 9 novembre 2013. Partie du triage de Limoges Puy-Imbert, la Consolidation circule à 2 reprises en direction d'Aixe-sur-Vienne sur la ligne Limoges-Angoulême.
Magnifiquement restaurée et remise livrée noire, la C 38 a retrouvé son marquage SNCF ainsi celui de que son tender, le 18B 22.
Arrivée à Aixe, le soleil est au rendez-vous, une aubaine pour les photographes qui vont immortaliser la machine devant la jolie gare mansardé caractéristique de la Compagnie de Charentes qui a mise en service la ligne en 1875.
45 minutes plus tard, la magnifique rame MV des années 50/60 s'élance d'Aixe cheminée avant cette fois, pour le retour vers Limoges. Par cette journée plutôt fraîche les amateurs de panache sont comblés !
Rappelons qu'après sa radiation, elle a été confiée à une association de modélistes de Caen avant d'être rachetée à la SNCF par le CFTLP.
Transportée par voie routière, elle est arrivée à Limoges-Montjovis en juin 1996. Dix-sept ans de travaux ont été nécessaires à sa remise en état.
Après quelques réglages et de nouvelles circulations d'essais programmées durant cet hiver, elle devrait reprendre du service en 2014
."

2014


2017











2022


2023

_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 7099
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum