Histoire d'étaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire d'étaux

Message  Calamentran le Dim 07 Oct 2012, 18:13

Bonjour

Jusqu'à présent, je disposais de ce bel étau de tuyauteur avec mordaches de 150 mm.



Malheureusement, lors d'un serrage un peu viril, la noix a bougé de son logement (elle est munie d'un tourillon soudé à l'arc à sa sortie de la semelle). Je l'ai redressée au marteau mais c'est du provisoire, il faudrait la souder tout autour. De plus, j'avais égaré une des deux vis de calage de la glissière (bouchons filetés en 3/8 " et doigts d'appui en bronze) ce qui fait qu'il avait du jeu en translation. Bref, il fallait le remplacer en attendant de le réparer comme il faut .... et comme mon tour n'est pas encore opérationnel, on verra ça plus tard.

Je demande à mes deux frangins s'ils n'ont pas quelque chose à me proposer ... et je me retrouve avec deux étaux avec mordaches en 125 mm mais qui pourraient me convenir.


Le premier étau, celui du troisième étage - photo prise après brossage - est un FAT (la silhouette d'un Dolex avec enclume et petite bigorgne à l'extrémité) Vis et noix comme neuves.


Malheureusement, l'ancien propriétaire devait s'en servir comme enclume ce qui fait que la semelle est matée sur une bonne partie, donc beaucoup de jeu.


Dommage, il me plaisait bien ... mais, bon, il faudrait recharger les glissières au Castolin + un petit coup de fraiseuse pour surfacer ... je décide de le rajouter à la liste des objets à retaper.

Le deuxième étau, celui du deuxième étage - photo prise après remise en état - est un vieil étau russe (un vrai тиски avec l'étoile soviétique sur le coté) sur semelle avec levier de blocage en rotation (très pratique) en bon état apparent mais qui était recouvert de x couches de peinture. Vis et noix comme neuves et pas de jeu au niveau des glissières. Après brossage, décapage et mise en peinture, voilà ce que ça donne :


Résultat, un bel étau sur l'établi, deux autres étaux à retaper ... un jour .... ou à céder à petit prix à quelqu'un qui passerait à la maison !! Cool

_________________
Ce qui fait que si peu de personnes sont agréables dans la conversation, c'est que chacun songe plus à ce qu'il veut dire qu'à ce que les autres disent (La Rochefoucauld)
avatar
Calamentran
Modérateur
Modérateur

Messages : 1158
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

recharger ?

Message  Procule le Dim 07 Oct 2012, 18:41

Bonjour Maurice

Bravo pour cette belle réno.

plus haut tu mentionne : (il faudrait recharger les glissières au Castolin + un petit coup de fraiseuse pour surfacer)

Que veut dire recharger au castolin ?

Car mon petit tour Atlas, près de la poupée fixe, souffre du même symptôme.

Pour y remédier je pensais a la galvanoplastie, mais je n'est pas encore ce qu'il faut.

Alors je ne sais trop ce qu'implique le rechargement au castolin

Bien a vous

Daniel

_________________
J'entends, j'oublie. Je vois, je me souviens. Je touche, je comprends ...

Procule
Chevronné
Chevronné

Messages : 207
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'étaux

Message  Calamentran le Dim 07 Oct 2012, 19:17

Bonsoir Daniel

Procule a écrit:.... il faudrait recharger les glissières au Castolin + un petit coup de fraiseuse pour surfacer. Que veut dire recharger au castolin ?
Recharger au Castolin est devenu une expression courante. Castolin est une - très bonne et ancienne marque d'électrodes de soudure à l'arc en particulier. On les utilise en particulier pour recharger toutes sortes de pièces d'usures, des dents de godets de tracto-pelle par exemple. Il en existe pour toutes les nuances d'acier ou de fontes. On parle aussi de "beurrage" comme disent les pros

Procule a écrit:.... Car mon petit tour Atlas, près de la poupée fixe, souffre du même symptôme
C'est la maladie des machines anciennes ... c'est toujours là que les glissières sont usées (l'usinage des pièces courtes). Recharger un banc de tour ? Généralement, ils sont en fonte grises ce qui nécessite une mise en température au four avant soudure. Je ne sais pas si c'est faisable .... avec de bons résultats.

Procule a écrit:Pour y remédier je pensais a la galvanoplastie, mais je n'est pas encore ce qu'il faut.
Galvanoplastie ? sur la fonte et avec quel métal ? Je n'y crois pas trop.....

Le problème avec les bancs de tour, c'est que toute rectification enlève du métal ce qui fait que tout "descend" d'autant. En particulier le traînard et donc déplace l'alignement de la vis mère et de la barre de chariotage, donc la boite à vitesses ... bref, la galère.


Dernière édition par Calamentran le Dim 07 Oct 2012, 19:48, édité 1 fois

_________________
Ce qui fait que si peu de personnes sont agréables dans la conversation, c'est que chacun songe plus à ce qu'il veut dire qu'à ce que les autres disent (La Rochefoucauld)
avatar
Calamentran
Modérateur
Modérateur

Messages : 1158
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'étaux

Message  Bilbil le Dim 07 Oct 2012, 19:37

bonsoir,

maurice, ton atelier semble tip top part rapport au mien, mais je ne connais pas le mot bigorgne.

bonne soirée. rabbit
avatar
Bilbil
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'étaux

Message  Calamentran le Dim 07 Oct 2012, 19:59

Re

bilbil a écrit:.... mais je ne connais pas le mot bigorgne
Ma langue fourche (ou plutôt mon clavier). Ce n'est pas bigorgne mais bigorne qu'il faut dire.

L'instant culturel : étymologiquement, ça vient de bi-corne ... une dérive phonétique en fait. Comme bigorner (un coup de corne) ou .... bigorneau (qui est en forme de corne).

_________________
Ce qui fait que si peu de personnes sont agréables dans la conversation, c'est que chacun songe plus à ce qu'il veut dire qu'à ce que les autres disent (La Rochefoucauld)
avatar
Calamentran
Modérateur
Modérateur

Messages : 1158
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'étaux

Message  Procule le Dim 07 Oct 2012, 20:37

Merci Maurice des clarifications.

Je pensais a la galvanoplastie au tampon chargé au bronze, et rectifier a la main genre grattage.

Un peu mou peut être, mais facile a refaire, si usure...

Bien a vous

Daniel


_________________
J'entends, j'oublie. Je vois, je me souviens. Je touche, je comprends ...

Procule
Chevronné
Chevronné

Messages : 207
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'étaux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum