Passion-Usinages
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max 270 React – Chaussure pour Homme
Voir le deal
102 €

Les Ironworkers plus fort que Iron man

Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  Enfield le Mer 29 Jan 2020, 21:02

Avertissement, si vous etes responsable securité dans une entreprise, le visionnage des videos qui vont suivre est vivement deconseillé (crise de nerf assuré)



























mais de nos jours, ca va, c'est devenu un bouleau "pépère"






Dernière édition par Enfield le Ven 31 Jan 2020, 22:08, édité 2 fois

_________________
@+ Enfield

Charte du forum
Enfield
Enfield
Administrateur
Administrateur

Messages : 3219
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Re: Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  TRD le Jeu 30 Jan 2020, 10:09

Pas sûr...

En 1976, j'étais laveur de carreaux. On travaillait sur des bordures de fenêtres de 20-25 centimètres au sixième étage. C'était l'époque des premiers immeubles climatisés et la règle à l'époque était d'installler des fenêtres qui ne s'ouvraient pas. Pour laver l'extérieur, on marchait sur les bordures de fenêtres. On n'avait pas de harnais. Je pense que ça ne devait pas exister.

On ?

Des étudiants, des arabes et des portugais. Les autres ne voulaient pas faire ça... 

Petite précision importante : je suis sujet au vertige. Mais on ne m'a jamais demandé si je l'étais...

A l'époque je travaillais 12 heures par jour 5 jours par semaine plus le samedi matin.
Ça m'a permis d'acheter une moto neuve en deux mois et demi. C'est pour cette Suzuki que j'ai dépassé mon appréhension du vide. A force d'habitude, on y parvient, un peu...

Quarante ans plus tard, je suis devenu délégué à la santé et à la sécurité. Ma mission était de protéger l'entreprise contre les conséquences graves d'un accident ou d'une maladie professionnelle. A ce poste, j'étais pénalement responsable de tout ce qui se passait pendant l'activité de l'entreprise. Dans nos locaux et ailleurs, pour nos salariés et pour tous les intervenants extérieurs. Pour cela 80% de mon boulot était administratif pour remplir des obligations légales.

Savez-vous, par exemple qu'il est maintenant interdit de mettre de l'aspirine à disposition du personnel dans les armoires à pharmacie ? Dans ma boîte, tout le monde le savait. Et tout le monde savait aussi quels salariés en avaient à titre privé dans leur bureau...

Ma mission consistait principalement à faire respecter la Loi. Et je m'y suis employé avec beaucoup d'investissement. Cependant, j'ai quand même le droit d'avoir des opinions sur ce sujet. Et je trouve que le législateur est allé beaucoup trop loin. La gestion de la santé et de la securisé au travail est devenue dissuasive pour les entrepreneurs. Je ne suis pas dupe. Si mon patron me payait assez généreusement, ce n'était pas pour que mes collègues soient mieux. Juste pour éviter de se retrouver devant un tribunal si une catastrophe survenait.

Dans les années 70, le travail pouvait être dangereux, c'était le plein emploi. On était fiers de ce qu'on faisait et on était heureux. De nos jours, on est surprotégés, inquiets pour notre avenir, parfois on a honte de faire de la merde sur commande, parce qu'on n'a plus le choix de claquer la porte. Et c'est la déprime. On ne meurt presque plus d'accident au boulot. On s'y suicide... La gestion du mal-être au travail prend des proportions anormales.  Il y a une vingtaine d'années, dans l'industrie, j'étais le sauveteur secouriste du travail le plus ancien dans le grade le plus elevé. A ce titre, je remplaçais l'infirmière quant elle était en congé. Dans une usine de 1200 personnes, il se passe chaque jour quelque chose. 50 % de mes interventions concernaient soit du mal être au travail, soit les conséquences de violences conjugales ou de difficultés financières. Le reste était constitué de poussière dans l'oeil, d'échardes de coups de chaleur l'été (les ouvrières à la chaine) et une seule fois un doigt de technicien sectionné qui a d'ailleurs été bien réparé à l'hôpital.

 Beaucoup trop de gens sont malheureux au travail. Je ne trouve pas ça normal. Et ça touche toutes les catégories socio-professionnelles.
 
Ancien délégué par la direction  generale à la santé securité au travail , et aussi ancien délégué du personnel cadre, je ne suis pas choqué par ces images, même si ce qu'on y voit n'est plus de mise de nos jours. Ce qui me choque, c'est que je crois qu'on est en train de torpiller notre artisanat après avoir déjà quasiment coulé notre industrie. Je crois qu'on s'est trompés et que le monde ultra-securisé qu'on a essayé de bâtir est un leurre.

TRD
Modérateur
Modérateur

Messages : 554
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Re: Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  Mjc22160 le Jeu 30 Jan 2020, 21:40

ton analyse est parfaitement exacte et je suis entièrement d'accord avec toi.....Nous sommes dans une société d'assistés et de protectionnisme à outrance, où on ne laisse aucune place à une initiative réfléchie , mais où l'on impose une méthodologie normative, qualitative, ficelée, et avec la quelle personne n'a la possibilité de faire la moindre dérive sans être sanctionné .
La qualité, les normes, le tout tue l'industrie et l'initiative ainsi qu'une partie de la recherche de l'amélioration....Tout cela je peux en parler pendant des heures ! ....Avec cette qualité, on améliore la productivité, et surtout la rentabilité en améliorant les postes de travail (ergonomie .....) et donc la compression des taches ....L'employé à l'impression que l'on s'occupe de lui, que son bien être intéresse sa hiérarchie , on le responsabilise dans ses actions, (auto-contrôle ...), on le félicite on le motive on l'évalue (entretient annuel), et en réalité sa charge de travail augmente considérablement, Et en peu de temps la direction peut licencier (pour pas que cela crée de mouvement social, on vire en premier les intérimaires ! ...) J’arrête là ....mais je peux en ajouter ! .....VIVE LA QUALITE, VIVE LES NORMES ! .....NOTE ; je connais très bien ce système (j'ai 70 ans) et ai fais appliqué "la normalisation et la certification" dans plusieures société .....
Cordialement

Mjc22160
Chevronné
Chevronné

Messages : 1244
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Re: Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  TRD le Jeu 30 Jan 2020, 21:52

"Le canon a tué la féodalité, l'encre tuera la société moderne."

C'est de Napoléon Bonaparte...

TRD
Modérateur
Modérateur

Messages : 554
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Re: Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  Mjc22160 le Jeu 30 Jan 2020, 21:54

Les ironworkers ;

Constructeurs de gratte-ciels

Depuis 1886, les Mohawks de la réserve de Kahnawake se sont fait connaître comme des ouvriers du bâtiment d’une qualité exceptionnelle, spécialisés dans le montage des charpentes métalliques utilisées dans la construction des ponts et des gratte-ciel. On les dit insensibles au vertige, mais peut-être sont-ils simplement habiles et courageux. Les risques sont grands et les accidents fréquents. En 1907, un pont sur le Saint Laurent s’écroule à cause d’un défaut de conception : trente trois ouvriers mohawks sont tués. La construction de l’ "Empire State Building", la plus haute construction du monde, a coûté des dizaines de vies aux Mohawks.

(source wikipédia)

Mjc22160
Chevronné
Chevronné

Messages : 1244
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Re: Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  TRD le Jeu 30 Jan 2020, 22:19

Insensibles au vertige ? Peut-être. Mais surrement pas plus fous que nous. Et donc forcément courageux parce que je ne crois pas qu'ils savaient voler. J'y pense souvent en ce moment. Je travaille sur le toit de ma maison. Le seul moyen que j'ai trouvé pour ne pas avoir le vertige est de rester concentré sur mon travail. Qu'un outil m'échappe des mains et tombe du toit et revoilà la peur du vide qui s'installe.

J'ai beaucoup de respect pour tous ces types qui ont bâti avec leurs mains le monde dans lequel nous vivons. Je ne crois pas que c'étaient des inconscients.  Et aussi pour ces soldats qu'on a envoyé dans les tranchées il y a à peine un siècle. Peut importe qu'ils aient été français ou allemands. Il fallait avoir un sacré courage pour faire ce que ces hommes on fait pour nous.

Ça m'embête toujours de jeter un vieil objet. Je ne peux pas m'empêcher de penser à ceux qui ont donné un peu de leur vie pour le concevoir et le fabriquer. Même les machines ont une âme : celle de ceux et celles qui les ont fabriquées.

TRD
Modérateur
Modérateur

Messages : 554
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Re: Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  Mjc22160 le Jeu 30 Jan 2020, 23:04

oui, ces objets ont une âme, et je me surprend parfois à caresser une vielle varlope, un vieux vilebrequin ou d'autres objets qui appartiennent au passé, je pense à ceux qui les ont utilisés, ont oeuvrés avec , les ont entretenus, affûtés, et certainement aimés .....Nostalgie . ? Embarassed Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Mjc22160
Chevronné
Chevronné

Messages : 1244
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les Ironworkers plus fort que Iron man Empty Re: Les Ironworkers plus fort que Iron man

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum