plieuse de tole magnetique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

plieuse de tole magnetique

Message  grutman le Sam 13 Aoû 2016, 00:15

Bonjour à tous,

Je viens présenter ma plieuse de tôle faite maison et toujours en cours de construction.

Alors voilà : j'ai quelques tôles inox de 1.5mm d'épaisseur à plier, et, plutôt que de confier le travail à une entreprise spécialisée, je me suis lancé dans la fabrication d'une plieuse de tôle magnétique. C'est beaucoup plus long, mais aussi plus intéressant et instructif. Et puis, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? pig

Pour commencer : quelques bouts de ferraille récupérés au boulot et du fil de cuivre émaillé provenant de transformateurs soigneusement démontés.


" />

La ''base'' de la plieuse et le noyau (en arrière plan, mon bassin)



La première couche de fil



La partie "mécanique" est bien avancée




J'ai fait quelques essais sous différentes tensions (12v, 24v, 48v, 220v + pont de diode et condensateur) mais je ne suis pas vraiment satisfait du résultat, ça ne colle pas autant que je l’espérais.

Je ne connais pas grand chose à l'électromagnétisme, si les spécialistes du forum pouvaient m'aider à déterminer le meilleur compromis diamètre de fil/nombre de tours/tension, je leur en serais reconnaissant.

Caractéristiques techniques :
Longueur utile : 1 mètre
Dimensions du noyau : L950 x l55 x h65mm

Fil de cuivre utilisé :
82 tours diam 1.35mm = 164m
34 tours diam 0.98mm = 68m
151 tours diam 0.90mm = 302m
résistance totale : 11.8 ohms

Merci d'avance.

grutman
Nouveau
Nouveau

Messages : 5
Date d'inscription : 12/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: plieuse de tole magnetique

Message  Ordinerf le Sam 13 Aoû 2016, 11:29

Projet sympa mais pas si facile qu'on le pense.
Ce type de machine demande beaucoup d'ampérage.
Il est préférable de mettre du fil assez gros et faire peu de tour que de mettre du fil fin et faire beaucoup de tour.
C'est le circuit électronique qui va gérer la puissance. Si on veut réduire la consommation il faudra réduire la tension et augmenter le courant tout en restant sécurisé parce que le champs magnétique est à l'air libre, c'est la pose de la tôle et surtout de la plaque qu'on met dessus qui va fermer le champs et créer l'effet souhaité, la tôle toute seule ne suffit pas et bougera lors du pliage.
La résistance totale de la bobine doit être faible et le circuit doit pouvoir amortir la "décharge" de la bobine après chaque pliage.
Je viens de regarder sur internet, une presse consomme 230V sous 10A soit 2300Watts !!!
Donc sachant que les 230V ne vont pas dans le bobinage, ça sous entend un ampérage très supèrieur après abaissement de la tension surement grâce à un transformateur.
En mesurant l'ampérage pendant l'électro aimantation je pense que ça te donneras une bonne idée du problème, le courant ne doit pas être assez fort.
Si ça se trouve ton électro aimant manque juste de ferraille, c'est à dire que ta plaque "capôt" est trop fine.

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink
avatar
Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 929
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: plieuse de tole magnetique

Message  grutman le Mer 17 Aoû 2016, 16:07

Merci Ordinef pour tes remarques.

Je vais commencer par augmenter l'épaisseur de la ''tôle'' inférieure qui est un fer U de 120, et dont le fond ne fait que 7mm.
Ensuite, je pense refaire le bobinage avec du fil émaillé plus gros, ce qui risque de mettre un certain temps, vu que j'utilise du fil récupéré sur des transfos.
Pour la plaque ''capot'' je dois encore la faire, avec du fer plat de 15mm.

Je posterais d'autres commentaires suivant l'avancée de ce projet.

grutman
Nouveau
Nouveau

Messages : 5
Date d'inscription : 12/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: plieuse de tole magnetique

Message  Ordinerf le Jeu 18 Aoû 2016, 11:18

Il est important de savoir que tout comme pour les moteurs électrique, c'est l'électronique qui gère le courant et non la résistance du fil, ce qui sous entend que tu peux mettre ce que tu veux en cuivre dès l'instant qu'il laisse passer le courant dont tu as besoin.
Certain font les bobinages avec du gros cable électrique 230V dont ils laissent l'isolant, pas besoin de récupérer du fil émaillé.
Ce qui est important c'est que le fil soit assez gros pour laisser passer le courant sans chauffer, ainsi l'isolant ne bougera pas.
Concernant la partie "noyau" il faut une continuité assez bonne entre les différents éléments composant le noyau, c'est à dire la même section partout. Il faut comparer cela à un transformateur qui à une section presque constant tout au tour du fil.
Si par exemple tes flans font 10mm d'épaisseur alors tu dois avoir aussi les 10mm d'épaisseur en dessous et au dessus de la bobine. Seule l'épaisseur de la tôle doit créer une légère différence.
Sans plaque capot il n'y a aucun effet d'attraction, la tôle est beaucoup trop fine pour le bobinage, au pire elle va se "coller" quand le courant passe.
Concernant la tension on s'en moque un peu, c'est le courant qui compte et donc l'ampérage, le voltage n'est la que pour créer l'ampérage.
On ne peut pas brancher directement la bobine sur une prise murale, il faut obligatoirement passer par un circuit qui gère l'intensité du courant, cette dernière sera variable pour ainsi définir la force utile pour un pliage efficace.
Pendant que j'y pense, il faut un système qui permet à ta plaque capot d'être toujours parfaitement allignée pour que ton pli soit toujours parfait.
De plus il faut que la plaque capot se lève une fois le courant "éteind", si l'opérateur doit soulever et déplacer la plaque alors il sera handicapé pour déplacer la tôle et ça nuira à la précision de son travail surtout si il fait des plis sans butée donc à l'oeil.
Dernier point important, la plaque capot devra être plane en dessous pour un contact assez parfait et ainsi ne pas marquer la tôle ou ne pas appuyer avec la même pression partout.
Pour les tôles peu large, il faudra surement combler les parties vide pour éviter de plier la plaque capot.
Même si le système à électro aimant peut être plus sympa, pour autant je pense qu'il ne remplace pas la simplicité et l'efficacité d'un système à double vis avec manivelle comme on voit sur la majorité des plieuses manuelles Embarassed

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink
avatar
Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 929
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: plieuse de tole magnetique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum