MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  ZAPJACK le Sam 31 Aoû 2013, 12:34

Pour rebondir sur la remarque de Berola
Schaublin 102N-VM vs Myford Super7
Au début, je me demandai pourquoi avoir changé de tour ?
Normal vu que l’on n’efface pas 18 années d’automatisme en deux tour de manivelle
J’ai eu quelques déboires à régler le Schaublin.
La BV des avances était très dur, mais en nettoyant la vieille graisse et en transformant cette BV en “barbotage à bain d’huile“, la boite des avances s’est singulièrement assouplie et les vitesses passent maintenant à la volée et sans aucun effort et/ou à-coups.
En corollaire, la sécurité de surcharge de la Vis Mère qui est réglable, était réglé au maximum. C’est une molette + ressort de charge. Actuellement elle est réglée au minimum. C’est plus sûr ainsi.
J’ai également eu quelques problèmes avec la courroie plate qui glissait hors de sa piste dès que la charge devenait importante. Au début j’attribuais cela à un défaut de parallélisme, vu que le bloc moteur – réducteur primaire est séparé du tour. Mais ce souci à été définitivement réglé avec un peu de savon à courroie.
Comme expliqué, le bloc moteur est relié au tour uniquement par la courroie plate. Les deux sont donc isolé l’un de l’autre. Cette séparation ainsi que la courroie plate à pour but de diminuer, voir annuler, les vibrations dû au moteur et à la courroie trapézoïdale du primaire.
Cela m’étonnait un peu car je n’ai jamais constaté de vibrations sur le Myford, là ou le moteur est solidaire du banc + 2 courroies trapézoïdales.
Toutefois il m’arrivait, lors de travaux de finition à haut régime sur le Myford, de constater une sinusoïde sur la pièce finie. J’attribuais cela à une fréquence vibratoire imperceptible au touché. La même situation sur le Schaublin ne montre aucunes imperfections de cet ordre.
Un bon point donc pour l’Helvète.
Autre point déstabilisant est le tambour du transversal en demi-graduation (ou double suivant le point de vue) Mais effectivement, on s’y fait.
Je vais à présent passer en revue les différences les plus marquantes.
Globalement le Schaublin est environ 10% plus performante que le Myford.
Sélection des vitesses : idem pour les deux par changement de courroie
Harnais : un seul levier à l’arrêt sur le 102 et une manipulation + levier sur le S7
BV avance : une seule molette et huit vitesses avec levier d’enclenchement sur 102 Possibilités infinies mais 1/2Hrs de réglages sur S7 + levier et index de crabotage
Levier de crabotage avec “fin de course“ réglable sur le 102 + débrayage automatique. Uniquement manuel sur S7.
Vis Mère : invisible et protégée sur le 102, “nid à copeau“ sur le S7
Poupée mobile : index lisible et précis sur le 102 + pas faible (1 tour = 4mm) or sur le S7 il n’y a pas d’index hormis un tambour gradué mais surtout un pas de 7.62mm
Coulisses : aucune zone dure sur la 102 mais un peu serrant aux extrêmes sur S7
Il y a un plateau diviseur intégré dans la poupée fixe et solidaire de la broche sur le 102
Il y a un embrayage fort utile sur le Myford et malheureusement pas sur Schaublin
Dans les deux cas, il manque une poulie accessible pour faire tourner la broche à la main. J’avais cela sur mon premier Myford ML7. C’est fort utile également.
Réglage du train d’engrenages pour réaliser des filets : Rédhibitoire sur les deux machines !
Utilisation des pinces : un léger plus pour Schaublin
Après une période d’acclimatation, j’ai pu prendre toute la mesure des qualités de cette 102N-VM à l’occasion de l’usinage de douze chemises
de cylindre en acier allié.
Ce qui m’a surpris est la précision et surtout la fidélité du Schaublin. En effet, avec les années j’ai appris à anticiper les cotes sur le Myford. Lors de travaux lourd, la dimension finale n’était pas toujours conforme à la demande. Ceci dépendait du matériaux travaillé, de la section, de la passe et de l’avance. Plus la charge était élevée et plus la cote devenait floue.
J’ai appris à “vivre avec“ mais cette incertitude à été totalement gommée sur Schaublin
Cette constatation a également été faite en passant il y a quelques années d’une fraiseuse LeBreton à la Schaublin 13.
En conclusion, je continuerai à recommander le Myford pour le modéliste que nous sommes. C’est une machine polyvalente, intuitive et facile d’accès. D’autre part elle est bon marché et de nombreux accessoires sont disponibles sur le net.
Schaublin est une référence mais constitue un lourd investissement.
Ceci est mon opinion avec mon expérience sur ces deux machines. Un professionnel ayant longtemps travaillé sur un 102N-VM et/ou sur un Super7 auras sans doute une approche différente.
LeZap

_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  BEROLA le Sam 31 Aoû 2013, 13:59

Bonjour

Je partage ton avis Zapjack sur la comparaison de ces deux machines et leurs défauts respectifs.
je ne connais pas bien le Schaublin 102 mais il est le cousin helvète du Crouzet . fabriqués a l'époque a quelques kilomètres de chez moi .
Sur le Myford j'ai été embêté par le réglage des lardons des chariots , pas bien stable .
On ne pouvait pas travailler avec précision uniquement avec les verniers ,
combien de pièces ai je loupé en me fiant a eux ! alors que sur le Crouzet pas de problème la répétabilité est très bonne .
Le serrage a bille , le diviseur intégré a la broche , les accessoires bien mieux " foutus" me font préférer
le Crouzet au Myford , le seul truc qui me manque sur le mien c'est le changement rapide "chariotage /filetage"
installé sur les Crouzet dernière génération , mais bon , ce n'est pas très pénalisant .
Les Myford sont de bonnes machines pour modélistes , on les qualifiait a une époque de " Rolls des tours " mais ils n'ont de Rolls
que la même provenance britannique .

@+ jcL

_________________
Je ne me lasse pas d'être utile , la nature m'a fait ainsi.
(Léonardo Da Vinci )
CAV 430
avatar
BEROLA
Modérateur
Modérateur

Messages : 931
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  Okapi le Dim 01 Sep 2013, 00:44

Il est clair que du point de vue d'un utilisateur professionnel, le Myford n'est pas en course, mais comme tu le dis pour un usage domestique il est nettement mieux que le Schaublin qui demande une formation plus pointue en mécanique pour en tirer le maximum, et bien sur, où il n'y a pas photo, c'est la durée de vie, je ne connais pas celle d'un Myford en usage intensif, mais au vu des matériaux employés c'est à éviter, un 102 à raison de 4-5 heures par jour au compteur moteur va durer plus de 50 ans sans problèmes avec très peu de révisions.

Je refais nombre de 102 dans les premières versions des premières années du siècle passé où la précision au centième est acquise sans problèmes, Schaublin a même fait un chariot au micron dont j'ai un exemplaire, mais dont je ne vois pas l'usage en mécanique classique, sans doute pour un travail particulier.

Les casses que j'ai vu sur les forums avec les Myford sont assez semblables, mais nettement moins coûteuses qu'avec un Schaublin(qui est beaucoup plus difficile à casser d'ailleurs).

Je dis cela en tant qu'utilisateur au quotidien d'un tour autre que le 102, donc impartial de ce côté-là, car il y a mieux pour certains usages, ce sont généralement des tours d'école qui sont les plus recherchés ici par les indépendants qui font de la mécanique classique un peu pointue.

On voit des 102 avec des problèmes sur les forums, mais c'est toujours du à un usage inadapté, et ce ne sont pas des cas récurrents à ma connaissance.

Okapi
Chevronné
Chevronné

Messages : 691
Date d'inscription : 26/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  Demoniakteam le Dim 01 Sep 2013, 11:16

Moi ce que j'aime tout particulièrement sur les tours Schaublin c'est la "netteté" des commandes. J'ai eu un 102VM et j'ai maintenant un 135; quand on embraye la noix de la VM ou les avances ça fait "clac" et aucun doute possible c'est bien embrayé. J'avais remarqué ça également sur les tours RAMO. C'est un vrai plus a l'utilisation je trouve...

Je ne sais pas ce qu'il en est sur les Myford mais j'ai constaté sur plusieurs machines d'autres marques un "flou", notamment sur le Haulin on ne sait jamais si on a parfaitement embrayé la noix.

Charles
avatar
Demoniakteam
Modérateur
Modérateur

Messages : 144
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  jp bourdillat le Dim 01 Sep 2013, 12:03

moi j'ai un Emco super 11 qui me permet vraiment de tout faire avance longitudinale et transversale une boite de vitesse qui permet de tout faire avance automatique dans les deux sens et j'en oublie plus la rectif cylindrique est tout les mandrins 3mors , 4 mors indépendant et 4 mors concentrique+ un mandrin 3 mors avec des roulements qui se monte sur la poupée mobile et le je ne lui est pas trouver encore d'usage.
je pense que chaque machine à ses défaut et ses qualités et que l'on apprends à travailler avec.
amitiés
Jean-Paul
avatar
jp bourdillat
Administrateur
Administrateur

Messages : 1272
Date d'inscription : 11/07/2010

http://jpb-vapeur.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  Okapi le Dim 01 Sep 2013, 13:30

Nous sommes d'accord, là il nous propose un résumé de son expérience, mais le titre n'est pas tout-à-fait exact de ce fait, car on ne peut pas opposer ces deux tours, il n'y a rien à voir entre eux, par contre le Myford et le Emco, là on pourrait faire un véritable comparatif technique.

Okapi
Chevronné
Chevronné

Messages : 691
Date d'inscription : 26/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  Bilbil le Dim 01 Sep 2013, 16:35

bonjour,rabbit

rien a voir avec le traditionnel mais au boulot je travail sur un 102 cnc en w25 qui tombe plus souvent en panne que le 110 monté en pince f38, j'ai pas en tête la version exact.

bonne journée.rabbit
avatar
Bilbil
Modérateur
Modérateur

Messages : 1249
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  Okapi le Lun 02 Sep 2013, 00:34

Effectivement en CNC on est dans un tout autre domaine, je dois dire que je n'ai jamais eu besoin de m'y mettre, en principe je fais une pièce, là j'ai dépanné un membre du forum en collant un bon travail de dégagement de copeaux dans l'alu, deux pièces identiques, mais super basiques, même les règles numériques, je ne les emploie quasiment jamais, mais près de 35 ans sur un tour et presque 20 sur un autre vous donnent des habitudes, on travaille les yeux fermés en écoutant la radio parfois.Embarassed 

Okapi
Chevronné
Chevronné

Messages : 691
Date d'inscription : 26/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  ZAPJACK le Lun 02 Sep 2013, 10:18

Okapi a écrit:les règles numériques, je ne les emploie quasiment jamais
100% d'accord pour un tour. Mais sur tour la "pensée" est toujours linéaire et dans un seul sens, le risque d'erreur est minime.
D'autre part, les usinages sur tour ou on est obligé de "penser" en différents axes sont des cas de figures rares.
Par contre, je ne m'imagine pas de travailler sur une fraiseuse sans DRO. Je l'ai fait mais cela impose une gymnastique du cerveau, ou parfois, on perd le fil de la réflexion.
LeZap

_________________
"Le diable est dans les détails" (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)
avatar
ZAPJACK
Passionné
Passionné

Messages : 190
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  Okapi le Lun 02 Sep 2013, 14:30

De nouveau, question d'habitude, j'ai appris à travailler sur une fraiseuse d'outilleur lorsqu'il y avait le premières calculettes à diodes rouges(interdites à l'école d'ailleurs) et les micromètres Mitutoyo à affichage numérique par cubes tournants, donc je n'ai pas trop de problèmes à travailler en tridimensionnel, en plus comme fainéant, je ne fais que très rarement un plan, le dessin sur un bout de papier et la calculette font le plus gros du travail.

Par contre je remarque que les apprentis du tout numérique sont très désarmés lorsqu'ils sont devant un filetage hors normalisation qu'ils ne peuvent pas programmer, ou bien s'il faut choisir le bout de métal pour tailler la pièce dans du vrac, ils ont tellement l'habitude de taper sur un clavier pour commander…

Il n'y a pas beaucoup de jeunes en formation qui participent à ces discussions, c'en est la preuve, et ce n'est pas très bien pour la profession, les utilisateurs de Myford sont plus dans la cinquantaine passée je crois.

Okapi
Chevronné
Chevronné

Messages : 691
Date d'inscription : 26/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYFORD Super7 vs SCHAUBLIN 102 N-VM

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum