Corrosion électrochimique

Aller en bas

Corrosion électrochimique

Message  Invité le Sam 24 Juil 2010, 13:52

A peu près tout ce qu'il y a d'essentiel pour en comprendre les causes (sinon remédier aux effets) est là: http://www.ma.refer.org/corrosion/CE.htm study
Cordialement
Véro Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  SULREN le Lun 26 Juil 2010, 16:50

Bonjour,
Pour des jeunes il y a de quoi faire une belle carrière dans ce domaine.
Il y a d'énormes besoins dans le monde de protection électrolytique des installations et pas seulement en mer.
On pense souvent aux coques des navires parce que c'est là que cette corrosion est la plus virulente, mais les installations à terre sont aussi touchées.

Par exemple j'ai travaillé pour l'industrie du pétrole en Algérie et les gars recherchaient des sociétés et des spécialistes pour les aider à se protéger efficacement.
Ils ont des dizaines de milliers de km de pipelines qui sont rongés par la corrosion électrolytique et dont l'entretien et le remplacement leur coûtent des fortunes.
avatar
SULREN
Passionné
Passionné

Messages : 256
Date d'inscription : 24/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

RE : Corrosion électrochimique

Message  Calamentran le Lun 26 Juil 2010, 17:59

Bonjour

Vaste sujet... Sulren a raison, il y a beaucoup de quoi faire dans le domaine...

Tiens, à ce propos, une petite astuce lorsque l'on veut faire de la plomberie genre tube acier galvanisé - raccords cuivre ou laiton et donc, limiter les effets électrolytique du couple zinc - cuivre :
--> Les vieux plombiers disent que c'est l'ABC du métier .. moyen mnémotechnique pour dire, dans le sens de l'écoulement de l'eau, Acier vers Cuivre et non pas Cuivre vers Acier, ... A---> b ---> C, facile à retenir, non ? dans l'autre sens, eh bien, il vaut mieux utiliser un raccord isolant !!


Dernière édition par Calamentran le Mar 27 Juil 2010, 07:31, édité 1 fois

_________________
Ce qui fait que si peu de personnes sont agréables dans la conversation, c'est que chacun songe plus à ce qu'il veut dire qu'à ce que les autres disent (La Rochefoucauld)
avatar
Calamentran
Modérateur
Modérateur

Messages : 1158
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  brise-copeaux le Lun 26 Juil 2010, 18:39

Bonjour à tous.

Ayant travailler dans le composite nous avions un secteur tuyauterie, nous faisions des tubes en fibres de verre résine phénolique pour chauffage central pour des milliers de logements, tout passe sous terre comme le gaz ou l'eau.
L'avantage de ses tubes ça tient plus de 300° c'est assez souple et sans corrosion c'est diélectrique.
Il y en a des kilomètres posés en Normandie.

Jean-Jacques

_________________
Chez vous, vous avez l'heure chez nous ont à le temps-------proverbe africain----
avatar
brise-copeaux
Chevronné
Chevronné

Messages : 883
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  Invité le Lun 26 Juil 2010, 20:45

Calamentran a écrit:Bonjour

Vaste sujet... Sulren a raison, il y a beaucoup de quoi faire dans le domaine...

Tiens, à ce propos, une petite astuce lorsque l'on veut faire de la plomberie genre tube acier galvanisé - raccords cuivre ou laiton et donc, limiter les effets électrolytique du couple zinc - cuivre :
--> Les vieux plombier disent que c'est l'ABC du métier .. moyen mnémotechnique pour dire, dans le sens de l'écoulement de l'eau, Acier vers Cuivre et non pas Cuivre vers Acier, ... A---> b ---> C, facile à retenir, non ? dans l'autre sens, eh bien, il vaut mieux utiliser un raccord isolant !!
En fait, l'essentiel de ces questions "redox" est résumée là:
http://www.cuivre.org/contenu/docs/doc/pdf/metallurgie/09_corrosion.pdf
et les trois tableaux sont assez parlants...
Cordialement
Véro Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  SULREN le Lun 26 Juil 2010, 21:24

La théorie de la corrosion électrochimique est bien connue.
Là où il y a du travail et donc du business à faire, c'est dans la mise en pratique de protections efficaces. Si on prend l'exemple dont j'ai parlé des 3900 Km de pipelines principaux de transport de pétrole brut algérien (sans compter ceux de gaz naturel, de GPL, de condensats, et la forêt de tuyaux de plus petit calibre) on peut imaginer la difficulté à trouver où implanter les points de mesures et comment les traiter, où injecter les courants de compensation, quelle intensité leur donner, etc.
Le problème se pose aussi sur tous les grands sites industriels.
avatar
SULREN
Passionné
Passionné

Messages : 256
Date d'inscription : 24/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  Invité le Lun 26 Juil 2010, 23:07

SULREN, Le bouquin de Marshall Parker devrait t'intéresser... (*)

Cette mise à jour de l'ouvrage classique de Marshall Parker contient les dernières informations pratiques pour prendre des mesures et faire les calculs nécessaires pour la protection cathodique des canalisations enterrées. Essentiellement un manuel pratique de terrain pour les techniciens et les ingénieurs en corrosion, il est une introduction simple et directe aux principes fondamentaux d'un sujet complexe. Le contenu recouvre les études de résistivité des sols, de potentiels, de courants de ligne, d'exigence de courant, de systèmes redresseurs pour les lignes enduites, la conception et l'installation de mise à la terre, anodes galvaniques sur les lignes enduites, la protection des points chauds, le maintien de l'adhérence contacts, l'électrolyse par des courants vagabonds, les interférences, l'exploitation et l'entretien, l'inspection des enductions et les essais. Il y a aussi des annexes utiles qui expliquent les fondements de la corrosion souterraine, les principes fondamentaux de la protection cathodique, des tables de propriétés des métaux, et les équations d'atténuation. Alors que d'autres livres sur la corrosion sont parfois trop théoriques pour les travaux pratiques, les pipelines et la protection cathodique contre la corrosion, troisième édition, vous montre comment prendre des mesures réelles sur le terrain et de les appliquer à la conception d'un système bien protégé.

(*) http://www.elsevier.com/wps/find/bookdescription.cws_home/677579/description#description

A voir aussi: http://corrosion-doctors.org/Pipeline/Introduction.htm
Cordialement
Véro Wink


Dernière édition par Véro le Mar 27 Juil 2010, 20:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  Invité le Mar 27 Juil 2010, 20:53

Et comme je suis une persévérante quand je m'intéresse à quelque chose et que j'aime bien essayer de rendre service, et que SULREN est sur Toulouse, je crois qu'il aurait avantage à entrer en contact avec ces gens là http://www.ccta.fr/
qui me semblent assez compétents dans le domaine de la question posée... (cf rubrique "formation")
Cordialement
Véro Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  SULREN le Mar 27 Juil 2010, 21:49

Bonsoir,
Merci beaucoup Véro pour ces deux posts d'infos, et en plus d'avoir trouvé un organisme sur Toulouse.
Cordialement.
avatar
SULREN
Passionné
Passionné

Messages : 256
Date d'inscription : 24/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  Invité le Mar 31 Aoû 2010, 15:28

Juste un passage en vitesse d'une Véro désolée de ne plus trouver le temps nécessaire...
Malgré tout ceci http://www.techniques-ingenieur.fr/book/cor810/methodes-electrochimiques-appliquees-a-la-corrosion-techniques-stationnaires.html?utm_source=tiTreaty_ti570&utm_medium=newsletter&utm_content=Alerte_parution&utm_campaign=ti570 peut intéresser certains d'entre vous...
Cordialement
Véro

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  Bois debout le Jeu 09 Sep 2010, 16:00

Troispattes a écrit:...C'est un des gros problèmes des ostréiculteurs et mytiliculteurs de chez nous :
leurs barges sont en aluminium et avec l'eau de mer si des anodes ne sont pas prévues, c'est des trous assurés en peu de temps...
Bonjour,

Il y a quelques années, on appelait cela la corrosion "électrolytique"...

C'est aussi le cas pour les coques en acier, en particulier lorsque l'hélice et les accessoires de coque sont en bronze, ou en métaux d'un potentiel supérieur à l'acier. Pour limiter les dégâts, on soude (soudait ?) des anodes en zinc sur la coque, sur les zones à protéger.
Une usine ("Vieille Montagne", fermée depuis plus de vingt ans) fabriquait ces anodes à Decazeville.
avatar
Bois debout
Passionné
Passionné

Messages : 51
Date d'inscription : 26/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion électrochimique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum