Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Mar 13 Oct 2015, 10:49

Bonjour Ordinerf,
J'ai conscience d'avoir un peu fait déraper votre sujet et je vous en demande pardon.
Pour m'y recentrer voici encore deux questions.
1. pour l'entrainement des chariots ou du portique, que conseillez-vous: crémaillère ou courroie crantée. Pour la crémaillère, il me semble nécessaire de prévoir un mécanisme à ressort pour plaquer le moteur d'entrainement. La courroie crantée me semble plus facile à mettre en oeuvre, j'ai vu que certain objecte l’allongement possible, est-ce une objection valable? Sur une courroie de distribution de voiture cela n'influe pas.
2. Pour l'électronique je suis complètement perdu. J'ai vu que certaines cartes chinoises arrivent neuves avec déjà une sortie qui ne fonctionne pas. Mais toutes les cartes ne sont-elles pas fabriquées en Chine? Faut-il prendre un kit (moteur, cartes, etc.) complet ou choisir chaque élément à part? J'aurai besoin de commander 3 ou 4 axes, que me conseillez-vous? en restant dans notre sujet de réaliser un cnc sans ruiner.
Bien amicalement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mar 13 Oct 2015, 12:40

Pas de soucis Wink
1) tout dépend des dimensions de la machine et des moyens que l'on a pour la faire.
Les courroies offrent l'avantage de n'être pas cher sur la longueur mais il faut bien les tendres pour éviter les jeux de plus il faut des courroies armées (avec une âme métallique), pour les courroies en contact avec un moteur il en faut qui résiste à la chaleur du moteur et qui ne soit pas élastique donc pareil armée mais pas forcément avec une âme métallique, de la fibre suffit.
Pour les chaînes c'est la même chose hormis que les chaînes ne sont pas dérangées par la chaleur par contre elles ont du jeu si elles sont de bas de gammes genre chaînes de vélo par contre il éxiste des chaînes faites pour les machines mais ça coûte un peu cher et ça fini par faire du poids sur la mécanique.
Pour la crémaillère il y a surtout le prix et le fait d'obliger l'engrenage à rester sur la crémaillère pour ne pas sauter une dent.
Sur des grandes longueur c'est un système qui revient cher, idem pour la vis sans fin.
Cela dit il éxiste des solutions pas cher comme prendre une tige filetée en guise de crémaillère, ça marche plutôt bien mais il faut trouver l'engrenage adécquoit et c'est limité à des petites longueurs à moins de trouver des très longues tiges filetées.
Attention, on ne peut pas mettre deux tiges filetées bout à bout, ça demande tellement de précision que ça devient un peu complexe pour un amateur.

2) alors la je dirais que ça dépend de la machine et des moyens que l'on a.
Il est clair qu'avoir une carte de contrôle générale et une carte d'alimentation pour chaque moteur c'est le top du fait de la mobilité et surtout de la possibilité de mettre n'importe quel moteur, alors que les carte tout en un on l'inconvénient d'obliger à prendre des moteurs dont la puissance est celle que la carte peut supporter hors souvent ce sont des cartes de faible puissance.
L'autre avantage des cartes séparées c'est que si la carte d'alimentation est grillée ça ne dérange pas la carte de contrôle donc ça coûte moins cher lors du rachat de la carte grillée.
Les cartes chinoises c'est un peu du pipo parce que toutes les cartes sont faites en chine, allemagne, italie et parfois france.
De plus les cartes mère des pc sont faites en chine et pourtant les pc fonctionnent très bien si on sait bien les choisir.
Une bonne carte fonctionnera tout aussi bien quelque soit son pays de fabrication par contre il faut éviter les cartes dont on a peu d'information sur internet, il vaut mieux aller vers des cartes déjà bien connu.
Les produits vendu sur Conrad par exemple sont correct, après on peut vouloir un produit plus pro mais le prix augmente en flèche, on peut aussi faire soi même sa carte (c'était le but du mon sujet sur les cartes électronique sans se ruiner), il circule des schémas éléctronique très fiable sur internet.
Le plus important avant tout est de bien faire l'étude de sa machine pour savoir quel sera les moteurs dont on aura besoin et après seulement on va choisir le reste comme les cartes d'alimentation et de contrôle.
Une erreur très fréquente qu'on rencontre dans le monde des cnc amateur c'est de tout acheter sur internet pour pas cher avant même d'avoir fait l'étude de sa machine, c'est exactement comme construire une voiture autour de l'allume cigare, ça n'a aucun sens et ça se fini toujours de la même façon c'est à dire par un échec.
On défini les moteurs et l'électronique en fonction de la machine et non l'inverse.
Par contre on peut aussi avoir une base (moteur + carte) et faire des tests sur son pc mais dans ce cas ça reste des essais et non la réalisation d'une machine, dans ce cas autant prendre un moteur et une carte récupérer ou bricoler, pas besoin d'acheter.

3 ou 4 axes ? j'en sais rien, il faut faire une étude Wink
Si c'est pour du découpage plasma une 3 axes suffit voir même une 2 axes, le Z étant réglable à la main en fonction de la hauteur de la buse par rapport à la surface de la tôle à découper.
Pour de l'usinage classique ça sera une 3 axes.

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Lun 19 Oct 2015, 16:42

Bonjour Ordinerf
Nous avons la même manière de voir les choses. Pour le moment j'en suis à l'étude et j'essaie d’appréhender l'ensemble des problèmes avant de me lancer dans le dessin 3D, je pense faire plusieurs projets avec différentes possibilités (ex. entrainement par courroie, ou crémaillère; glissières ou sur roulements), puis seulement après passer à la fabrication. Je ne suis pas du genre: je fonce sans plan... et on verra bien. Je préfère prendre le temps avant, plutôt que de bricoler ensuite sur un truc mal fichu.
J'ai un peu regarder chez Conrad, mais j'avoue que je suis perdu devant l'ampleur du choix. Avez-vous des conseils particuliers sur le choix des cartes et des moteurs, des fautes à éviter, etc. Suivant votre conseil, je me tourne vers une carte par moteur. J'aurai aimer fabriquer moi-même mes cartes, j'en ai déjà fait et j'ai le matériel pour le faire, mais je craignais y passer beaucoup de temps pour un résultat médiocre. L'avantage c'est qu'ensuite la maintenance est plus facile. Mais quand je vois la complexité de cartes vendues, cela me semble impossible, ne serait-ce que placer les micros composants. Je vais aller voir votre post sur le sujet.
Bien amicalement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mar 20 Oct 2015, 12:46

Prendre son temps pour l'étude est fondamentale, le reste viendra tout seul donc pas de soucis à se faire Wink
Concernant les cartes, sur internet il y a plein de choses intéressante pour en faire une soit même avant d'en acheter une toute faite.
Surtout quand on a le matériel c'est plus sympa de la faire soit même.
Ce qui est très important c'est de bien connaître le fonctionnement des moteurs pas à pas et comment la carte transmet les infos.
Il y a principalement deux techniques, la boucle ouverte et la boucle fermée.
La boucle ouverte consiste à transmettre les infos (à l'aveugle) sans contrôler ce qui se passe, donc le pc envois les infos à la carte et la carte les envois aux moteurs mais aucun des deux ne sait si les moteurs on bien fait leur boulot, seul des contacteurs de fin de courses peuvent informer la carte et/ou le pc qu'il y a un problême et donc qu'il faut tout arrêter.
La boucle fermée fonctionne pareil sauf que les infos ne sont envoyées que quand les moteurs on fait leur travail, il y a donc des capteurs de positions des moteurs et/ou des chariots qui vont envoyer au pc et/ou à la carte la position des chariots et/ou l'angles de rotation des moteurs.
Ensuite la carte et/ou le pc vont réagir et vont envoyer l'information suivante.
Les avantages de la boucle fermée saute aux yeux, la fluidité de l'usinage et sa rapidité sont augmentée puisqu'il n'y a pas de temps mort théorique (donc inutile) alors qu'avec la boucle ouverte il faut un temps mort théorique entre chaque information pour être certain que le moteur à bien fait ce qu'on lui demande, par contre si ce n'est pas le cas alors il recevra la prochaine information ce qui finira par ruiner l'usinage.
Pour les amateurs la boucle ouverte est le plus courant et la plus simple, le temps d'usinage n'a que peu d'importance par contre pour une machine pro la boucle fermée est fondamentale pour des questions de sécurité mais surtout de performance.
D'ailleurs il est fréquent de trouver des chariots dont le déplacement est contrôlé au micron à une fréquence élevée, ainsi l'ordinateur de la machine va tout simplement déplacer le chariot jusqu'à ce qu'il reçoit l'information de position qu'il souhaite.
Les déplacements rapide sont ainsi très fluide et très rapide.
De plus si le chariot est déplacé sans raison, l'ordi peut prendre ça comme un incident et déclencher une alerte, en robotique on utilise se principe pour gérer le contact avec l'humain, par exemple si un humain pousse le bras du robot, l'ordinateur comprendra qu'il y a une action extèrieur et réagira au mieux pour replacer le bras dans sa position d'avant.

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Mar 20 Oct 2015, 19:38

Merci Ordinerf, le monde de la CNC est vraiment passionnant, je n'arrête pas de découvrir des choses nouvelles. Je vais chercher un peu sur le net, et vous reviens plus tard.
Dans mon cas, je vais faire un usage non-professionnel, mais plus qu'amateur. Mes machines sont faites pour travailler, bien si possible, et non pas seulement pour jouer. Donc, je me tournerai, à priori, plus tôt vers le circuit fermé. Est-il possible de réaliser ce genre de cartes soi-même, tout en restant dans le cadre d'une CNC sans se ruiner? Avez-vous réaliser ce genre de cartes? J'imagine que c'est du multicouche, donc plus difficile à faire soi-même.
Bien cordialement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mer 21 Oct 2015, 12:15

Ce n'est pas parce que les industriels font des cartes avec des composants minuscule que nous sommes obligé de faire pareil Neutral
Perso j'utilise que des composants classiques sur des cartes à une seule face, certe ça fait des circuits électronique plus grands mais bon ça ne remplis pas un stade de foot pour autant Laughing
Ce qui prend le plus de place c'est la partie refroidissement des composants les plus "chaud".
La boucle fermée en amateur est possible mais ça demande un niveau d'électronique plus important que pour la boucle ouverte surtout qu'à ma connaissance il n'y a pas de schéma électronique de carte cnc avec boucle fermée.
De plus ça impose d'utiliser des moteurs adaptés ou des servos moteurs ou de modifier les moteurs pas à pas pour y rajouter un capteur d'angle ou de pas.
Par contre il est clair que ça offre un confort de travail inégalable.
Pour un début la boucle ouverte suffit amplement la preuve en amateur c'est le système qui est utilisé pratiquement à 100%, les cartes multi fonction de type Arduino utilise la boucle ouverte.
Les cartes à boucle fermées sont surtout utilisées chez les cnc pro ou en robotique quand on rajoute la sensation de contact avec l'environnement.
Je n'ai pas cherché dans le domaine de la robotique mais si ça se trouve il y a des schémas de carte tout fait Wink

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Mer 21 Oct 2015, 13:54

Bonjour Ordinerf
Vous répondez à mon questionnement avant même que je le formule! C'était à propos des capteurs pour une boucle fermée. Après quelques recherches sur le net, j'en avais conclus qu'il fallait utiliser des servo-moteurs, dont plus cher que le moteur pas-à-pas. J'ai bien trouvé quelques cartes à faire soi-même, mais sans retour d'expérience, c'est difficile de faire le bon choix. Si vous avez des pistes, je suis preneur.
La carte devant être adapté à la puissance du moteur et pour reprendre vos conseils du début, je me dis qu'il faut d'abord décider des dimensions réelles de la machine, d'une mode de guidage, etc., en fait de toute la partie mécanique, afin de faire le calcul du couple nécessaire pour chaque moteur, avant de choisir les moteurs et de se lancer dans la fabrication des cartes.
À propos des moteurs:
- Nema: est-ce une marque ou une norme. Un Nema 17, par exemple a t'il toujours les mêmes dimensions extérieurs quelque soit le fabricant. C'est l'impression que j'ai eu mais je n'en suis pas sûr. Cela pour m'aider dans la conception et le dessin 3D.
- Pour les moteurs pas-à-pas, il y a plusieurs modèles, avec un nombre de fils différents. Plus il y a de fils en entrées, plus il y a pôles, je suppose. Dans ce cas, le mieux est-il d'avoir le plus de fils possibles.
Bien cordialement.

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Jeu 22 Oct 2015, 12:37

Malheureusement répondre à ce genre de questions est impossible parce que tout est lié à tout.
La machine va définir plein de choses, suivant ses dimensions et son rôle il y aura différente possibilité de mécanique et de carte + moteur.
A un moment comme dans tout projet il faut le démarrer et ne plus partir à la dérive, bien définir son projet cnc au départ est crutial parce qu'après il sera très difficile de faire marche arrière.
Un chassis pour une imprimante 3D n'a rien à voir avec un chassis pour usiner de l'acier.
A l'inverse un chassis pour usiner de l'acier supportera très bien une imprimante 3D mais il sera lourd et pas forcément le mieux pour une impression 3D.
Je sais qu'au début on veut la machine parfaite qui fait tout et qui soit modulable, du cout au départ on part sur une petite machine de 500x500 pour finir à une machine de 5000x5000 Laughing
Tout ça parce qu'on a en nous ce réflexe de penser que si on peut faire une 500x500 alors en faisant un peu plus de place chez nous et en achetant des poutres plus longue on peut passer facilement à une 5000x5000 hors on augmente de manière importante le coût des autres pièces.
Une mécanique pour une 500x500 ne coûte presque rien alors que pour une 5000x5000 on fait exploser le budget.
Prenons un exemple, si on fait un entrainement de chariot par vis il est clair qu'une tige filetée de 1000 suffira et sera très fiable par contre une vis usinée de 5000 impose un diamètre plus important voir même un maintien sur la longueur pour éviter que la tige filetée ne s'affaisse.
Je ne parle même pas du moteur qui sera plus gros et plus puissant que pour une tige filetée de 500 Neutral
Concernant le type de moteur c'est le même discour, que ce soit du pas à pas à 4 fils ou 6 fils ou du servo moteur ou du moteur avec contrôle de déplacement des chariots ou etc... ça ne change rien il faut une étude et adapter le mieux qu'on peut avoir à sa machine.
Pour les moteurs tout va se jouer sur leur puissance (vitesse angulaire x couple) et sur leur précision, cette dernière étant directement liée à la mécanique qui est liée au moteur, par exemple un moteur de 48 pas/tr avec une réduction de 10:1 sera équivalent à un moteur de 480 pas/tr en sortie de la réduction.
Comme je ne cesse de le dire, on ne construit pas une machine autour de la mécanique mais l'inverse, sinon ça reviendrait (comme à si bien dit Coluche) à construire une voiture autour de l'allume cigare Very Happy
Pour un débutant je pense que le mieux est de partir sur une machine simple, pas cher et facile à réaliser pour se faire la main, quitte à la faire toute petite, ensuite une fois qu'on a bien compris comment tout fonctionne on peut passer à une machine plus importante.
Quand aux machines multi fonction ou convertible, je pense qu'on peut en faire une quand on maîtrise vraiment bien les cnc, sinon il est préférable de faire une machine pour chaque type d'usinage surtout qu'à un moment quand on devient accro aux machines on fini par vouloir tout faire en même temps et demander à une machine d'imprimer en 3D pendant qu'une autre usine du métal et la dernière découpe de la tôle.
Il ne faut pas oublier que pendant que la machine fonctionne on a du temps de libre donc au début on regarde la machine travailler parce qu'on est sous l'étonnement de la magie de voir les pièces se faire toutes seules mais après on s'ennuis un peu et donc on vise de la production en faisant plusieurs choses en même temps.
Pour résumer:
1) Définir précisément son projet, ne pas hésiter à prendre son temps parce qu'après on ne fera pas marche arrière.
2) Faire une étude ultra précise de toutes les contraintes liées à la machine que ce soit financières, mécaniques, emplacements, etc...
3) Faire une étude complète de la mécanique et électronique nécessaire à la machine.
4) Faire un plan très précis de la machine avec toutes les fixations, réglages, etc...
5) Faire une étude du coût des pièces et de leur faisabilité, cette étape jongle avec l'étape précédente parce qu'en faite on va toujours essayer de simplifier les pièces au vu de leur coût et faisabilité.
6)Contrôler l'intégralité de toutes les étapes précédente.
7) Commande et donc achât de tout le matériel, comme ça si un produit ne se fait plus on peut éventuellement le remplacer par un autre identique.
Cool Usinage des pièces, montage et mise en place de la machine. Pour les chassis lourd on les posera à leur place dès le début et on assemble la machine à cette place, ça évite de devoir trainer un cheval mort par la suite Laughing
9) Installation des parties mécaniques, capteurs et cablages.
10) contrôle très précis des réglages, jeux et branchement. Attention aux cables qui coincent ou trop court quand le chariot se déplace.
11) Essais de la machine en testant chaque éléments séparément pour éviter l'effet boule de neige sans savoir d'ou c'est parti.
12) Usinage d'une pièce d'essais et correction des jeux et réglages si nécessaires.
Je précise que je suis parti du principe que l'ordinateur est prêt et que son logiciel de commande (Mach3, Linux-cnc,...) est en place, fonctionnel et maîtrisé Wink

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Ven 23 Oct 2015, 20:12

Merci Ordinerf de votre longue réponse.
Votre procédure est très claire et je la garde précisément. Je n'en suis donc qu'au n°2. J'aurai voulu maîtriser l'ensemble des problèmes avant de me lancer dans le dessin, d'où mes questions. Il y a encore bien des points obscurs, c'est donc que mon étude n'est pas suffisante. A moi de travailler, et de chercher un peu plus sur le net avant de venir vous ennuyer de mes questions.
En fait j'ai deux (ou trois) projets:
1. Transformer une affûteuse en CNC: L'intérêt premier c'est de pouvoir faire autre chose pendant que la machine travaille. C'est surtout de l’affûtage de fraise. Pour le moment, suivant votre conseil, je cherche la machine ah hoc.
2. Fabriquer une table de découpe plasma. Faute de place, je vais me contenter de 4 pieds sur 4 pieds (pardon, je suis au Canada, environ 1.20mx1.20m + 5cm de marge de chaque côté) les plaques de tôle faisant 8 pieds sur 8 pieds. Comme vous dites, le béotien rêve d'une machine polyvalente. J'étais donc partie avec l'idée de pouvoir découper aussi du contreplaqué. Quitte à faire un bâti plus costaud. A la réflexion, après vos remarques, ce n'est peut-être pas la bonne idée. Le fer ne fait pas bon ménage avec le bois. Même si je nettoie la machine après chaque usage (c'est une habitude que je dois à mon cher Papa). De plus, il faut changer le porte-outil, la table martyre... J'ai peur que ce soit un peu long et fastidieux à l'usage. D'autant que pour le bois, il me semble que 50cmx50cm suffirait à mes besoins. Donc votre idée de faire une autre machine dédiée au bois me plait bien et servirait à me faire la main.
Les deux raisons de mon choix d'une machine universelle étaient d'abord mon manque de place, et surtout que monter deux machines, signifie l'achat du double de matériel. Ce qui pour le moment dépasserai mon budget.
Encore merci de votre aide, bien cordialement. J'ai un peu regarder aussi la robotique, c'est fou ce que l'on peut faire. Encore un domaine que j'aimerai aborder... Mais n'étant plus dans l'aube de ma vie, mais plus vers son déclin, je crois que cela restera un rêve.

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Sam 24 Oct 2015, 12:42

Contrairement à ce qu'on pense, connaitre le matériel qu'on va utiliser avant de faire une étude de la machine n'est pas utile voir même c'est une contrainte parce que de ce fait on se limite à ce matériel alors qu'on pourrait faire la machine qu'on souhaite avec un autre matériel tout aussi performant mais bien mieux adapté à notre projet.
Ce qu'il faut au début c'est bien comprendre le fonctionnement d'une cnc, un ordinateur envois des informations sous forme de 0 et de 1, les 0 indique l'absence de l'action et le 1 indique une action.
La carte de contrôle va ensuite recevoir les informations, les traitées et va traduire tout ses 0 et 1 en action électrique qu'elle va transmettre aux cartes d'alimentation des moteurs.
Ensuite les cartes d'alimentations vont créer une variation de courant dans les fils qui vont aux moteurs et les moteurs vont bêtement agir en fonction des courants qu'ils reçoivent.
Tout la magie d'une cnc réside dans l'orchestration parfait des informations et de leurs effets sur les moteurs, après c'est la mécanique qui va prendre la relève et qui va agir tel qu'on le souhaite.
Le logiciel présent dans l'ordinateur va lui tout simplement transformer les lignes de code en information (de 0 et de 1) en prenant son paramétrage comme référence, d'ou l'importance de bien paramétré ce logiciel en fonction de la mécanique que l'on a mis en place.
Une fois qu'on a bien compris tout ça on se rend compte que l'étude n'a pas besoin de la partie électronique, le seul lien entre l'électronique et l'étude de la machine ce sont les actions des moteurs.
Prenons un exemple très simple:
Imaginons que je veux faire une machine avec un moteur qui devra juste déplacer un chariot suivant une direction (par défaut l'axe X).
Quelque soit le type de moteur et d'électronique, mon étude ne va s'intéresser qu'aux travail du chariot et que ça se fasse dans les meilleurs conditions c'est à dire avec la précision que je souhaite.
Tout le reste va découler de ça c'est à dire qu'une fois que j'aurais fait mon étude précise du chassis et donc du chariot, après que ce soit le moteur trucmuche ou machinchose on s'en moque totalement, seul la fixation du moteur va changer mais ça fera parti d'une prochaine étude.
Quand à l'électronique c'est pareil, c'est comme si on voulait inclure l'ordinateur dans l'étude, ça n'a aucun sens parce que ce qu'on demande à l'ordinateur c'est juste de faire ce qu'on lui demande grâce au logiciel qu'on va utiliser, si demain je décide de changer de logiciel je ne vais pas refaire ma machine, je vais juste vérifier que mon logiciel peut prendre les paramètres de ma machine.
Il arrive parfois qu'un moteur crame (perso ça ne m'est jamais arrivé mais bon manifestement certain l'on subit...), dans ce cas on va devoir le remplacer en prenant le même modèle (chose que je déconseille tant qu'on a pas trouvé la cause de la panne) mais si on ne le trouve plus et bien on va devoir en prendre un autre et réadapter la fixation du moteur.
Si on avait pas prévu cela et qu'on avait fait une machine autour du moteur d'avant, on voit bien qu'il va y avoir un gros problême, la machine ne sera donc pas modifiable et le nouveau moteur pas comptatible.
Ce genre de chose doit faire parti de l'étude c'est à dire prévoir un système de fixation du moteur qui permet de garder la même mécanique (donc que le nouveau moteur soit sur le même axe que l'ancien) mais qui permet d'adapter une large gamme de moteur correspondant à ce dont à besoin la machine.
Donc si le moteur à cramé c'est peut être qu'il n'était pas adapté à la machine.
Une fois qu'on a bien compris ça on en déduit que l'étude est fondamentale mais que surtout il va falloir être ingénieux pour pouvoir fixer le moteur que l'on souhaite et rendre la machine très fiable.
Ce que je viens de dire est valable aussi pour la mécanique, je définis la mécanique qu'après avoir définis la machine, au début l'étude est assez flou, ça concerne surtout le rôle de la machine, ses dimensions, ses contraintes, etc...
Ensuite je commence à réfléchir sur comment suivre au mieux mon étude et si je sens qu'une transmission par vis ce n'est pas bon alors je dois pouvoir rebondir et penser à une transmission par courroie par exemple sans devoir remettre en cause mon étude précédente.

Joli le jeu de mot avec ma phrase "je suis dans l'aube de ma vie" Laughing

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Sam 24 Oct 2015, 14:11

Merci Ordinerf de votre réponse. Cela m'éclaire bien et me soulage. J'avais cru qu'il fallait tout maîtrisé avant de se lancer, et j'avoue, que j'étais un peu écrasé en constatant qu'il y a encore beaucoup de lacunes dans mes projets. Pour le moment, je me suis constitué des dossiers pour chaque partie de la conception, il faudrait maintenant reprendre cela et en tirer une conclusion adapté à mon cas. C'est par là que je vais commencer. Et donc résoudre à chaque fois la ou les questions pendantes.
Pour la partie mécanique, je vois assez clairement ce que je veux faire (du moins, suffisamment pour commencer un plan 3D). La seule hésitation, reste sur le guidage, faire avec de simples roulements ou prendre des guidages tout faits. La première me semble plus rapide d’exécution, plus fiable dans le temps; la seconde est évidemment moins cher, mais nécessite plus de temps et de travail et un montage plus complexe. Je regarde un peu ce qui se fait pour trouver un retour d'expérience pour me guider dans le choix.
Pour l'électronique, suite à votre explication, je comprends bien le fonctionnement de l'ordi, des cartes, etc. Je remets donc pour plus tard le choix (là c'est ce qui me bloque le plus, car il y a tellement de choix). J'aurai aimer fabriquer moi-même les cartes, pour être ensuite capable de faire la maintenance. Mais ce que j'ai trouver sur le net, je me donne qu'à moitié confiance. Et n'étant pas électronicien de formation, je ne suis pas capable de juger.
Il faudrait sans doute que je commence par travailler avec le logiciel Linux. Mais, pour le moment, j'ai essayé de regarder mais n'ayant pas de moteur branché, je ne voyais pas trop ce que je faisais. Je comprends bien le principe dessin-Gcode-machine, ensuite faut-il passer du temps à apprendre à régler le logiciel tant que l'on a pas de moteur, cela me semblait inutile ou fastidieux.
Bien cordialement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Lun 26 Oct 2015, 12:39

Comme je dis souvent "on grandit avec son projet au fur et à mesure que son projet grandit" Rolling Eyes
Ce qui veut dire qu'il ne faut pas bruler les étapes et si on a besoin de se former sur un point avant de continuer son projet alors on se forme et après on transpose ces nouvelles connaissances sur son projet.
Il ne faut pas vouloir aller trop vite parce que sinon on risque de tout bacler et de devoir refaire une autre machine plus tard.
Concernant l'étude j'ai oublié de dire une chose importante Neutral
Très souvent quand je parle d'étude je vois bien que les gens font la tête parce qu'ils imaginent un tas de papier, de calculs, etc... et donc un projet qui va prendre beaucoup de temps.
En faite une étude ce n'est pas ça, chacun fait son étude comme il le souhaite, il y a des gens qui préfèrent une étude chiffrée ou écrite.
D'autre vont faire une étude avec des photos prises sur internet par exemple et ils vont construire leur machine en copiant ce qui leur semble le mieux sur les photos.
D'autre encore font l'étude graphiquement (c'est mon cas) c'est à dire qu'ils vont tout simplement dessiner leur projet au fur et à mesure en prenant en compte dès le début l'emplacement réservé au projet et surtout le volume usinable quitte à dessiner la matière première (fréquent avec les panneaux standard genre bois ou polystyrène).
Après pour les calculs c'est pareil, certain les font par graphique, d'autre par équations, d'autre avec un tableur, etc...
Certain même ne font pas de calcul et préfèrent faire un proto d'essais avant de faire une machine complète.
Ce qui est important ce n'est pas comment on fait son étude mais c'est de la faire c'est à dire de réfléchir sur tout avant de réaliser son projet final.
Les anciens (ou ceux qui utilisent des anciennes techniques) utilisent une méthode très simple du bric à brac c'est à dire qu'ils façonnent leur machine comme si c'était une sculture de glaise et au fur et à mesure ils corrigent leurs erreurs, c'est une forme d'apprentissage sur le tas (de ferraille Laughing ).
Avec l'expérience je peux affirmer que cette dernière méthode est la moins bonne parce qu'au final on aura perdu 3 fois plus de temps pour un résultat assez alléatoire, c'est une technique qu'il faut vraiment bien maitriser pour en tirer un projet correct.
Je pense que le mieux c'est la méthode graphique, c'est un moyen simple d'appliquer un mélange de toutes les autres méthodes y compris de la dernière sans perdre de temps ni d'argent.
J'aime beaucoup l'idée du virtuel au service du réel c'est à dire je dessine ce que je veux construire.
Pour ma part à ce jour c'est la méthode la plus rapide et fiable que je connais et en plus elle me permet de travailler sur plein de projet en même temps, je peux passer 10 mn sur un projet et zou après passer 3 heures sur un autre en fonction de mon inspiration du jour.
Ainsi j'avance tranquillement sur tout en même temps et je ne perd pas mon temps.
De plus j'utilise beaucoup la méthode de la représentation du projet dans mon cerveau parce que l'avantage de mon cerveau c'est qu'il travail très vite et que je ne perd pas de temps à dessiner avec une souris Very Happy

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Dim 01 Nov 2015, 18:52

Merci Ordinerf, je vois que nous avons les mêmes méthodes. De part ma formation (planche à dessin, encre de chine, règle à calcul, etc), je suis très dessin industriel. Depuis, je suis passé à l'ordi et la vue 3D. C'est formidable car là on peut faire ses pièces et assemblages comme en réel, c'est bien mieux que les maquettes en balsa et pâte à modeler. Ce que j'apprécie aussi, c'est qu'on peut faire plusieurs projets ou études sans avoir à tout redessiner. En plus, on peut calculer les efforts, le poids et même la quantité de peinture nécessaire. Pardon de vous dire tout cela que vous connaissez sans doute bien mieux que moi.
Encore merci de vos conseils. Et j'espère que vous allez continuer cette rubrique, que je vais continuer de suivre même si je ne participe pas activement. Car il me semble qu'il faut maintenant que je passe au dessin, et à ma formation sur Linus-CNC.
Bien cordialement. Fr. Pascal

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Lun 02 Nov 2015, 12:27

et oui maintenant il faut bosser un peu Laughing

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Lun 02 Nov 2015, 15:56

Merci de vos conseils et bons encouragements!
Bien cordialement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  c.phili le Lun 02 Nov 2015, 17:32

Salut Ordinerf, salut a tous et salut au staff
Mais non je ne suis pas mort quoi que ça fait un bail que je n'ai plus posté ici Embarassed
Pas mal ton post, très intéressant d'autant plus que pour le moment j'en suis plein dedans.
Mes plans sont fait et une grande partie est déjà fabriquée et je ne pense pas que je changerais quelque chose mais ton sujet est on ne peu plus enrichissant.
Philippe

_________________

Vouloir c'est pouvoir
La fabrication de A à Z d'un tour a bois, à suivre ici
et aussi une sphèreuse pour tour a bois


c.phili
Chevronné
Chevronné

Messages : 166
Date d'inscription : 10/07/2010

http://cphili.eu/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Lun 02 Nov 2015, 17:58

Bonjour Philippe,
je suis content de voir que je ne suis pas le seul à suivre ce sujet passionnant d'Ordinerf.
Pouvez-vous nous donner quelques explications et photos de votre travail. Cela pourrait faire avancer le sujet.
Merci, bien cordialement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mar 03 Nov 2015, 12:09

Salut C.Phili
Par hasard la semaine dernière je suis tombé sur des vidéos à toi sur youtube concernant l'usinage de certains de tes projets dont tu nous avais parlé sur un forum, du coup je me suis justement demandé ce que tu devenais Wink
J'espère que tu mettras les vidéos de ta cnc Embarassed

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  c.phili le Mar 03 Nov 2015, 17:17

Ca va très bien, je viens de numériser une HBM45 qui est presque terminée, elle est fonctionnelle et tourne tous les jours mais il reste quelque détail tel que l'arrosage.
Actuellement je suis sur un petit portique qui se monte.
Maintenant si ça peut intéresser du monde, je peux très bien faire ici un copier collé des reportages que j'ai fait sur d'autres forums pour ceux qui n'y vont pas Wink
Ca fait si longtemps que je n'avais plus posté ici

_________________

Vouloir c'est pouvoir
La fabrication de A à Z d'un tour a bois, à suivre ici
et aussi une sphèreuse pour tour a bois


c.phili
Chevronné
Chevronné

Messages : 166
Date d'inscription : 10/07/2010

http://cphili.eu/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  lepat le Mer 04 Nov 2015, 11:51

Salut
Je suis en pleine réflexion sur une CNC également, et je lis avec attention ce qui se dit
Ce n'est pas parce qu'on est silencieux qu'il n'y a personne ;-)
à bientôt
Pat

lepat
Nouveau
Nouveau

Messages : 8
Date d'inscription : 10/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mer 04 Nov 2015, 12:18

c.phili a écrit:...que j'ai fait sur d'autres forums pour ceux qui n'y vont pas Wink
Je te laisse deviner pourquoi certain n'y vont pas... Laughing

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Mer 04 Nov 2015, 17:27

Si je comprends à demi-mots: il y a des lieux pas très fréquentables!!!
Je cherche un peu d'infos sur le net, et je m'amuse de retrouver toutes les pertinentes remarques d'Ordinerf, du genre: la personne a acheté tout son kit de moteurs, drivers, vis à billes, etc., mais ne s'est pas encore ce qu'elle va en faire. Il me semble qu'il y a un grand intérêt pour la CNC, mais aussi beaucoup de temps, d'argent et d'énergie perdus faute d'avoir écouté vos conseils.
Bien amicalement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Mjc22160 le Mer 04 Nov 2015, 21:53

Bonsoir
....Moi aussi, j'apprends.....Beaucoup de choses sur les C.N
Merci Ordinerf
Cordialement

Mjc22160
Chevronné
Chevronné

Messages : 559
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Jeu 05 Nov 2015, 12:09

f.Pascal a écrit:Si je comprends à demi-mots: il y a des lieux pas très fréquentables!!!
Disons qu'il y a des lieux qui n'acceptent pas la franchise et qui préfère remplir leur forum d'ânerie mais je n'en dirais pas plus sinon je vais ENCORE me faire taper sur les doigts sur le seul site qui ne m'a pas encore bannis Laughing

f.Pascal a écrit:Je cherche un peu d'infos sur le net, et je m'amuse de retrouver toutes les pertinentes remarques d'Ordinerf
Bah voila c'est justement ça dont je parlais, des phrases claires et franches qui n'ont pas été accepté par les gens coincés et prétentieux Very Happy

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Miyazawa le Sam 13 Fév 2016, 08:55

Bonjour!


Hé oui, Ordinerf, des cons on trouve (hélas) partout !

En plus, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît. (Audiard)

Bon, je viens de lire le sujet (en biais, j'avoue). Il est question d'usinage
de polystyrène, etc... Par contre, ce qui m'intéresserait, ce serait plutôt
du vrai usinage, genre avec outil carbure dans de l'acier dur. Même si on ne peut
pas lui faire manger des passes de 1cm, un vrai tour, pas de la machine
à coudre de fillette.


1. pour l'entrainement des chariots ou du portique, que conseillez-vous:

Puis-je suggérer une 3ème solution? Enfin je pense tout haut pour mon problème
actuel, mais je verrais bien soit des vis à billes (mais c'est cher!!) soit des vis
qui ressemblent à des vis à billes et qui entraînent directement le chariot. On vire
le système d'embrayage et on entraîne le tout par un moteur brushless avec asservissement
par règle magnétique.
J'ai acheté un tour, mais le problème, c'est que l'entraînement du chariot (vers la crémaillère)
se prend les copeaux dans les pignons alors ça fait désordre.

Bref, je compte ôter la crémaillère et la manivelle, et remplacer le levier d'embrayage
par... la même chose, mais qui permettra de faire tourner la nouvelle vis mère dans un
sens ou dans l'autre. Je veux faire comme ça pour ne pas changer les bonnes habitudes.
Quand on tourne, on a souvent la main droite sur l'embrayage.

Pour la vis, j'ai vu sur une expo un fabricant qui fait des vis à profil carré, et
dont l'écrou n'a quasiment pas de jeu (du moins j'ai essayé de faire bouger l'écrou
latéralement, et il ne bougeait pas du tout, mais il faudrait mesurer).
Donc il n'y aura plus d'embrayage, mais une commande de servomoteur qui fait ou ne fait
pas tourner la vis dont l'écrou est toujours en prise -> Plus d'engrenages, plus de
problèmes de copeaux.

Le fabricant des vis à filet carré est Yahata. Ah oui, chose importante: la différence
de prix entre les vis à billes et les vis normales Yahata, c'est un facteur de 1 à 20 au
moins. Le matériel est donc très abordable. Mais là aussi, il faut savoir ce qu'on veut.
Selon la personne, le budget "sans se ruiner" varie beaucoup.

Au fait, le sujet n'a pas été abordé. Qu'appelle-ton "sans se ruiner", finalement?

Bon, sujet suivant: le moteur. Il existe ici au Japon des entreprises qui vendent
du matériel de récupération, souvent neuf, à environ 1/10 du prix, voire moins.
Il y a absolument de tout. La Samaritaine de la bricole. Je compte donc chercher
dans ces magasins.


2. Pour l'électronique je suis complètement perdu. J'ai vu que certaines cartes
chinoises arrivent neuves avec déjà une sortie qui ne fonctionne pas. Mais toutes les
cartes ne sont-elles pas fabriquées en Chine? Faut-il prendre un kit (moteur, cartes,
etc.) complet ou choisir chaque élément à part? J'aurai besoin de commander 3 ou 4 axes,
que me conseillez-vous? en restant dans notre sujet de réaliser un cnc sans ruiner.

En ce qui concerne les cartes chinoises, faut voir. On ne peut pas toujours dire que
parce que c'est chinois, c'est mauvais, mais il faut tout de même admettre qu'il y a
souvent quelque chose qui merde quelque part. Donc soyez prudent quand vous achetez.
Tout est fabriqué en Chine, oui, mais il y a des entreprises qui gèrent très bien la production,
les tests, etc...
Dernier sujet, je suis nouvelle sur le site. Y a-t-il un endroit genre blog avec photos, où
chacun montre ses réalisations? Ce serait l'occasion d'avoir un genre de feedback
sur les produits achetés, commentaires, précautions à prendre, etc...
Et à propos de photos, je n'arrive pas à mettre celle de mon tour. J'ai essayé "host picture",
upload, mais que fait-on quand c'est uploadé. Je ne vois rien qui permette de la choisir...
Merci.


Maintenant si ça peut intéresser du monde, je peux très bien faire ici un copier collé
des reportages que j'ai fait sur d'autres forums pour ceux qui n'y vont pas Wink
Ca fait si longtemps que je n'avais plus posté ici

Ah oui, ce serait bien, justement!

Élodie

Miyazawa
Membre confirmé
Membre confirmé

Messages : 26
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum