Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Lun 03 Jan 2011, 14:21

Bonjour,

Je vais essayer de faire un sujet le plus complet possible pour que chacun puisse réaliser une cnc amateur très facilement sans se ruiner et sans partir dans des erreurs qu'on rencontre trop souvent malheureusement. Mad

Préambule:

La cnc est une machine qui à pour fonction d'éxécuter un travail en suivant un programme.
Elle est comparable à un robot hormis qu'elle n'a pas de déplacement à éxécuter ni à se soucier de son environnement.
On pourrait la comparer à un robot fixe qui s'en fou pas mal de ce qui l'entoure Laughing
L'homme à inventer la machine pour lui simplifier la vie (croyait-il) et surtout lui éviter des efforts tout en gagnant en temps et en précision.
Le problême majeur est que l'homme ne pensait pas subir les effets secondaires de la machine, il s'est retrouvé soumis à une augmentation de la production et donc à un besoin constant de toujours aller plus vite et de supporter de plus en plus de pression.
Bien évidemment l'homme à commis une grosse erreur qu'il paye très cher encore de nos jours, celui de ne donner que certaine fonctions à la machine et de garder un contrôle sur la production.
De ce fait il y a un fort décalage entre le rendement machine et humain.
Au lieu de s'alléger de contrainte, il doit en subir des nouvelles et devient esclave de la connaissance sur les machines, il doit être formé sinon il devient inutile en entreprise faute de savoir utiliser la machine.
Je me suis permis ce petit écart de sujet pour bien faire passer l'idée que la machine doit toujours rendre service à l'homme et lui faciliter la vie en étant simple.
Construire une cnc veut dire qu'on doit aller dans ce sens et tout bien faire pour que nous ayons à l'avenir le moins de chose à régler ou mettre en place pour se servir de sa machine.
Si on va plus vite à la main, alors la machine ne sert à rien.
Si on va aussi vite que la machine alors il faut l'améliorer au plus vite.
Si la machine nous fait gagner un temps important alors elle est fiable et on doit s'en servir au mieux sans hésiter.

Trop souvent on hésite à peaufiner dans le détail et très vite on se retrouve avec une machine qui va demander un réglage ou une mise en place permanente de la matière et de l'outil.
Sans aller dans les système entièrement automatique, il faut pour autant aller vers le plus simple, le plus fiable et surtout le moins cher.
Mettre 1 heure pour positionner la matière n'est pas normal, on doit la poser, la fixer et le tout en 2-3 minutes maxi.
Passer 3 heures pour un programme très simple ce n'est pas logique, sinon autant faire la pièce à la main.
Devoir rectifier la pièce après usinage est carément impensable avec une cnc, quel intérêt ai-je d'avoir une cnc si je dois finir la pièce à la main ???

Dans le cas d'une cnc amateur, il en est tout autrement.
Les bases et les buts recherchés sont casiment les mêmes mais le travail éxécuté par la machine peut complètement varier.
En fonction des besoins et des budgets, on peut avoir toute une gamme de machine pouvant simplifier l'usinage de pièce et se limiter par exemple qu'aux usinages de précision.
Les travaux de finitions peuvent être laissé à l'homme et lui permettre d'aller dans une catégorie de forme de pièce qu'il n'aurait jamais pu faire sans la machine.


Dernière édition par Ordinerf le Mar 11 Jan 2011, 15:34, édité 5 fois

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Dim 09 Jan 2011, 12:28

L'étude:

En ayant bien prit conscience de tout cela, on comprend vite que la toute 1ère étape pour faire sa machine (cnc ou autre) est forcément de passer par l'étude.
Concevoir sa machine sans étude en prétextant être impatient d'usiner le métal c'est comme de sauter dans la piscine les yeux fermés sans vérifier si il y a de l'eau, on passe pour le roi des crétins et on peut s'en mordre les doigts pendant longtemps...

Très souvent on a une image négative de l'étude, on l'a voit longue, pénible, complexe, etc...
En faite penser cela c'est très mal connaître le principe de l'étude.
Il y a plusieurs façon de la réaliser.
La plus connue est celle qui passe par le dessin, les calculs, etc...
En faite n'importe qui peut faire une étude avec un peu de bon sens sans pour autant avoir Bac+10.

Si on vise une machine innovante, inexistante, voir même complètement farfelu alors on est obligé de passer par le calcul, dessin, etc...
Concernant les "cnc amateur" ou en anglais "cnc hobby", il n'est pas nécessaire de refaire ce qui a été déjà fait.
Internet offre un éventail très grand des différents moyens mécanique qu'on peut utiliser.
Malheureusement un éventail peut aussi n'être que du vent et pas mal de systèmes sont un peu trop léger, incertain, voir même couteux pour finalement n'amener aucun intérêt pour faire sa propre machine.
S'informer est l'une des meilleures solutions pour faire son étude sans trop se prendre la tête mais il faut bien adapter les systèmes à ses possibilités.
Ce que je préconise fortement ce sont les systèmes ne demandant qu'une perçeuse à colonne et quelques outils à mains.
Il n'est pas utile d'avoir tour et fraiseuse si c'est pour faire une cnc amateur.
Certain vise d'entré le tout soudé, hors la soudure crée de la chaleur et donc des contraintes suivis de déformations.
Certe le tout soudé offre une certaine simplicité (quoi que pas toujours, il faut quand même bien préparer les bords) par contre il demande une maîtrise de la soudure que n'a que rarement un ambitieux constructeur de cnc amateur.

C'est pour cela que je préconise le tout boulonné, certe il demande des perçages assez précis mais au moins il n'y a aucune contrainte et surtout on peut très facilement modifier ou démonter sa machine si besoin est.
De plus ça ne demande pas de connaissance particulière et encore moins d'acheter du gros matériel, une perçeuse à colonne bas de gamme se trouve à 40€ + une boite de foret pour acier dur suffiront largement pour faire une cnc amateur.
Une pointe à tracer, un gros feutre, un pointeau (à frapper ou automatique), un réglet, un mètre à ruban, une lime et une scie complèteront l'outillage du parfait cnciste qui veut se faire plaisir pour pas cher.
Bien évidemment un minimum d'habilleté est recquit, ne pas faire ça après une soirée bien arrosée ni quand on est commateux un lendemain de fête...

Le cahier des charges:

Dans un 1er temps il faut définir un cahiers des charges, je sais le mot fait peur mais c'est hyper simple à faire, il suffit de répondre à quelques questions de logique.
- A quoi va me servir ma machine ? (fraiser, tourner, découper, graver, etc...)
- Vais-je m'en servir longtemps ou est-ce juste pour un projet passager ? (cas fréquent, faire sa machine juste pour les déco de noël ou les meuble de madame et ne plus s'en servir le reste du temps, une bonne scie aurait largement suffit pour si peu...)
- N'ai-je pas plutôt intérêt à faire fabriquer mes pièces dans une entreprise ? (ou à demander à un possesseur de cnc)
- Quelles sont les dimensions de la pièce la plus grande que j'aurais à usiner ? (attention de ne pas avoir le syndrome de l'amateur tout fou, j'ai vu souvent des projets qui devait être petit mais pour se servir des chûtes on a fait plus grand sans refaire une étude et donc la machine ne répondait plus du tout au projet de départ)
- Quelles matière vais-je usiner le plus ? (ça ne sert à rien de faire une machine pour alu si on usine à 90% du bois ou des matière molle. Idem pour l'inverse, si on vise un usinage de métal alors une machine pour bois et matière molle sera impensable. Il faut adapter son étude et sa machine à l'activité principal, quitte à faire plus tard une autre machine pour d'autre type de matière. Contrairement à ce que j'ai déjà lu sur internet, on ne fait pas une machine pour matière molle avec option matière dur, je sais ça fait sourire mais certain ont tenté l'expérience...)
- Où vais-je mettre la machine ? (c'est tout bête mais j'en connais qui ont dû casser un mur ou une porte...)
- Quel budget puis-je consacrer à ma machine ? (tout comprit, électronique, matériaux, etc... Il faut compter dans les 1500€/m² de surface usinable, on peut faire plus ou moins mais c'est l'étude qui va nous le dire)
- Ai-je du temps libre pour faire ma machine ? (pour info, une machine demande en moyenne 6 mois voir plus d'un an...)
- Mon entourage va t'il être affecté par ce projet ? (je sais c'est surprenant mais le nombre de personne devenu célibataire à cause d'une conjointe qui ne supportait plus de voir son homme occupé sur sa machine ou des scènes de ménages à cause d'un tas de féraille, qui finalement à bouffé le budget du ménage, dépasse l'imaginable...)
- Les nuisances sonores vont elles avoir un impact sur mon entourage et/ou voisinage ? (très fréquent aussi quand une machine fait du bruit et qu'elle tourne toute la journée, il faut toujours viser une machine très silencieuse)
- Que sais-je faire ? (souvent on se retrouve face à des mécaniciens nul en électronique/informatique ou tout l'inverse. Dans les deux cas il faut savoir quelles sont ses limites et se demander si il vaut mieux faire certaine chose par soit même ou les acheter toute faite, cas fréquent avec les cartes et alimentations. J'ai la chance de maîtriser les 3 domaines et je peux donc affirmer que ce sont 3 approches différente, trifouiller des composants ou des bout de métal n'est pas la même chose. Certain y trouveront peut être un plaisir de découvrir un domaine qu'il n'osait pas fréquenter et je souhaite que chacun y prenne du plaisir avant tout)
- Aurais-je la patience d'aller au bout de mon projet malgré le temps qui passe ? (encore un cas très fréquent, on ne compte plus sur internet le nombre de sujet et projet jamais abouti !!! Faire une cnc demande du temps, de la patience et de l'obstination face à certaine difficultés, il ne faut donc pas se décourager et surtout ne pas laisser planer un doute, en cas de blocage il faut consulter (un médecin, non je déconne...) un mécanicien, électronicien, informaticien ou les 3 en 1 directement sur l'unique bon forum qu'est Passion-Usinages évidemment...
- Quel matériel ai-je pour faire ma machine ? (machine, outils, établis, etc...)
- Quel matériel vais-je devoir acheter ? (ne surtout pas penser que pour faire une cnc amateur il faut un atelier de fortune, l'homme se sert de l'outil mais l'outil ne fera jamais rien sans l'homme...)


Dernière édition par Ordinerf le Mar 11 Jan 2011, 15:41, édité 2 fois

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mar 11 Jan 2011, 15:32

Les moyens:

Ce mot m'a souvent fait sourire sur internet.
Trop souvent j'ai vu et lu des stupidités concernant les moyens que l'on a pour réaliser son projet.
Les moyens c'est ce qu'on a ou peut avoir pour faire ce que l'on veut (que ce soit matériel, financier, humain, etc...).
Certain m'on dit que mes conseils étaient trop "pro" et qu'ils ne pouvaient faire qu'avec leur modeste moyen mais pour autant ils avaient déjà achetés des éléments très cher.
Ce qui sous entend qu'en faite très souvent au vu du fait qu'ils ont cramé leur budget en achetant n'importe quoi avant de faire une étude sérieuse pensant que c'était utile vu que d'autres avaient achetés les mêmes choses, ils ne leur restaient casiment plus rien pour finir leur machine et donc leur moyens étaient limités.

Je pense qu'à un moment il faut être intelligent et se dire que les moyens englobent la totalité du projet et que donc le but est de finir sont projets en ayant dépensé moins tout en ayant utilisé au mieux les moyens mis à sa disposition.
La grosse erreur à ne JAMAIS commettre c'est de faire du copier/coller bête et méchant pour l'adpater à son projet.
Trop souvent j'entend parler de la machine de Coquery, hors cette machine n'est pas LA machine de référence, ce n'est qu'UNE machine et de plus elle a de faible performance, juste bonne à usiner du balsa et du dépron mais en aucun cas elle n'usinera plus.
Comment peut-on dans ce cas reprendre cette structure pour en faire une machine pour du bois dur ou pire encore ???

Comme j'expliquerais par la suite, ce type de machine utilise des règles de maçon, c'est l'exemple même du produit cher et complètement inutile en cnc amateur.
C'est creux, souple, les parois sont fine et en plus ça résonne à fond quand un moteur la fait vibrer.
Une simple barre en acier serait moins cher, plus rigide et surtout bien mieux adaptée à notre machine et pourtant je ne compte même plus les machines qui ont des règles de maçon...
Quand je ferais la partie calcul, je démontrerais la faiblesse de ce type de règle et je pense (enfin j'espère) que ce type de machine ne sera plus jamais copiée et qu'on va enfin aller vers de vrai cnc amateur digne de ce nom.

Je rappel quand même que cnc amateur veut dire pas cher, facile à réaliser par tout le monde, fiable et précise à sa juste mesure.
Les machins brandouillant qui servent juste à faire tourner des moteurs ce sont de vulguaire jouet pour enfant mais ça ne sera jamais une cnc même amateur !!!
Une autre grosse erreur que je vois trop souvent c'est le fait de penser que par la suite on pourra améliorer ou rigidifier sa machine.
Ce type de pensée est trompeuse, en faite par la suite on va surtout bricoler n'importe quoi et se retrouver avec une machine peu fiable.

A chaque étape de la réalisation d'une cnc (étude, montage, etc...) on doit prendre tout en compte et surtout ne JAMAIS laisser passer la moindre erreur.
Un exemple qui me plait beaucoup, sur internet on peut voir une machine dont le cadre en aluminium à ses traverses maintenu par des tiges filetées.
Toutes personnes ayant déjà travaillées avec des tiges filetées savent que c'est inconcevable, les tiges vont se dilater, les traverses vont bouger et pire encore les surfaces qui reçoivent les écrous vont se déformer.
Laisser ce type de montage sans avoir fait d'étude sérieuse avant en pensant après résoudre le problême et rigidifier la machine est preuve d'une incompétence dans le domaine de la mécanique de base.

La mécanique c'est comme l'électronique ou tout le reste, il y a des règles et des bases, ne pas respecter les règles et ne pas s'informer des bases c'est avoir la volonté de faire échouer son projet.
Le plus gros potentiel dont on a besoin pour faire une cnc est intellectuel et de ce fait ne pas s'entêter à foncer dans le mur juste sous prétexte d'être tétu et fermé à toute aide et/ou apprentissage.
Il ne faut pas chercher bien loin le pourquoi de la grande majorité des projets qui sont tombé à l'eau, avec un peu d'ouverture d'esprit les concepteurs auraient actuellement leur machine...

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mar 11 Jan 2011, 16:18

Règles de bases:

Maintenant que nous avons vu la partie "secrétariat" mais obligatoire, nous allons commencer l'étude au sens propre du terme mais pour cela il faut connaître les bases de la mécanique.
Certe vu leur nombre et leur diversitées, je ne vais pas faire un cours de mécanique mais juste expliquer celles dont nous avons vraiment besoin pour notre projet.
Certain se dise peut être "mais on ne commence pas par le dessin ???".
En faite le dessin est un language graphique qui permet de représenter une idée, un projet, une pièce, etc...
Hors c'est comme dans le cas d'un programme informatique ou d'un schéma d'électronique, il faut déjà savoir ce qu'on va y mettre et surtout si c'est faisable ou pas et pourquoi.
La seule chose que l'on pourrait déjà dessiner serait un gros parrallépipède rectangle représentant le volume usinable et/ou le volume qu'on réserve pour la machine (ce sont deux choses différente).
Avec ça on va pas avancer bien loin...

L'isostatisme:

Si il y a une règle en or en mécanique c'est bien celle de l'isostatisme.
C'est une règle très simple mais fondamentale dans l'études d'une cnc.
Le principe de base est de définir le minimum de point qui vont permettre de réaliser ou pas le mouvement que l'on souhaite.
Chaque mouvement est soumis à des degrés de liberté que l'on va soit libérer ou soit bloquer.
Il y a 6 degrés de liberté:
- une translation en X
- une translation en Y
- une translation en Z
- une rotation suivant l'axe X
- une rotation suivant l'axe Y
- une rotation suivant l'axe Z


la suite bientôt... Embarassed

Je vous demande juste un peu de patience le temps que je mettes en place mes textes avec dessin et/ou photos.
Je complèterais le sujet au fur et à mesure.
Wink

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Réaliser une cnc

Message  f.Pascal le Ven 18 Sep 2015, 10:57

Merci Ordinef de ce partage. Y-a t-il une suite? Je trouve toutes vos remarques très justes. Pour ma part, j'ai renoncé à me lancer dans la CNC à cause de tout ce qui se dit sur le web. On trouve tout et n'importe quoi, et je n'ai pas les compétences suffisantes pour juger. Alors j'essaye de m'informer et là je trouve vos articles si clairs. Vous étiez bien parti, et il semble que le projet soit arrêté? Dommage. Bien cordialement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Ven 18 Sep 2015, 12:35

Merci Embarassed
Oui j'ai arrêté à cause des remarques stupides que je me prenais et surtout l'obstination de certain à défendre des projets très mauvais qu'on trouve sur internet.
Certain fabriquait des tremplins à hamster tellement leur machines vibraient et ils refusaient d'accepter mes remarques alors je me suis dit que j'avais mieux à faire que perdre mon temps sur les forums.
J'avais fais deux autres sujets sur un autre forum mais vu que j'ai été banni de ce forum à cause de ma franchise alors j'ai tout stoppé et depuis je m'amuse à voir les daubes qui sont faite sur internet Laughing
Le plus fort est que certain en on fait leur commerce, franchement je plaind leur client... Neutral

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Mjc22160 le Ven 18 Sep 2015, 17:30

Bonjour
Hé oui, Ordinerf, des cons on trouve (hélas) partout ! (surtout sur d'autres forums ! ...)....mais quel dommage d'avoir lâché ce sujet si intéressant.,
Et comme l'a souligné f. Pascal, tu étais tellement bien parti avec tes explications claires et précises. enfin @ @
Cordialement

Mjc22160
Chevronné
Chevronné

Messages : 559
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Ven 18 Sep 2015, 20:24

Merci Ordinef de votre réponse, je comprends. J'ai aussi pris le parti de sourire en lisant les absurdités que l'on peut trouver dans certains forums, sur des sujets que je connais. C'est justement votre franchise que j'apprécie beaucoup et qui me fait aller voir chaque fois que je vois votre nom dans une discussion.
J'avais, j'ai toujours mais pour le moment cela reste à l'état d'ébauche, de plans, et de dossiers de documentation, de construire un table de découpe plasma CNC et aussi une affûteuse universelle. Si vous aviez quelques notes ou articles sous forme de brouillon de la suite de votre démarche, je serai intéressé, de même si vous aviez quelques conseils, pièges à éviter... Je ne veux pas vous relancer dans un travail pour moi tout seul, mais je suis preneur de tout. Merci par avance, et surtout ne lâchez pas, comme on dit icite! Seule la vérité est constructive... et tant pis pour ceux qui croit tout savoir. J'avais un professeur d'usinage qui nous disait souvent: l'avantage du travail manuel, c'est que si l'on fait mal les choses, elles finissent toujours par vous retomber sur la g... Laissons donc les "gouniafiés", sans nous démoraliser.
Bien cordialement
F. Pascal

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Sam 19 Sep 2015, 12:08

Merci messieux Embarassed
Pendant un temps, j'avais souvent des messages privés d'encouragement ou de demande d'aide pour un projet mais le soucis est que pour faire un message complet, simple et surtout très clair ça me demandait beaucoup de temps.
Parfois j'y passais une demi journée pour un seul texte avec dessins ou pour répondre à un seul mail.
Depuis que j'ai arrêté mes sujets et aides privées, je continus à bosser sur mes projets professionnels et de ce fait je n'ai plus du tout de temps libre pour le reste.
Dès que j'aurais finis les deux gros projets actuels, je verrais si je peux et si j'ai l'envie de continuer ce sujet et les deux autres... Wink

Le soucis sur internet c'est que la théorie veut trop s'imposer sur la pratique, du coup des charlatants en profitent pour faire des fausses vidéos et faire croire que la théorie est bonne et ainsi faire plein de buzz.
Parfois c'est tellement crédible que les gens sont persuadés que ce qu'on voit est vrai alors que dans la très grande majorité des soit disante grande découvertes ou grand projets tout est faux, la théorie mais surtout la vidéo.
L'inconvénient est qu'une grande majorité des gens qui regardent ses vidéos, photos ou sujets sur internet ne prennent pas le temps de vérifier ce qu'ils voient et de ce fait on se retrouve avec une sorte de milice pathétique et fermé d'esprit qui défendent coûte que coûte ce qu'ils ont vu en faisant naïvement confiance à ce qu'ils ont vu.
Ils se font totalement manipulés et ne sont même pas capable de le voir même quand on leur explique, s'en est à un tel point qu'ils finissent par se retourner contre ceux qui disent la vérité jusqu'à en devenir agressif et ainsi ils finissent par réussir à faire bannir les rares personnes qui osent dire la vérité.
C'est hallucinant d'ânerie surtout sur des soit disante grande découvertes ou inventions.
Il suffit de regarder les vidéos sur le mouvement perpétuel et les moteurs à basse consommation d'énergie pour se rendre compte des dégâts que peut causer internet sur les naïfs qui gobent tout.
Sans parler des commentaires qui sont à mourir de rire, ceux que j'adore sont ceux qui prétendent que EDF et le gouvernement sont de mêche pour empêcher que des inventeurs mettent en place leur projet d'énergie verte ou de système mécanique qui soit disant produisent plus d'énergie qu'ils n'en consomment, franchement il faut être le roi des crétins pour gober ça, c'est comme si le fait de faire rouler ma voiture dans une descente permettait de remplir mon réservoir d'essence, mdrrrrrr
Quand à EDF et le gouvernement ils ont tout intérêt à utiliser un système qui permet de produire plus d'énergie qu'il en consomme, c'est le rêve de tout système capitaliste, gagner beaucoup en dépensant très peu.
Bref tout ça pour dire qu'on retrouve les mêmes problêmes dans notre passion et surtout dans les machines CNC amateur.
Entre l'imprecision, l'usure rapide des pièces, les jeux qui se crés rapidement et les vibrations, on ne manque pas d'ânerie mais bon si certain forums préfèrent se ridiculiser avec ce genre de personne et préfèrent défendre l'indéfendable alors je laisse faire et je me dis que pendant que les crétins iront gober n'importe quoi je pourrais continuer mes projets tranquillement sans crainte de la concurence... Very Happy

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Vélobois le Sam 19 Sep 2015, 12:23

Bonjour à tous.

Je vais suivre ce post, non pas dans l'espoir de construire ma CNC (quoique ...),
mais surtout car je n'y connais rien, alors autant prendre un bon départ.

Merci à Ordinerf, pour le travail effectué et le bénévolat.

_________________
Cordialement.

Robert.

Vélobois
Membre confirmé
Membre confirmé

Messages : 10
Date d'inscription : 13/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  BEROLA le Sam 19 Sep 2015, 12:56

Bonjour

C'est très bien de reprendre un sujet intéressant .
Je mets simplement et modestement en garde les intervenants de ne pas reprendre les dérives passées qui ne font que dégoûter ceux qui proposent quelque chose de positif .

a suivre ....bien sûr !

_________________
Je ne me lasse pas d'être utile , la nature m'a fait ainsi.
(Léonardo Da Vinci )
CAV 430

BEROLA
Modérateur
Modérateur

Messages : 884
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Admin le Sam 19 Sep 2015, 14:26

Bonjour
En ce qui me concerne je n'y connait rien en cnc et je fait confiance à Ordinerf, qui je sais s'en prend souvent plein la tête à cause de sa franchise.
Son raisonnement est justifié une machine doit être fiable et solide quand on veut faire de l'usinage sur des matériaux dur comme l'acier.
Je pense que certains ne font pas la différence entre mettre en place une structure pour apprendre à piloter ou tester les commandes de moteurs PaP et le fait de produire des pièces sur une durée raisonable (à la longue toute structure finie par s'user et prendre du jeu).
Il y a une grande différence entre usiner une pièce à titre expérimental et la production en série. Ceci dit savoir monter et piloter des moteurs et déjà en soi un sacré chalenge.Pour des amateurs comme nous (pour la plupart) le mieux est d'équiper une machine manuelle, ça donne une base solide et fiable.

_________________
Charte du forum

Admin
Administrateur
Administrateur

Messages : 1795
Date d'inscription : 03/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Dim 20 Sep 2015, 09:54

Bonjour,
Merci Ordinef de votre longue réponse. Je partage tout à fait votre point de vue et ce que vous écrivez ne me donne que plus de confiance en vos jugements. Merci de reprendre ce projet, quand cela vous sera possible. Je comprends bien que vous ayez d'autres occupations plus urgentes et importantes, comme aussi le temps que cela peut prendre. Je vais continuer de chercher, de me renseigner et si je peux un jour de partager avec vous. J'ai le projet d'aller voir des profs dans un salon industriel à Québec, et de discuter avec eux, on verra bien.
Papynano: oui, j'approuve votre idée de partir d'une machine existante, même si la modification n'est pas toujours si simple. Il me semble que pour nous "bricoleur", le projet est tout de même d'avoir un outil de travail, peut-être pas aussi performant que du professionnel, mais qui ne sois pas un jouet, mais une machine pour faire de vrai usinage. Tout en restant dans un budget raisonnable, sachant que nous ne rentabiliseront pas cette machine comme peut le faire une entreprise.
Bien amicalement à tous.

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Dim 20 Sep 2015, 11:52

Merci messieux Embarassed
Il est clair que partir d'une machine manuelle est une source de garantie de la fiabilité dans le temps des usinages et donc de la précision.
Le soucis est effectivement qu'il y a 3 versions d'une cnc:
- la version prototype qui consiste à usiner au maximum du polystyrène et qui permet surtout de maîtriser le fonctionnement d'une cnc.
- la version occasionnelle qui parfois peut usiner du métal mais sur une durée très courte, on l'utilise à peine une fois par mois et souvent pour des pièces unitaires, en utilisation fréquente la machine s'userait très vite.
- la version fonctionnelle qui est la plus utile puisqu'on peut s'en servir tous le temps sans qu'elle ne s'use, par contre ça demande un entretien annuel pour vérifier que rien à bouger et lubrifier un peu tout.
N'oublions pas que nous sommes dans le monde de l'amateur ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas en faire une machine professionnelle, simplement en général on recherche surtout le côté pratique et rapide de l'usinage d'une ou de plusieurs pièces et non le véritable rendement.
De plus d'une version à l'autre le coût de la machine et le temps de fabrication n'est pas le même, plus la machine visée est fonctionnelle et plus elle coûtera cher et demandera du temps pour la concevoir.
Un prototype peut être fait en bois ou avec une simple carcasse d'ordinateur maintenu par des rivet pop.
C'est d'ailleurs dans ce domaine qu'on trouve les cnc printer 3D parce que les efforts sont très faible, il n'y a pas d'outil et donc pas de contact avec la matière, il faut juste un minimum de précision.
Les découpeuses à fil chaud pour polystyrène font aussi partis des machines qui peuvent être conçu comme un prototype mais souvent ce type de machine demande beaucoup de place pour pouvoir y mettre les grandes plaques de polytyrène qu'on trouve dans le commerce, de ce fait on va devoir faire un chassis plus résistant à cause des grandes dimensions et donc du poids des pièces les plus longue.
L'usinage du métal est difficile, quand on regarde la dimension des machines professionnelle par rapport au volume de métal usinable on se rend compte de la difficulté à faire une machine rigide avec une précision proche du micron.
On comprend donc bien que la solidité et la rigidité sont les deux éléments fondamentaux et surtout ce qui garanti notre sécurité parce qu'une fraise qui se barre ou une machine qui vibre peut être très dangereux d'autant plus que l'amateur à très souvent la manie de rester à côté de sa machine pendant l'usinage des pièces, certe c'est sympa à regarder mais c'est surtout pour contrer ce que la machine ne fait pas comme aspirer les copeaux ou lubrifier l'outil.

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Admin le Dim 20 Sep 2015, 13:49

Bonjour
A un certain moment j'avais été tenté d'hacheté une petite rectifieuse plan en fonte montée sur un socle pour 500 roros c'était pas loin de chez moi mais il fallait un moyen de transport que je n'ai pas.
Il y avait pas mal de place en dessous du portique, mais bon à la retraite il faut quand même être résonnable dans les dépenses, j'ai hésité et la machine a été vendue rapidement.
Mais je pense que ça aurait pu être une bonne base costaud, mais des petites machines dans ce genre ça ne cours pas les rues.

_________________
Charte du forum

Admin
Administrateur
Administrateur

Messages : 1795
Date d'inscription : 03/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Lun 21 Sep 2015, 09:16

Bonjour à tous,
La remarque de Papynano me fait poser une question bête: si on transforme une machine existante en CNC, pourra t-elle encore fonctionner en manuel ou faudra t-il nécessairement utiliser le logiciel pour la faire fonctionner? Dans ce dernier cas, est-ce utile et/ou pratique, par exemple avec une fraiseuse CNC, si on ne fait que des pièces unitaires.
Merci de vos réponses, bien amicalement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Lun 21 Sep 2015, 12:28

Je vais faire une réponse très simple et logique, oui on peut se servir de la machine en mode cnc ou manuel si on la modifie pour que ce soit possible Smile
Ce qui veut dire que si on rajoute des moteurs mais qu'on rend le système non débrayable alors forcément la machine restera en mode cnc mais si on fait un système d'embrayage à crabot (par exemple) sur chaque axe alors on peut passer la cnc en mode manuel à tout moment et on peut même libérer un axe alors que les autres sont commandés par le pc.
Ca peut être utile par exemple pour un surfaçage, on fait un programme qui ne contrôle que le déplacement X et Y et on laisse le Z libre pour ainsi venir mettre la fraise au raz de la pièce et donc avoir un Z0 très précis puis on descend son Z manuellement à la profondeur que l'on souhaite et on envois le programme sans embrayer le Z évidemment.
Si on programme le Z on sera obligé de faire le point 0 au dessus de la pièce ou on devra changer la valeur du Z pour le surfaçage dans le programme ce qui devient vite pénible voir même à risque si on oublis un jour de changer la valeur.
Après tout va dépendre de comment on travail.
L'inconvénient du débrayage c'est qu'il faudra à chaque fois remettre tout comme avant si on veut refaire une même pièce au même endroit de la table mais bon avec des repères ça se fait très facilement.
L'avantage par contre c'est qu'on peut reproduire une même pièce à des endroits différent, par exemple si on met 3 étaux sur la table de la fraiseuse on peut faire trois pièces identiques sans avoir à changer le programme, il suffit juste de débrayer le X (par exemple) et de faire son X0 par rapport à un autre étaux et ensuite on embraye le X et zou on envois le programme.
Pour un usage amateur c'est très pratique et très simple surtout pour refaire des pièces plus tard.
Certain utilise le principe du moteur "éteind", c'est à dire que quand un moteur pas à pas n'est pas alimenté en courant il devient libre de rotation ainsi on peut tourner son axe assez facilement, le soucis en agissant ainsi c'est que certe l'axe devient manuel mais le moteur ne va pas apprécier très longtemps qu'on le fasse tourner ainsi.
N'oublions pas qu'un moteur dont on tourne son axe devient un générateur donc il renvoit du courant dans la carte électronique.
Pour moi le mieux est l'embrayage à crabot sur chaque axe, c'est simple et quand c'est très bien fait ça fonctionne parfaitement par contre il ne faut aucun jeu une fois le système embrayé.

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Lun 21 Sep 2015, 18:26

Merci Ordinef de cette réponse très claire. J'en conclus qu'il faut d'abord bien définir son choix en fonction de ses besoins. Le système couplé CNC/manuel me semble vraiment intéressant même si cela complique un peu l'installation. Merci pour la remarque sur le fait de faire tourner un moteur à vide, je n'avais pas pensé à cela, donc c'est bien un système à crabot qu'il faudrait. Pour l'usure de ce dernier, inévitable, difficile de l'appréhender dans le temps. Peut-être prévoir une possibilité de rattrapage du jeu? En tout cas, merci, et je vais en tenir compte dans ma conception.
Bien cordialement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Admin le Lun 21 Sep 2015, 22:30

Bonsoir
Sur mon tour j'ai un système pour débrayer l'entrainement de la vis mère qui est très simple et qui ne prend pas de jeu on peut s'inspirer de ce modèle.

_________________
Charte du forum

Admin
Administrateur
Administrateur

Messages : 1795
Date d'inscription : 03/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Mar 22 Sep 2015, 08:43

Bonjour Papynano
Pouvez-vous nous faire un croquis de principe ou une photo. Merci
Bien cordialement

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Mar 22 Sep 2015, 12:17

Les systèmes à crabots ne prennent pas forcément de jeu, de plus les crabots à section en pyramide tronquée permettent un centrage parfait, par contre l'inconvénient des crabots est qu'ils doivent être propre pour que des copeux ne viennent pas gêner mais bon avec un carter de protection et un bon graissage il n'y a aucun soucis.
Les crabots s'usent surtout quand leur mise en place se fait lors de leur rotation ou de la rotation de la pièce sur laquelle ils vont s'embrayer, mais dans le cas d'une cnc on embraye quand les axes sont à l'arrêt donc je ne vois pas pourquoi ça s'userait.
Il ne faut pas oublier qu'une machine (cnc ou manuelle) fonctionne toujours en dessous de ses capacités maxi et en supposant que l'opérateur ne cré jamais de casse ou de choc, donc qu'il respectent les règles d'usinage avec lesquelles la machine à été conçue.
Il existe plusieur système très fiable d'embrayage, parmis les plus simple il y a les deux plaques cylindrique qu'on vient mettre en contact, elles sont recouverte d'une matière non glissante comme le caoutchouc.
On peut aussi supprimer la matière non glissante et percer des trous sur une des plaques et sur l'autre y mettre des tronc de cônes placés pile en face des trous de l'autre plaque, en faite on reprend le principe du centreur conique mais réparti sur la périphérie Wink
L'avantage avec la machine manuelle qu'on modifie c'est qu'on a déjà tout de fait, il ne reste plus qu'à adapter les moteurs.
Alors que dans le cas d'une machine qu'on conçoit, il faut tout faire ce qui est beaucoup plus difficile surtout pour usiner du métal.

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  phil135 le Jeu 24 Sep 2015, 15:03

bonjour
je suis d'accord pour le crabot comme étant la solution élégante, mais ne serait-il pas plus simple à réaliser de mettre un pignon en bout de vis, un pignon sur le moteur, et gérer l'embrayage en basculant le moteur ?
si l'indexage de position comporte un ressort pour un peu pousser les pignons l'un sur l'autre il ne devrait pas y avoir de jeu (?) ou alors un des deux pignons zero jeu

phil135
Nouveau
Nouveau

Messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Ordinerf le Ven 25 Sep 2015, 12:01

Tout est possible, on peut même faire une transmission par courroie crantée et retirer la courroie pour débrayer.
Le soucis est que ça fait des manipulations de pièces qui finiront par avoir du jeu.
Avec les crabots on ne bouge rien, on ne fait que déplacer une pièce légère.
Après tout dépend des moyens techniques que l'on a, ce qu'on va faire sur une machine ne sera peut être pas possible sur une autre.

_________________
Aucun humain n'a la possibilité d'aller contre les lois de la mécanique et pourtant les amateurs pensent fièrement y arriver... idee-amp
La polémique ne vient jamais de ceux qui disent mais de ceux qui refusent d'entendre... rabbit 
POUR INFO: mon adresse mail à changé, elle se termine par ".fr" au lieu de ".com" Wink

Ordinerf
Chevronné
Chevronné

Messages : 768
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  siger1 le Ven 25 Sep 2015, 19:22

bonsoir
meme si je ni connais rien !!!
pourquoi ne pas intercalé un relais entre la carte d'alime et le moteur, quand on se sert de la cnc le relais est en contact , quand on passe en manuel le relais est a l'arrêt donc pas de courant qui retourne a la carte , et ça supprime tout les problemes
c'est une idée, c'est faisable , pas faisable à vous de voir
je suis le sujet car je suis intéressé! par une cnc pas chere
a+ siger1

siger1
Chevronné
Chevronné

Messages : 45
Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment réaliser une CNC sans se ruiner

Message  f.Pascal le Sam 26 Sep 2015, 00:14

Bonjour à tous,
L'idée du crabot me plait beaucoup. Ayant eu à réparer les avances rapides d'une fraiseuse Alcera, la commande se faisait par électro-aimant. Ne serait-il pas possible d'enclencher le crabot de chaque mouvement par un électro-aimant qui serait commandé par la carte, ou dès que l'on allume l'ordi? Évidemment, on sort du cadre "bricoleur" et "cnc sans se ruiner".
Bien cordialement.

f.Pascal
Passionné
Passionné

Messages : 101
Date d'inscription : 30/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réaliser une cnc sans se ruiner

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum