a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Aller en bas

a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  Admin le Dim 18 Juil 2010, 21:53


Admin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  SULREN le Sam 24 Juil 2010, 23:30

Véro, si tu pouvais aussi nous faire un tuto sur " la nitruration par les amateurs moyennement outillés " ce serait génial. sunny

J'aimerais l'utiliser pour les axes et les pignons en horlogerie, mais la manipulation du NH3 n'est pas recommandée au niveau amateur apparemment.
avatar
SULREN
Passionné
Passionné

Messages : 256
Date d'inscription : 24/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  Invité le Dim 25 Juil 2010, 00:42

SULREN a écrit:Véro, si tu pouvais aussi nous faire un tuto sur " la nitruration par les amateurs moyennement outillés " ce serait génial. sunny

J'aimerais l'utiliser pour les axes et les pignons en horlogerie, mais la manipulation du NH3 n'est pas recommandée au niveau amateur apparemment.
Mouais bon booof.. scratch
Pas évident du tout, surtout pour les applications que tu envisages.
Le meilleur document sur la nitruration est peut être celui là: http://www.a3ts.org/membres/bordeaux2006/pdf/session2/nitruration-cementation.pdf
Le problème de fond est non seulement la manipulation de l'ammoniac NH3, mais aussi celui de la température, qui risque de causer des déformations.
Il y a bien une société, Quertech, qui a développé des procédés de nitruration à basse température, mais ça ne me semble pas accessible aux "amateurs moyennement outillés"...
Peut être que la bonne vieille technique égyptienne est encore la moins mauvaise ? à défaut de pouvoir effectivement utiliser un four adapté aux températures requises...
Cordialement
Véro Wink


Dernière édition par Véro le Dim 25 Juil 2010, 08:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  Invité le Dim 25 Juil 2010, 07:49

Véro a écrit:Bon.... je verrai ce que je peux faire d'ici quelques temps...
Cordialement
Véro Wink
Je pense qu'il y a l'essentiel de ce que notre cow-boy préféré demandait dans cette demande de brevet européen (*)....
Sans garantie de ma part, bien sûr, car ne l'ayant pas expérimenté personnellement...
Les concentrations, températures, et l'absence d'H3PO4 semblant être des éléments déterminants pour la réussite de l'opération, mais attention, ce brevet ne recouvre pas toutes les situations possibles, mais seulement les alliages d'aluminium (le titane n'est pas concerné par exemple)
Cordialement
Véro Wink
(*) http://www.freepatentsonline.com/EP1357206.pdf

PS: pour Bricolo et Bricolette, on peut aussi aller là dessus..
http://rsaetampes.free.fr/anodisation.html



Dernière édition par Véro le Dim 25 Juil 2010, 13:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  Admin le Lun 26 Juil 2010, 09:23

Bonjour
Ne mettez pas Véro dans l'embarras vis à vis de son travail, il y a des procédés qui sont peut être protégés?
Si elle ne peut les diffuser nous en tiendrons compte cela va de soit.
Merci Véro pour ta coopération
Cordialement Jean Noël
avatar
Admin
Administrateur
Administrateur

Messages : 1794
Date d'inscription : 03/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  SULREN le Lun 26 Juil 2010, 12:03

Bonjour,
Papynano a dit:
Ne mettez pas Véro dans l'embarras vis à vis de son travail, il y a des procédés qui sont peut être protégés? Si elle ne peut les diffuser nous en tiendrons compte cela va de soit.
Je comprends maintenant pourquoi Véro m'a envoyé me faire voir chez les Egyptiens dans son post d'hier, suite à ma question sur le tuto de nitruration, genre "misérablement outillé comme tu l'es, seules les techniques ancestrales sont à la portée d'un loqueteux comme toi".'pale'

Du coup je suis allé étudier les vieux grimoires pour trouver ces fameuses techniques anciennes à ma portée. Qu'ai je trouvé:
- Carbo-nitruration au sang humain: les romains trempaient leurs épées chauffées dans le corps d'un esclave. Bon, je ne veux pas prendre ce risque, ...mais ce ne sont pas les zigotos que j'ai envie de trucider qui manquent.
- Il y a une variante au sang de bouc, c'est déjà moins risqué du point de vue de la Justice, mais je ne peux pas me permettre d'acheter un bouc juste pour nitrurer quelques axes d'horloges et quelques petits pignons. Solution hors de prix, sauf si avec d'autres membres du forum nous mutualisons le travail. J’ai vu que Pascal avait ouvert un fil sur ce principe de mutualisation.
- En bas de gamme dans cette catégorie de solutions j'ai trouvé la "nitruration à l'urine de bouc", riche en NH3. C'est dans mon budget, mais quand même cher, car on ne trouve pas des boucs partout. Il faut faire pas mal de Km. De plus j'ai peur que le bouc trouve un peu louche que je me pointe avec mon gobelet du côté de son arrière train.
- J'ai ensuite cherché du coté des crottins de ruminants. On ne me propose dans ces ouvrages anciens que le crottin de chameau. Je ne vais quand même pas me payer un voyage au Sahara pour nitrurer quelques petites pièces. Ils ne pouvaient pas nous trouver une recette à la bouse de vache, non! Voire aux excréments humains! Ce serait quand même plus démocratique.
- Pareil du côté des écorces d'arbres. On ne propose pas de carbo-nitruration à l'écorce d'acacia qui abonde chez moi, mais à « l'écorce de palmier dattier », comme si on trouvait cela dans son jardin en RP. C'est incroyable. Il doit bien exister un générique du palmier dattier poussant sous nos latitudes.

Que tous ces auteurs de recettes anciennes aillent se faire nitrurer chez les Grecs !'Twisted Evil'


avatar
SULREN
Passionné
Passionné

Messages : 256
Date d'inscription : 24/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  Invité le Lun 26 Juil 2010, 14:19

SULREN a écrit:Je comprends maintenant pourquoi Véro m'a envoyé me faire voir chez les Egyptiens dans son post d'hier, suite à ma question sur le tuto de nitruration, genre "misérablement outillé comme tu l'es, seules les techniques ancestrales sont à la portée d'un loqueteux comme toi".'pale'
Oooooooooohhh je suis véritablement désolée si tu l'as interprété comme ça... @
Ce n'était pas du tout mon objectif, et pas du tout ma manière de concevoir les choses... Crying or Very sad
Le problème est que, comme tu l'as bien souligné dans ta demande initiale, SULREN, la maîtrise du flux d'ammoniac est loin d'être simple, et, sans appareillage véritablement approprié, cela peut présenter des dangers importants, tant pour l'opérateur que pour son environnement....
Mais jamais je ne me permettrais de traiter qui que ce soit, même en pensée, de loqueteux... Sad
Je suppose qu'il s'agit quand même d'un terme à prendre avec humour au second degré... scratch
Cordialement
Véro Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  SULREN le Lun 26 Juil 2010, 15:56

Ne t'inquiète pas, mon post était juste pour rire. Wink

Par contre j'ai sérieusement cru à la nitruration à une époque pour les axes et pivots en horlogerie. Ils doivent être très durs (usure) et soigneusement polis (éviter d'user le laiton en contact) et si possible bien résister à la corrosion.
- On peut soit les usiner dans le l'acier déjà trempé, mais ce n'est pas facile.
- Soit les usiner dans un acier recuit et le tremper ensuite, mais il y a grand risque de déformation à cause des températures de trempe élevées. De plus la trempe des pivots à coeur les rend cassants. Sur de tels petits diamètres il est difficile de faire une trempe superficielle.
- La nitruration, à condition d'utiliser l'acier qui va bien, permet de durcir fortement la couche superficielle sans déformation, car la température du four de nitruration est bien inférieure à celle de la trempe, de garder le coeur souple et d'apporter une résistance supplémentaire à la corrosion. Par contre j'avais bien compris depuis longtemps que ce n'était pas à la porté de l'amateur (sans parler de la nitruration ionique, plasma, etc).

Je garde quand même encore un petit espoir en la corne de chèvre brûlée et broyée. Smile
avatar
SULREN
Passionné
Passionné

Messages : 256
Date d'inscription : 24/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: a3ts.org : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum