moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Lun 29 Nov 2010, 18:05

Bonjour,

Une petite recherche pour un moteur bicylindre de 9.3 cm3 à coulisses de Stephenson... pour faire des essais : montage avec bielles ouvertes, bielles croisées ou encore vanne papeur, je l'ai démonté puis remis en état (4 années sans fonctionner ...). Expérience préparatoire pour la conception d'un moteur de ce genre mais de 4 cm3 en essayant de ne pas reproduire les erreurs commises à ce moment-là.

Résultat :
- avec bielles ouvertes, pratiquement aucun ralenti
- avec bielles fermées, ralenti correct obtenu mais il faut davantage de pression et maintenir au moins 1.5 bars
- avec vanne-vapeur voici le résultat à moins d'1 bar et même 0.5, ralenti facile et souple ... mais ce n'est qu'une solution de rechange pour un moteur qui devrait pouvoir s'en passer.

avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

moteur bicylindre à coulisses de Stepenson : réglages

Message  jp bourdillat le Lun 29 Nov 2010, 19:17

bonsoir Jacques
le problème de cette machine ne viens pas des bielles croisée ou non, et à notre échelle cela n'a aucun intérêt. Par contre la grosse erreur de ce plan c'est que les excentriques étaient montés à 180 degrés, avec deux goupilles, au lieu des 120 degrés nécessaires , avec plus ou moins 5 degrés. l'absolu et d'avoir deux excentriques par cylindre ou l'on règle un sens de marche puis l'autre.
Ce qui était impossible avec le montage du plan tel qu'il était conçu, ce qui fait que cette machine fonctionnais à peu prés à l'air comprimée mais pas avec la vapeur.
amitiés
Jean-Paul
avatar
jp bourdillat
Administrateur
Administrateur

Messages : 1272
Date d'inscription : 11/07/2010

http://jpb-vapeur.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Lun 29 Nov 2010, 21:08

Bonjour à toi Jacques l'ensoleillé Very Happy Very Happy

Le grand chef Jean Paul a raison !!!!!!
Sur nos moteurs de très petite cylindrée, le réglage de la marche est assez aléatoire

Cela provient principalement de plusieurs choses :

1°) les courses des tiroirs sont ridicules ..... quelques millimètres tout au plus
l'écart entre le ralenti et la pleine marche est trop insignifiant pour être efficace
Nous sommes loin de longues courses !!!!!!!!

2°) Comme la puissance est en général d'environ 10 W,
le moindre point dur devient pénalisant, il faut donc monter en pression

3°)la viscosité de la vapeur est loin d'être égale à celle de l'air comprimé
son débit de même, il s'ensuit que cela fonctionne à l'air et non à la vapeur

4°) la solution tu l'as déjà trouvé tout seul comme un grand
c'est de réguler avec le régulateur, en fait tu lamines plus ou moins le débit
ce qui te donnes plus ou moins de puissance sur l'arbre de sortie !!!!!

Le moteur est gavé d'énergie , il l'utilise comme bon lui semble
donc les points durs deviennent négligeables, le moteur monte en régime
la puissance sur l'arbre de sortie fait de même ......

Le seul problème qui reste ....
Celui d'avoir une bouillotte qui soit capable de débiter ce qu'on lui demande bounce bounce
ce qui n'est pas toujours le plus facile d'ailleurs !!!!!

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Mar 30 Nov 2010, 01:20

Bonjour,
Vos réponses me laissent pensifs ... car, comme l'aurait dit Galilée: "Et pourtant, elle tourne". Il parlait de notre bonne vieille Terre mais moi du moteur de René Lefèvre qui a tourné des heures lors de sa construction et qui tourne encore ... à la vapeur avec des pressions pouvant tendre vers pas grand chose.

Pour le calage des excentriques, 120° ?



Un des résultats de mes recherches (réglage du DN 15 de Bernard Rétif - MRB 235).

C'est vrai que les excentriques, calés à 180° par deux clavettes pour ce moteur, ne permettent pas de penser à quelques degrés d'avance à l'ouverture à l'admission.
Mais, comme l'écrivait André Lecomte :"l'avance à l'admission est, en pratique, bien inutile pour un si petit moteur (AL5) qui ne tournera pas à 5000T/mn".

Le recouvrement du tiroir permet cependant une variation angulaire de 8°.

Bielles croisées ou bielles ouvertes. Là je me suis appuyé sur les écrits de Adrien Sentz et de Edouard Sauvage pour ne citer qu'eux.

En résumé : pour les bielles fermées, la course diminue rapidement donc le temps d'admission ; l'angle d'avance change peu et on garde la puissance. En plaçant la coulisse dans une position intermédiaire, la machine peut tourner au ralenti. La solution pour les bateaux et non les locolotives !

Je vous passe une autre vidéeo, bielles fermées et sans ralentisseur. En tendant l'oreille, on entend le ralenti - de visu, c'est plus net.
Ce n'est certes pas parfait, le moteur étant trop bruyant car présentant de graves défauts d'usinages : jeu entre la rainure de la coulisse et son axe, jeu des biellettes, ...le tiroir ne doit plus où savoir donner de l'ouverture ou de la fermeture.
Regardez à la fin, le levier frétille, ce qui n'est pas normal. Ces problèmes réglés, je pense que ça devrait aller comme je le souhaite sur un autre moteur de ma conception.

avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Mar 30 Nov 2010, 09:27

Bonjour Jacques,

1°) le calage des excentriques à 120°........
OK lorsque tu as deux excentriques pour commander la coulisse
cas classique des distribution Stephenson, Gooch, ou Allan

Ton schéma montre une distribution a un seul excentrique
Jean-Paul ne parles donc pas de la même chose

2°) Le calage de la distribution a 5° près c'est du pipeau Embarassed Embarassed
j'ai testé pour voir jusqu'ou l'on pouvait aller ......
il s'avère que la réalité est beaucoup plus souple ......
le décalage arrive réellement aux environs de 60° de par et d'autre
cela sans trop de difficulté pour faire fonctionner l'engin !!!!!
Par contre le démarrage devient de plus en plus problématique

3°) Permet moins de ne pas être d'accord avec André Lecomte
( bon il ne viendra pas me contredire, je m'excuse d'avance )
Sans un minimum d'avance ton moteur va être particulièrement poussif
il n'a déjà pas besoin de cela pour ramer ( normal sur un bateau Very Happy Very Happy Very Happy )

4°) A ta place je ne fierai pas du tout sur l'avance angulaire
a moins que tu en aies sorti le diagramme
( tu as le choix, circulaire, sinuoïdale ou elliptique !!!!!! )
n'oublies cependant pas de prendre en compte le décalage du à l'oblicité des bielles,
car tes 8° vont en prendre un sacré coup bounce bounce bounce

5°) Tu déclare ton moteur trop bruyant !!!!!! ..... alors là c'est simple:
Il est simplement trop dur a tourner la vapeur ne se détend pas complètement
c'est ce qui provoque les claquements, je ne pense pas que les jeux soient si importants
il ne tournerai pas dans ce cas précis .......
une autre chose qui me fait penser à cet éventualité, est celle de ton levier d'inversion
Il oscille tout simplement parce qu'il est trop sollicité par le mouvement violent
de ta mécanique, sur certains moteur très mal réglés
cela va jusqu'a la destruction de l'électronique du servo moteur ...
celui si se met a pomper de plus en plus fort jusqu'au moment ou sort la fumée :Plats: :Plats:
( je ne me souviens pas d'avoir vu installer une cheminée sur ceux ci !!!!!!!! )

Bon ben !!!!!! tu as du boulot sur la planche !!!!!
Profites en pour nous, je vais de ce pas affuter ma pelle a neige
car cet hostie de conducteur de charrue va encore bloquer le passage
gragniagnia si cet animal de chevreuil arrive je sort le 12 !!!!!!!

Le doyen enseveli dans la " marde blanche " !!!!!!!!

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

moteur bicylindre à coulisses de Stepenson : réglages

Message  jp bourdillat le Mar 30 Nov 2010, 10:12

bonjour jacques et jean-claude
comme le dit Poupa un excentrique est calé à 60° et les deux le sont à 120°
amitiész
Jean-Paul
avatar
jp bourdillat
Administrateur
Administrateur

Messages : 1272
Date d'inscription : 11/07/2010

http://jpb-vapeur.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Mar 30 Nov 2010, 18:48

Bonjour tous les deux ou plutôt bonsoir,

Très intéressant mais je continue à m'interroger pour ce calage.
Pour l'avance angulaire de 8°, elle est donné par le recouvrement du tiroir. Donc, rien à y changer.
Pour l'AL5, André Lecomte a environ la même valeur. "Si on veut mettre 5° d'avance à l'ouverture à l'admission , il faut mettre le maneton à 8° + 5° = 13° en arrière de l'excentrique."

Pour le croquis, il s'agit du calage d'un des deux excentriques, à 90°. Pour ce DN 15, Bernard Rétif écrit : " Le plan représente les 2 excentriques plaqués l'un contre l'autre et goupillés ... le hic, c'est qu'en réalité ils sont décalés à 180°, ...Le plan indique un angle d'avance bien trop important pour un bon fonctionnement. Personnellement je n'en ai pas mis du tout ..."

Pour l'oblicité des bielles, comme A. Sentz, je considère que leur longueur annule (en grande partie) l'incidence angulaire ...

Pour le moteur actuel qui fonctionne Jean Paul, et à la vapeur, on ne peut pas caler les excentriques à 120° à cause des goulilles. Imaginons, c'est possible, que j'enlève les goupilles et je les cale comme à droite ?

avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Mar 30 Nov 2010, 19:25

Salut a toi Homme soleil ,

Alors là c'est franchement bien !!!!!! Very Happy Very Happy

Dis moi tu as des nouvelles de Adrien ?????
il y a au moins trente ans que je ne l'ai pas vu Cool Cool Cool

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Mar 30 Nov 2010, 20:11

Bonsoir JeanClaude,
Je ne connais malheureusement pas Adrien Sentz. J'utilise beaucoup ses écrits publiés autrefois dans MRB mais, parfois, j'aimerais bien lui demander des précisions ... Un grand Monsieur qui a beaucoup fait pour la vulgarisation de la vapeur et qui, accessoirement, m'a transmis le virus.
avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Mar 30 Nov 2010, 21:03

Bonsoir Jacques,

Mais que racontes tu là ??????

Adrien était un grand blond et jeune en plus bom bom bom
Je ne comprend pas du tout pourquoi il aurait changé !!!!!!
Bon je me suis trompé dans mes calculs, c'était en 74 donc un ptit peu plus Basketball Basketball Basketball
Nous naviguions ensemble sur les lacs des minimes, le Daumesnil et puis le bassin des Tuileries .......

Tudieu !!!!!! que c'est loin, nous étions d'jeunes à l'époque :pleurer: :pleurer: :pleurer:
Mais tu sais il y a " des qui " écrivent aussi hein !!!!!!!!! idee-amp idee-amp idee-amp

Bon passons ; mais je ne pige pas ceci :

"Si on veut mettre 5° d'avance à l'ouverture à l'admission , il faut mettre le maneton à 8° + 5° = 13° en arrière de l'excentrique."

Comment peux tu mettre de l'avance en plaçant la position de l'excentrique derrière ????
A quoi joues tu ???? tu veux me faire de la peine ??????

Il y a quelque chose qui m'échappe !!!! serait-ce le Kamarade AL - Zemer qui me turlupine ??????
A moinsse que je ne doive comprendre dans l'autre sens :
Normalement c'est le maneton qui est pris en considération et dans ce cas l'excentrique est en avant ..
là je redeviens d'accord avec ce que tu viens d'affirmer ....

un autre point me chagrine ...
comment pars-tu avec tes 8° + 5° = 13° ... quel est le paramètre qui te permets d'utiliser ces angles ????
sur une Stephenson le début d'ouverture est théoriquement calé 30° avant le PMH..
Comme sur le dessin de droite que tu as placé plus haut

Ne t'inquiètes pas cela va fonctionner tout de même mais le point de coupure n'est pas idéal
tu vas avoir du mal a faire démarrer ton moteur, il manque considérablement d'avance
tu es donc obligé de mettre la sauce pour l'aider à monter dans les tours
ou alors tu n'as pas un poil de recouvrement ce qui t'amènes a un cut off de 100 %
tu vas énormément consommer de vapeur pour un rendement médiocre .....
ce qui nous ramène immanquablement à l'épure de distribution !!!!!

Oui je sais ....... cela fait horriblement mal à la tête 3ddrague 3ddrague

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

moteur bicylindre à coulisses de Stepenson : réglages

Message  jp bourdillat le Mar 30 Nov 2010, 21:38

bonsoir Jacques
pour le réglage de ta machine, il faut déjà bien vérifier que la course de tes tiroirs et symétrique, c'est à dire que ton tiroir doit descendre et remonter en découvrant tes admissions de de façon identique.
Ensuite tu commence par régler tes excentriques intérieur de la façon suivante,en prenant soin de tourner le volant de ta machine dans un sens,celui que tu veux cela n'a pas d'importance, mais ne pas oublier de tourner ta machine dans le même sens lorsque tu va régler le tiroir opposer.
Je m'explique ,si tu tourne ton volant moteur dans le sens des aiguilles d'une montre pour régler le premier tiroir, il te faudra tourner le volant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre lorsque tu vas régler ton tiroir opposé.
Pour le réglage de ton excentrique lorsque ton vilebrequin est haut point mort haut, nous dirons 12 heure ton tiroir doit impérativement recouvrir toute tes lumières. A une 1 heure tu commence l'ouverture de ta lumière haute et à 3 heure cette lumière est en pleine ouverture, et elle va se refermer en allant vers 6 heure ou point mort bas, et là a nouveau toutes tes lumières sont fermer. A 7 heure tu vas commencer à découvrir ta lumière basse et à 9 heure elle sera en pleine ouverture.
De retour à 12 heure toutes tes lumières sont fermer.
tu ne pourras obtenir ce réglage qu'en tournant ton excentrique sur le vilebrequin.
Maintenant tu passe sur l'autre cylindre, sans oublier que de l'autre coté ta machine tourne en sens inverse.
soit 12 heure tout fermer,11 heure début d'ouverture de la lumière haute, 9 heure pleine ouverture de cette lumière? six heure fermeture de toutes les lumière 5 heure début d'ouverture de la lumière basse et 3 heure pleine ouverture de la lumière basse.
ensuite tu n'as plus qu'a régler les excentriques extérieur de la même façon en prenant soins de renverser tes coulisse pour faire l'autre sens de marche.

Ceci étant réglé,tu remarqueras que tes excentriques se trouvent calés à 120°comme sur le schémas ci joint. Quand an DN15, que j'ai déjà eu l'occasion d'usiner, c'est la même chose, et cette machine qu'est le DN15(Delaby Jean-Paul et Neyrolles qui étaient les concepteurs de cette machine de 15cc commercialiser par Steam et pas de Bernard Rétif).
Tu as raison de dire qu'Adrien Stenz à réussi à vulgariser la vapeur, il a inspiré beaucoup de grand nom de la vapeur comme Bernard Rétif et bien d'autres.
amitiés Jean-Paul
PS je ne peu pas mettre le pdf, je verrais cela demain

avatar
jp bourdillat
Administrateur
Administrateur

Messages : 1272
Date d'inscription : 11/07/2010

http://jpb-vapeur.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  phil63 le Mar 30 Nov 2010, 21:55

Bonsoir,
Très belle explication!!

Avant, dans le post, j'étais complétement à l'ouest, et là, c'est beaucoup plus clair!!

Merci J.P.

_________________
pliante-rapido.com

RapidAmicalement
avatar
phil63
Passionné
Passionné

Messages : 140
Date d'inscription : 19/07/2010

http://www.pliante-rapido.com

Revenir en haut Aller en bas

moteur bicylindre à coulisses de Stepenson : réglages

Message  jp bourdillat le Mar 30 Nov 2010, 23:44

bonsoir phil63
merci du compliment mais tu sais la vapeur n'est pas si compliqué que cela, une fois que l'on à fait et compris ce réglage, c'est comme le vélo, on oublie pas
amitiés
Jean-Paul
avatar
jp bourdillat
Administrateur
Administrateur

Messages : 1272
Date d'inscription : 11/07/2010

http://jpb-vapeur.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Mer 01 Déc 2010, 04:33

Bonjour, le temps passe et ça reste aussi passionnant.

Jean Claude.
J'aurais dû citer André Lecomte entièrement, la suite est : " ...Ou si vous préférez: l'axe de l'excentrique doit être en avance de sa position moyenne de 13° par rapport au maneton. " Tu avais bien complété ...
Pour mes angles, seul celui de 8° m'importe puisque je n'ai pas mis et ne peux pas mettre d'avance. Cette rotation ou descente correspond à ce qui est necessaire pour que le tiroir descende (recouvrement) et que l'admission se fasse juste au au PMH. Je me suis fait ce petit croquis simpliste.



Jean Paul,
Rendons d'abors à Cesar ce qui est à César. Pour le DN 15, il s'agissait d'une présentation de Bernard Rétif d'un moteur de chez Steam et non d'une construction perso. Je retrouve cependant la disposition des excentriques que j'ai adoptée.


Merci d'avoir pris sur ton temps pour cette explication. Quand je passerai chez toi, j'espère que tu auras un moteur à régler pour me faire la démonstration ... Pour moi, je me suis contenté de celle de René Lefèvre qui est la suivante et où on agit, ne pouvant le faire autrement, sur le réglage de la tige du poussoir :

"Positionner un piston au point mort haut. Décaler l'excentrique concerné de 90°. Régler l'écrou du tiroir (en découplant la tige poussoir de sa coulisse) pour que celui-ci couvre systématiquement les lumières (les 3 lumières).
Par rotation le tiroir doit découvrir d'abord la lumière d'admission supérieure. Puis, le piston au point mort bas, recouvrir les 3 lumières, ensuite découvrir la lumière inférieure, etc. Sinon décaler l'excentrique de 180°. En gardant le même sens de rotation faire le même réglage pour l'autre cylindre."

Quand je passerai à mon autre moteur, j'ai prévu de faire d'autres excentriques , qui, indépendants, pourront être réglés individuellement.

Mais je me demande toujours à quoi je vais aboutir quand je reprends l'AL5 et la disposition de ses excentriques ...



Bon, l'heure de l'apéro approche et l'essentiel, c'est que, pour l'instant ça tourne et que, ralenti il y a, et cela à moins d'1 bar !
Petite vidéo tournée ce matin à voir. Pas encore terrible mais on avance ...

http://www.youtube.com/watch?v=eEDyiG1VJs0
avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Mer 01 Déc 2010, 08:44

Bonjour les vaporeux enneigés,

Vu que chez nous il n'est plus possible de bouger de la maison,
j'ai donc un peu de temps pour développer le problème ........

Je viens de lire avec attention, les déclarations sur vos moteurs scratch scratch
Et béeeehhhh ..... va y avoir du boulot

Dans un excellent ouvrage à ma disposition ce problème apparemment simple
a nécessité plus de 60 pages pour être rendu compréhensible

Je ne connais pas ces moteurs, mais sans me tromper
je puis d'ores et déjà affirmer que ce ne sont que de pâles copies des excellents STUART
ceux là mêmes qui étaient employés par les transmissions dans les tranchées en 1914

Oui Jean Paul, tu emploies bien la bonne méthode pour régler la distribution....
Seulement elle n'est valable uniquement que pour des moteurs pleine sauce à 100% de cut off
c'est a dire des engins avec un rendement plus que médiocre......

je comprend mieux maintenant pourquoi Jacques est obligé d'avoir recours a des gicleurs de 5/10
pour arriver à faire fournir assez de vapeur a ces mécaniques, le rendement est aux environs de 1 à 2 %
je sais qu'en modélisme on ne compte pas !!!!! mais quel manque d'élégance :pleurer: :pleurer: :pleurer:

Autant lorsque l'on achète un kit il n'est guère possible de faire autrement qu'avec les pièces fournies
autant par une construction locale, il est facile d'améliorer le fonctionnement .....

Mais que faites vous du recouvrement bon sang de bonsoir Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
c'était bien la peine que nos anciens se décarcassent comme des damnés à résoudre ce problème
pour qu'a peine 1/2 siecle après la fin de l'exploitation commerciale de la vapeur
tous leurs travaux soient systématiquement oubliés ou même méprisés . @ @ @

Il ne m'est guère possible de résumer ce problème sur un forum....
Je ne me sens pas le courage de vous faire un cours magistral sur le sujet !!!!!!
cela fait parti des règles de l'art qu'un vaporeu digne de ce nom se doit de maîtriser

Crampton avait déjà compris cet épineux problème, il l'avait brillamment résolu
plus tard Forquenot ayant compris lui aussi ..... sortit ses increvables 121 de vitesse
Nadal en 1907 a eu besoin d'un livre entier pour tenter de l"expliquer !!!!!!!!
De Glenn et Dubousquet ont eux aussi employé la bonne démarche .....
le tout dernier à s'être penché dessus fut CHAPELON , ces meilleures machines furent détruites
2 ans seulement après son départ en retraite, lorsque l'on connaît les atermoiements de la SNCF
on peut se poser des questions sur le bien fondé de la traction diesel !!!!!!!

Et malheureusement a chaque fois, les égarements de l'époque en cours à saboté tous leurs travaux Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Oui je sais je parle de train et vous faites du bateau bom bom que ce ne vous regarde pas affraid affraid
mais arretez de vous voiler la face, la vapeur est la même .... elle travaille de la même manière
c'est grace a la navigation que les trains ont pu améliorer leur fonctionnement .....

Bon ce n'est pas tout !!!!!!
c'est " la pelle " du 1 er décembre faut y aller 40cm de neige cette nuit

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Mer 01 Déc 2010, 15:13

Salut les envaporés,

Je me suis encore laissé emporter par mon caractère sanguinaire !!!!!
bon alors nous reprenons d'où nous avons divergé ......

et voilà ce gragniagnia de machin refuse encore les images !!!!!!
mais que font donc les administrateurs ????? la neige colle aux godasses ???????
[img][/img]
Bon normalement elles sont chargées sur le site ....
1°)

Voici un tiroir normalement constitué et pourquoi il l'est !!!!!

2°) Schéma de distribution, avec cela nous pouvons déjà apprécier l'angle de déphasage


3°) diagramme circulaire de distribution ..

je vous fais cadeau des 2 autres, car je vais me faire insulter par les non matheux Very Happy Very Happy Very Happy
je n'ai pas dis cela pour les filles qui sont douées pour cet exercice !!!!!

ensuite ben va falloir vous pencher sérieusement sur le problème les enfants !!!!



Dernière édition par Poupa1er le Mer 01 Déc 2010, 16:36, édité 1 fois

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

moteur bicylindre à coulisses de Stepenson : réglages

Message  jp bourdillat le Mer 01 Déc 2010, 15:59

Bonjour Poupa
elles sont ou les images??? hu16_t
amitiés
Jean-Paul


avatar
jp bourdillat
Administrateur
Administrateur

Messages : 1272
Date d'inscription : 11/07/2010

http://jpb-vapeur.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Mer 01 Déc 2010, 16:35

Elles arrivent grâce à l'extrême bonne volonté de l'administrateur de service !!!!!
pourtant il m'a bien dit qu'il les avait chargés ces idiotes d'images ........

AH les vieux .... ils sont bon a rien !!!!!!! affraid affraid
a moinsse que ce soit le faux rhum qui ai trop picolé, il ne sais plus ou il range ses affaires bom bom

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Mer 01 Déc 2010, 17:50

Bonjour Jean Claude,
Je ne vois pas où tu vois que le recouvrement est négligé ...
Sur le moteur présenté, il existe et sur celui que je vais construire il a été calculé selon une méthode découverte à la lecture de Léonard Suyskens et que voici :

Les calculs de Léonard Suykens : cas d'un excentrique prévu à 2 mm

Les relations établies sont les suivantes.
Il est admis que R (rayon de l'excentrique est égal à 4/3 de h , que e = 1/4 de R et que i = 1/20 ème de R.
On obtient alors :
h = 1.5 mm ,e = 0.5 mm et i = 0.1 m


A props de l'absence de recouvrement pour ce type de moteur, il ajoute qu'on peut utiliser ce système lorsque le moteur est alimenté par un fluide incompressible et non la vapeur

Je ne possède pas l'ouvrage dont tu parles mais on peut se référer à celui de Edouard Sauvage (1889 !) que l'on trouvera ici :
http://www.tassignon.be/trains/Sauvage/Sauvage.htm#_86._Coulisse_de
où l'on retrouve tes croquis.

Pour mon gicleur ?
Mes essais ont lieu avec une petite chaudière chauffée par un champignon camping-gaz (gicleur 0.2 ou 0.25).
Pour le dernier essai (voir la vidéo): mise en chauffe, dès que la pression est montée à 1 bar mano, ouverture de la vanne (celle de la chaudière) à mi-course, position du moteur coulisse en position haute et, ...après crachotements normaux, démarrage du moteur. Rendement à 1 ou 2 % ?

Comme tu vois, même si les résultats ne sont pas totalement au rendez-vous ...on se penche sur le problème.
avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Mer 01 Déc 2010, 18:36

Bonjour Jacques,

ah !!!! cela fait plaisir de voir qu'il y en a au moins un qui suit !!!!!
Oui je suis d'accord avec le dessin que tu viens de placer
là tu vas avoir un moteur qui va commencer à causer
bon sortira 10 ou 15 W mais d'une manière élégante qui me satisfait pleinement !!!!

Par contre un blâme pour le crétin qui s'est gourré de page en donnant de môvets renseignement Embarassed Embarassed
La bonne formule de Evans est :

Coupure = P² + ((2 x P x R) / (P +R )² ) x 100

Woui il arrive même à des écrivaillons de se mélanger les pédales dans les formules !!!!

Tu m'excuses Madame Lil , je tenterai de ne pas recommencer Very Happy Very Happy Very Happy

Par le présent message j'adresse mes remerciement à Jean-Paul qui fit diligence
dans la publication des images

Je suis bien incapable d'inventer quoi que ce soit en vapeur ...
les anciens ne nous on laissé aucune chance ...
Ils ont totalement maîtrisé la thermodynamique Very Happy Very Happy Very Happy

a l'heure actuelle il n'y a plus qu' EDF qui joue avec cette science ....
et ca fait très mal à la tête bom bom bom bom

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Jeu 02 Déc 2010, 07:36

Bonjour,
Au moins une avance sur le sujet.
Une question que j'aurais aimer poser à Adrien Sentz car il ne donne pas l'explication :
quelle est l'utilité d'un recouvrement négatif à l'échappement ?
Pas encore réussi à trouver la réponse.
C'est le type de tiroir que j'utilise pour ce moteur et j'ai découvert le même dans un moteur de JL Soumard.

avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Jeu 02 Déc 2010, 07:43

J'ai oublié un truc.
Pour les moteurs à tiroir cylindrique, l'absence de recouvrement semble ne pas poser de problème. J'ai décortiqué quelques plans avec ce système et en ai utilisé un pour un moteur qui tourne à la perfection ...
Là aussi, absence d'explication.
avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Poupa1er le Jeu 02 Déc 2010, 09:25

Bonjour Jacques,

Le " recouvrement négatif "a l'échappement, que je note " r "
n'est pas d'une grand utilité sur nos moteurs....
les masses mises en mouvement sont ridicules .....

Sur de très gros moteur, il sert principalement d'amortisseur
pour le changement de sens de déplacement de l'équipage mobile
accessoirement il limite la consommation de vapeur

Par contre ce n'est pas parce que des constructeurs n'ont pas mis de recouvrement qu'il ne sert à rien !!!!!

Je m'explique plus clairement:
en ce moment toi tu n'as pas besoin de bottes ... Nous si !!!!!!!

_________________
Poupa 1er " Maître de l'Univers " & des ses environs lointains
avatar
Poupa1er
Doyen
Doyen

Messages : 231
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  lemanchois le Jeu 02 Déc 2010, 09:54


Bonjour

Poupa , tjrs l'art et la manière de répondre aux questions....!!! Basketball Basketball

Je trouve celà bien imagé et sans détour

Cordialement

Luc
avatar
lemanchois
Passionné
Passionné

Messages : 29
Date d'inscription : 19/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  jacques987 le Jeu 02 Déc 2010, 18:28

Bonsoir et merci pour l'explication Jean Claude, toujours bon d'être un peu moins bête que la veille.
Quant aux bottes ... mais si, mais si ! Tiens si je veux aller cueillir quelques fruits de bonne heure, il faut les enfiler. Il faut dire que l'herbe n'est pas tondue depuis quelques temps et que la rosée ...
avatar
jacques987
Chevronné
Chevronné

Messages : 358
Date d'inscription : 06/07/2010

http://www.modelismeenpolynesie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: moteur bicylindre à coulisses de Stephenson : réglages

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum